11ème édition de la foire exposition internationale de Bamako (FEBAK) : Maroc Expert met le paquet pour une présence digne du royaume chérifien

1
11ème édition de la foire exposition internationale de Bamako (FEBAK) : Maroc Expert met le paquet pour une présence digne du royaume chérifien
Signature d’un accord de partenariat en 2014 entre le Maroc Expert et la CCIM après la visite du roi Mohamed VI à Bamako

La FEBAK est un rendez-vous biennal des opérateurs économiques des secteurs public, parapublic et privé du Mali et de la sous-région.  Cadre de contacts, d’échanges et de commerce entre les professionnels du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et des services, la FEBAK attire de plus en plus de participants et de visiteurs.

Pour cette année, plus de 400 exposants venus d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique ainsi que des milliers de visiteurs  sont attendus à la FEBAK organisée par la Chambre du commerce e d’industrie du Mali (CCIM). L’organisation bénéficiera de l’expertise du Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export) et l’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC). Ces deux structures meubleront le pavillon marocain, aux côtés d’autres entreprises du royaume.

Maroc export a réservé un pavillon de 700m2 qui sera animé par une vingtaine d’entreprises marocaines exportatrices dans différents secteurs d’activités, tels l’agroalimentaire, les TIC, BTP et les matériaux de construction, l’énergie renouvelable et l’électricité. Cette grande mission d’affaires constitue une opportunité pour les entreprises marocaines de rencontrer les décideurs des grandes entreprises maliennes et africaines. De part l’organisation des rencontres BtoB, il sera mis en avant des potentialités et atouts sectoriels marocains et la mise en exergue de l’évolution que connait le Royaume sur les plans économique et commercial.

La participation marocaine à la présente édition de la FEBAK vise à atteindre une vision commune, à même de promouvoir les différents secteurs représentés à la Foire et à démontrer les potentialités et les atouts multisectoriels marocains.  Faut-il rappeler que les relations fraternelles et de partenariat économique entre le Maroc et le Mali ont connu, au cours des dernières années, une véritable relance. En témoigne la visite royale qui a permis la conclusion de plusieurs projets de développement, notamment dans les domaines de la santé, de l’agriculture et de l’élevage. Ces accords doivent aboutir à la construction d’une clinique périnatale de la Fondation Mohammed V, la mise à la disposition  du Mali de semences bovines par la même fondation, la signature d’un accord entre l’Etat malien et le groupe marocain Alliance pour la construction des logements et des infrastructures de casernement pour les forces armées. Lors de la même visite, les deux chefs d’Etat ont procédé au lancement des travaux d’une cimenterie et à l’inauguration du tronçon malien du câble à fibres optiques reliant le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

Les exportations marocaines vers le Mali ont enregistré un taux de croissance annuel moyen de 8% sur les dix dernières années et elles se composent essentiellement des conducteurs électriques avec connexion isolée (23%) de  peintures et vernis à l’huile (8%) et des huiles dites diélectriques (7,19%).  S’agissant des importations, elles sont dominées par le coton non cardé ni peigné égrené écru (82%), des autres plantes et parties de plantes (10%), des gingembres en racine ou en morceaux  (5%).

 Youssouf CAMARA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.