Journée du Maroc, le vendredi 16 janvier, lors de la 11ème édition de la FEBAK : En plus de booster les échanges commerciaux, le ministre Abdel Karim Konaté plaide pour plus d’investissements marocains au Mali

3
Les officiels ainsi que les acteurs économiques sont décidés à accroître le volume des échanges
Les officiels ainsi que les acteurs économiques sont décidés à accroître le volume des échanges

Les deux parties ont exprimé leur souhait d’accroître le niveau des échanges commerciaux entre elles, mais aussi, les officiels maliens ont émis le vœu de voir accroître les investissements marocains dans notre pays qui regorge d’énormes potentialités sylvo-agropastorales.

Trois thématiques étaient au cœur de ce forum d’affaires Maroc – Mali : état des lieux des échanges commerciaux maroco-maliens, présentation des opportunités de partenariat économique entre les deux pays et difficultés rencontrées par les opérateurs dans leurs projets de partenariat.  Ces trois sujets ont bien été diagnostiqués par la rencontre et au bout du compte, les opérateurs économiques maliens et marocains sont désormais décidés à donner une nouvelle dimension aux échanges commerciaux entre les deux pays. En effet, les acteurs économiques sont convaincus que le niveau des échanges, malgré les énormes progrès ces dernières années avec plus de 150 entreprises marocaines qui s’intéressent au Mali, reste encore en deçà du niveau de la coopération politique.

Pour l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, cette Foire sera une nouvelle opportunité pour raffermir les relations économiques maroco-maliennes basées sur une dimension culturelle forte et l’engagement sans faille du Roi Mohammed VI et du président IBK. “ Sa Majesté est porteur d’un message de paix   et de solidarité africaine ” a-t-il laissé entendre. Cette volonté de soutenir le Mali s’est manifestée lors de la visite royale en février 2014 au Mali au terme de laquelle 17 accords de partenariat ont été signés entre les deux parties. Une année après, aux dires de l’ambassadeur, “le bilan de la mise en œuvre des accords est encourageant “. Il a cité la tenue à Bamako des journées d’affaires marocaines en 2014, les multiples visites d’affaires de part et d’autre donnant  naissance à plusieurs partenariats ainsi que la tenue de la FEBAK. Son Excellence d’ajouter que l’ambassade est consciente de l’importance de ces partenariats et apportera son accompagnement pour leur mise en œuvre.

Hassan Naciri d’inviter les hommes d’affaires des deux pays à redoubler d’efforts pour rehausser le niveau des échanges commerciaux à la dimension de la fraternité et de l’amitié entre les deux peuples.

La coopération sus-sud  indispensable

 ” Le développement d’une coopération forte et durable, telle que souhaitée par nos deux peuples conduira certainement nos deux pays à dépasser la faiblesse de nos échanges commerciaux.  Notre volonté et détermination communes sont aujourd’hui suffisamment fortes pour nous permettre  d’engager une réflexion sur les voies et moyens à même de renforcer le cadre juridique organisant les relations commerciales entre nos deux pays ” a indiqué pour sa part le ministre délégué marocain du commerce extérieur. Mohammed Abou d’ajouter que ces échanges ne dépassent pas les 50 millions de dollars américains malgré la présence de nombreuses entreprises chérifiennes du Mali dans divers secteurs comme l’agro-industrie, le BTP, l’électrification rurale, l’énergie, les télécommunications, les banques…

Le ministre du Commerce et de l’industrie, Abdel Karim Konaté s’est déclaré fier du travail abattu par le collège transitoire de la CCIM. Pour lui, la coopération sud-sud est aujourd’hui indispensable. Et nos partenaires marocains ne doivent plus voir le Mali seulement en terme de marché, mais la communauté économique de la CEDEAO avec ses 300 millions de personnes. Ce qui est une énorme opportunité d’investissements. C’est pourquoi, le ministre Konaté a invité les hommes d’affaires marocains à aller au-delà des échanges commerciaux, en investissant en masse dans notre pays. Et les domaines ne manquent pas : plus d’un million d’hectares aménageables à l’Office du Niger, une production cotonnière transformée sur place à moins de 2%, d’importantes productions agricoles.

Youssouf CAMARA

 

Trois protocoles d’accords signés

La cérémonie de signature des documents  entre les deux parties entre maliens et  marocains
La cérémonie de signature des documents entre les deux parties entre maliens et marocains

Lors de cette journée, trois protocoles d’accord ont été signés entre les  deux pays.  Le premier  est un protocole de coopération entre Maroc Export et l’Agence pour la promotion des exportations (APEX-Mali) qui doit se traduire par la mise en place d’une assistance technique, d’échange d’information entre les deux structures et de représentativité des opérateurs.  Il a été signé par le Directeur général de l’Agence pour la promotion des exportations (APEX-Mali) Mamadou Sanogo et la Directrice générale de Maroc Export, Zahara Maafiri.

Le second est  relatif à un avenant à l’accord de partenariat vers un plan d’action triennal entre la Fédération nationale de l’électricité et de l’électronique du Maroc et l’Union des professionnels du secteur de l’électricité du Mali.  Il doit aboutir à la formation des jeunes dans les domaines de l’électricité, eau et les énergies renouvelables.

Le troisième est une convention  de développement de la ressource humaine  par la formation professionnelle pour le transfert de technologies entre l’Ordre national des professionnels de la prévention et la sécurité des risques incendies et paniques du Maroc et l’Association malienne de la sécurité incendie.

 

Une série d’échanges de cadeaux

maroc-ec

Le ministre Abdel K Konaté et la  DG de Maroc Export Zahara Maafiri recevant leurs cadeaux
Le ministre Abdel K Konaté et la DG de Maroc Export Zahara Maafiri recevant leurs cadeaux

En marge de la cérémonie, il y a eu une série d’échanges de cadeaux entre les  responsables maliens et marocains. Ainsi le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Karim Konaté a reçu un cadeau de son homologue du Maroc. De même son homologue de la promotion des investissements et du secteur privé, Mamadou Gaoussou Diarra aussi a reçu son cadeau.

Le président de la CCIM a reçu un cadeau de la part des Marocains. En retour, le Directeur général de l’APEX a remis un cadeau (la clé du désert) à la Directrice générale de Maroc Export. Lors du diner le soir, le ministre Konaté a, à son tour, offert un cadeau au ministre marocain du Commerce extérieur.

YC

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Joyeux anniversaire !!!!Merci pour ce coornucs, je tente ma chance e9galement meame si je n’ai pas de blog.Devenue membre au passage avec grand plaisir, il y a de tre8s jolies cre9ations dans vos pages. Je reviens vite pour revoir tout e7a de plus pre8s.

Comments are closed.