Assemblée consulaire CCIM : Jeamille Bittar invite le monde économique à se persuader qu’il est apte à compétir

0
1





Le Secrétaire général du ministère de l’Industrie, des Investissements et du Commerce a présidé l’ouverture de la session ordinaire 2011 de l’assemblée consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM). C’était le 21 décembre dernier dans la salle des banquets du CICB et en présence de Jeamille BITTAR, président de la CCIM, des présidents des délégations régionales, des opérateurs économiques.

                D’entrée en jeu, Jeamille BITTAR rappelle que le monde économique malien ne peut se soustraire de la mondialisation et doit se persuader qu’il est apte à compétir partout où il pense avoir des marchés. Mais pour lui, il ne s’agit pas tout simplement de partenaires qui viennent échanger avec des opérateurs économiques responsables et dans une démarche proactive. Il s’agit d’investisseurs potentiels et de véritables partenaires d’affaires.

                Le Président  de la CCIM  a beaucoup insisté sur les défis à relever pour assurer un niveau de vie enfin acceptable pour nos populations et en gérant les problématiques modernes que sont la question de l’eau, l’éducation et la formation, la santé, l’agriculture, la gestion et la préservation de notre environnement et du développement durable, etc. Conscient du rôle et de la place occupée par le secteur privé dans le processus de développement du pays, il exige de tous au nom des opérateurs économiques, plus de responsabilité et plus d’engagement. C’est pourquoi, ce secteur, main dans la main entend jouer toute sa partition dans la conquête d’une véritable indépendance économique.

                « Conformément à sa mission d’acteur important dans la mise en œuvre de la politique étrangère du Mali, la CCIM a activement pris part aux travaux de grandes commissions mixtes du Mali avec des pays amis. Ces activités ont abouti à la conclusion de certains protocoles d’accords pour une solution stratégique à certaines difficultés », a précisé BITTAR.

                Le Secrétaire Général du Ministère de l’Industrie, des Investissements et du Commerce M. Mamadou Traoré, affirme que la tenue des présentes assises s’inscrive dans le cadre de la promotion des secteurs privés et que le gouvernement s’atèle et s’attellera toujours à faire de ce secteur  le levier du développement.

                La fin de la cérémonie est marquée par des prières pour que Dieu bénisse le Mali.

Mamadou BALLO

Stagiaire

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.