Elections CCIM : Tahirou Sy, la réussite dans la discrétion !

6
Tahirou Sy
Tahirou Sy

Le Mali aura son nouveau président de la Chambre de Commerce et d’Industries du Mali (CCIM) au lendemain des élections prévues le 14 Septembre 2015 .Que de chemin et de tractations pour en arriver là après avoir stoppé certaines candidatures illégales. Parmi les candidats, Tahirou Sy bien que discret ne cache pas son envie  de faire face aux énormes défis à relever pour relancer le secteur privé.

Pur produit du monde des affaires.

Natif de Ségou ,Tahirou SY  est un nom connu du monde des affaires du fait de son ancienneté dans le milieu. Spécialiste des PME/PMI il a fait ses preuves avec la compagnie IMACY. De 1986 à 1991 , il fut Directeur technique avant de qu’il soit rappelé en 1997 pour réhabiliter l’usine  en organisant la fabrication en plus de coacher le personnel.

Loin d’être en terrain inconnu il faut rappeler qu’il a été Vice Président de la CCIM d’où son programme ambitieux et structurel aux échéances prévues pour remplacer le collège transitoire en place depuis plus de 2 ans. La promotion du secteur industriel  afin de favoriser la création d’emplois avec une main d’œuvre qualifiée est loin d’être fortuite. A la tête de Syatels Industries depuis 1998 , son expérience à la vice présidence de l’Organisation patronale des industriels du Mali ( OPI) plaide pour lui.

N’oublions pas d’indiquer qu’il est aussi Concessionnaire de BMW , LAND ROVER et FORD ce , depuis 2007.Une expérience du secteur automobile qui est très porteur au vu de l’agrandissement du parc automobile de  Bamako. Cette polyvalence est d’ailleurs ce qui caractérise sa force du fait de pouvoir agir convenablement sur quasiment tous les fronts du monde des affaires, encore qu’il a réuni plusieurs expertises dans son équipe qui mène avec lui la lutte à la tête de la CCIM.

Tahirou SY ou la politique de la diplomatie commerciale

 Ce n’est un secret de polichinelle  que la CCIM doit avoir une « diplomatie commerciale » pour être compétitive. C’est pourquoi la tenue des états généraux du secteur privé est une priorité que Tahirou SY compte aborder s’il est élu afin d’harmoniser les textes des chambres consulaires pour que le secteur privé malien soit sur une unique ligne droite : celle de la normalisation.

 

Etant la vitrine du commerce national, la CCIM sera placée dans sa position initiale de levier incontournable de l’économie nationale, loin des sphères politiques qui ont longtemps perturbé sa bonne marche. On comprend mieux la restructuration du secteur informel visée par Tahirou SY afin d’organiser le monde des affaires par domaines d’activité. Un défi qui permettra de formaliser plusieurs activités et faciliter l’informatisation des différents acteurs pour que la CCIM dispose de fichiers adéquats.

 

Impact important des régions .

L’arrivée de Tahirou SY à la CCIM mettra  fin à ce qu’on peut appeler l’oubli du secteur privé : le pays profond ! Et pour cause, ce sont plus de 15 millions d’habitants qui ont été mis au devant de l’actu internationale avec la crise politico-sécuritaire qui a miné le développement du Mali depuis 2012.

Le secteur pastoral , l’office du Niger à Ségou dont il est originaire , sont des exemples que Tahirou SY ne peut ignorer d’où une revue annuelle des régions si les portes de la  CCIM s’ouvraient à lui.

Ainsi , la mise en œuvre de la loi d’orientation du secteur privé qu’il envisage avec son équipe permettra d’encadrer comme il se doit le secteur agricole, principale ressource économique du Mali.

Une diplomatie Commerciale s’impose pour que l’économie prenne un nouvel envol de façon transversale.  Principal pourvoyeur d’emplois, le secteur privé à l’intérieur du pays est une donne qui orientera la boussole du staff de Tahirou SY ainsi que les autorités publiques sachant les moyens très limités de l’Etat malien.

La synergie que prône le discret  candidat à la CCIM entre celle-ci et les autres chambres consulaires de l’économie   permettra de faire un diagnostic profond pour que les régions apportent leur pierre à la relance économique sur des projections audacieuses et réalistes pour le développement harmonieux du Mali.

Autrement dit, Tahirou SY compte relever le défi  de la réconciliation entre opérateurs économiques divisés ou dos à dos à travers le territoire national mais aussi faire face aux problèmes sociaux tels que les incendies des marchés en 2014 dont les sinistrés n’ont pas encore obtenu gain de cause. D’ici là , les jours à venir permettront de découvrir la vision ambitieuse de celui qui aura réalisé l’éclairage public de l’avenue de la Liberté de Bamako pour que la lumière soit au sein du secteur privé afin que le Mali soit dans une dynamique d’émergence reconnue par tous !

KEITA IDRISSA/Maliweb.net

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est le seul opérateur aujourd’hui capable de redonner confiance à cette chambre. Bonne chance Tahirou. Nous connaissons ta capacité et sommes persuadés que tu vas à la Chambre ses lettres de Noblesse.

  2. tahirou , nous sommes tous fiers de vous que vous soyez la volonté de tous les maliens d’ici et d’ailleurs

  3. Je vous souhaite de mon cœur d’être le président de la ccim car ça sera la victoire du secteur privé, bonne chance président.

  4. Que le tout puissant lui accorde la chance d’accomplir son ambiteux programme pour le bonheur du secteur privé. Bonne chance PRESIDENT.

Comments are closed.