Koulikoro : le siège régional de la CCIM inauguré, ce jeudi matin : «Une œuvre importante qui doit continuer» dixit Youssouf Bathily

0
La nouvelle chambre de Commerce de Koulikoro (photo Maliweb.net)

La délégation régionale de Koulikoro de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) loge, désormais, dans du neuf.  Son siège a été inauguré, ce matin par le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga.

-Maliweb.net- Le bâtiment d’un niveau se dresse majestueusement à l’entrée de la ville, à Souban, au bord du goudron. Son architecture soudano-sahélienne s’inspire de celle de la Chambre de Commerce de Bamako. Il se distingue par son dôme en forme des cases traditionnelles du Soudan. D’un coût total de 425 millions CFA est composé de 14 bureaux et d’une salle polyvalente de 300 places.

La taille de l’évènement se mesurait à l’importance de la délégation gouvernementale à Koulikoro. Au côté du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga qui est à sa première sortie officielle à l’intérieur du pays, on notait la présence du ministre du Commerce, du ministre de l’Administration territoriale, ou encore celui des Transports. Au total pas moins de 10 ministres ont fait le déplacement dans la capitale du Meguetan.

«Une œuvre importante qui doit continuer»

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali n’a pas caché sa joie à l’inauguration du bâtiment. Pour Youssouf Bathily, la construction d’un siège régional de la Chambre de Commerce et d’industrie est  «une œuvre importante qui doit continuer». Car, indique-t-il, le secteur privé, moteur du développement économique, a besoin de s’organiser.

Le président Bathily est en passe de gagner son pari: «une région, une chambre de Commerce régionale». Car, après Koulikoro, le siège régional de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Kayes sera inauguré ce samedi. Et la construction de celle de Ségou, de Gao et de Tombouctou est en cours.

«Nous venons de sortir de l’ombre». C’est en ces termes que le Premier ministre a salué l’initiative. Le chef du Gouvernement a, aussi, assuré de la prise en charge urgente du dossier du marché Rose de Bamako. En réponse à la doléance renouvelée par le président de la CCIM dans son discours inaugural.

Mamadou TOGOLA

Envoyé spécial à Koulikoro

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here