Chambre de commerce et d’industrie du Mali : Youssouf Bathily élu président

4
Youssouf Bathily
Youssouf Bathily

Après presque trois ans de transition, la chambre de Commerce et d’Industrie du Mali a un nouveau bureau. Cette nouvelle équipe qui a été élue hier au Centre international de conférences de Bamako lors d’un scrutin apaisé contrairement aux précédents, sera dirigée par Youssouf Bathily qui a remplacé Mamadou Tiéni Konaté, président de la transition qui fut écarté par les textes.

Pour les 5 prochaines années, c’est Youssouf Bathily qui aura la lourde tâche de présider aux destinées de la chambre de Commerce et d’Industrie du Mali. Il a été président du bureau national de la chambre consulaire lors d’une assemblée tenue hier lundi hier au Centre international de conférences de Bamako  à l’issue d’un scrutin apaisé contrairement à ceux du pays qui ont connu beaucoup de tensions voire de la violence. M Bathily qui a remporté l’élection avec 158 voix contre 93 pour Ousmane Guiteye et 14 pour Tahirou Sy. Ils étaient au nombre de 294 votants sur l’ensemble du territoire national. Sur ce nombre, 267 ont voté, 2 bulletins nuls contre 27 abstentions. Un bureau de 10 membres un 1présudebr et 9 vices présidents, a été constitué et présenté au ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Karim Konaté qui après avoir félicité le nouveau bureau de la CCIM, a prodigué des conseils à l’endroit de celui-ci. Il s’est réjoui de la tenue des élections des membres consulaires et du président de la CCIM. Il a invité «  le nouveau bureau à travailler avec tout le monde pour le développement des secteurs du commerce, industrie et service et l’assure de son accompagnement dans ce sens ».

Un ambitieux programme à exécuter

Youssouf Bathily qui a remplacé Mamadou Tiéni Konaté, président de la transition qui fut écarté par les textes, et dont il est le trésorier, aura la lourde tâche de conduire les grands chantiers ouverts par celui-là.

En se portant candidat à la présidence de la Chambre, le pétrolier Youssouf Bathily a dévoilé un ambitieux programme qu’il entend réaliser pour un coût de 80 milliards FCFA. Pour la réalisation de ce programme, l’intéressé dit pouvoir compter sur les banques de la place avec le soutien du Fonds de garantie du secteur privé. C’est ainsi qu’il envisage de proposer, s’il est élu à la tête de la CCIM à l’issue de l’assemblée consulaire du 14 septembre prochain, la construction et la modernisation de plusieurs marchés dans le District de Bamako et dans l’ensemble des 49 cercles du Mali.

A Bamako, il entend s’atteler à la reconstruction du marché de Médina-coura. Ce projet prévoit une augmentation substantielle du nombre de kiosques dans ce marché qui passera de 12 000 actuellement à quelque 30 000 pour servir d’espaces de vente à mettre à la disposition des commerçants. En plus de la construction d’un marché moderne dans toutes les capitales régionales, Youssouf Bathily envisage également de bâtir un site dans lesdites localités pour abriter différentes manifestations économiques : foires, salons, expositions, etc.

Pour la promotion de notre secteur industriel, il compte porter le nombre des usines de 80 (ce chiffre prenant en compte également des boulangeries) à quelque 200 véritables unités industrielles.

Sous sa direction, la CCIM va également participer à la construction d’un supermarché moderne à l’ACI 2000, avec tout ce que cela comporte comme commodités. Les anciens bâtiments qui abritaient l’école de la CCIM, près de l’Assemblée nationale, seront aussi reconstruits et mis à la disposition des commerçants.

Rassemblés par Youssouf Coulibaly

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. ok du courage mais n oubli le vieilles unites Ă  redresser comme huicoma la cimenterie de diamou l usine de the de farako …etc….

  2. Toute mes feliicitaionsa Bathily. Cest un homme tres intelligent et serieux. Bonne chance!

  3. Courage Mr Bathily je ne suis pas un commerçant ni un industriel mais je reconnais ton dĂ©vouement pour la chose publique et ton sens Ă©levĂ© des affaires. Fasse que le tout puissant t’accompagne dans ta mission dĂ©licate mais pas impossible.

Comments are closed.