Il s’est tenu en marge des festivités du 60ème anniversaire de l’Union des Chambres de commerce, d’industrie et des Bourses de Turquie (TOBB) : Le président de la CCIM à TOBB International Business Forum à Istanbul

0

A l’invitation de l’Union des Chambres de commerce, d’industrie et des Bourses de Turquie (TOBB), le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Jeamille Bittar, accompagné du trésorier général Boubacar Tandia, a participé du 12 au 14 septembre 2012 à Istanbul (Turquie) à TOBB International Business Forum. Plusieurs thèmes sur le secteur privé ont été présentés lors de ce Forum où le Mali était le seul pays invité de l’Afrique de l’Ouest.

Les débats autour de trois panels ont meublé les travaux de ce Forum organisé par l’Union des Chambres de commerce, d’industrie et des bourses de Turquie (TOBB). C’est ainsi que les participants venus du monde entier ont eu, trois jours durant, à plancher sur: “Vue panoramique des Continents par rapport à la crise économique mondiale ” avec comme modérateur Rifat Hisarciklioglu, le président de l’Union des Chambres et des Bourses de Turquie (TOBB) ;  “Renforcement des opérateurs économiques: Favoriser les contacts directs pour le renforcement du secteur privé “, avec comme modérateur le Pr. Gùven Sak, Directeur Général de Economic Policy Research Foundation of Turkey (TEPAV) et enfin “Secteur privé à l’âge des crises entre l’Europe et le Moyen-Orient“, comme modérateur Içinsu Kestelli, Président-Directeur Général des Bourses d’Izmir.

Au cours des travaux, une attention particulière a été accordée à la place et au rôle de l’Entrepreneuriat comme étant le principal levier pour la croissance et la création d’emplois. Il est, de ce fait, la manière la plus sûre de diminuer le chômage. Selon les participants, l’entrepreneuriat constitue également un soutien crucial pour la stabilité politique des pays ; de même qu’il est un moyen de renforcement des droits civiques.

Compte tenu de ces facteurs et bien d’autres, pour les panélistes, le renforcement de l’entrepreneuriat et de l’esprit d’initiative est devenu, de nos jours, plus que jamais une priorité.

Les discussions ont aussi permis aux représentants du monde des affaires de voir comment la connectivité croissante entre les acteurs du secteur privé pourrait être gage de réussite et de promotion entrepreneuriale. S’agissant de la crise de la Zone Euro en passant par le Printemps arabe, les chefs de file des affaires à travers le monde sont arrivés à la conclusion selon laquelle il faudra rédéfinir de nouvelles lignes directrices où l’Administration publique, le Secteur privé  et la Société civile doivent dorénavant tenir.  En outre, le rôle que joue la Turquie entre les deux régions en transition rapide a été également abordé aux cours des travaux de ce Forum qui s’est déroulé en marge du 60ème anniversaire de l’Union des Chambres de commerce, d’industrie et des bourses de Turquie (TOBB). Etant donné que chaque rencontre est une opportunité de booster les affaires, la délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, conduite par son président Jeamille Bittar, s’est entretenu avec plusieurs personnalités parmi lesquelles le président de l’Union des Chambres et des Bourses de Turquie (TOBB), Rifat Hisarciklioglu, le président de la Chambre islamique de commerce, d’industrie et d’agriculture (ICCIA), SEM. Shaikh Salah Kamil, le président de la Fédération des Chambres de commerce d’Egypte et président de la Chambre de l’Union africaine, Ahmed Al Wakeel, le président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Fédération de Russie, Georgy Petrov et le vice-président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT).

Avec ces différentes personnalités, Jeamille Bittar a fait le tour d’horizon de la coopération économique entre ces pays et le Mali tout en soulignant la nécessité de la renforcer avec le développement des opportunités d’affaires entre les Etats membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).

A tous ses interlocuteurs, la délégation malienne a proposé également que soit organisée une mission économique de ces pays respectifs afin de tisser des relations directes avec leurs homologues maliens en vue d’explorer des possibilités de partenariat avec le secteur privé malien et sous-régional. Les participants à cet important forum, qui s’est déroulé à Istanbul, se sont donné rendez-vous à Doha (Qatar) en 2013.

Mamadou FOFANA

PARTAGER