Les élections consulaires de la CCIM amorcent leur dernière phase – Les présidents des 9 délégations régionales élus le 7 septembre – Celui de la CCIM le 14 septembre par les 294 délégués consulaires

0
Le ministre du commerce et de l'Industrie
Le ministre du commerce et de l’Industrie

Le ministre du Commerce et de l’Industrie a convoqué l’assemblée consulaire pour la mise en place du bureau national de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) le 14 septembre 2015. L’Assemblée consulaire sera ensuite installée de façon solennelle. Cette étape ultime sera précédée par l’élection le 7 du même mois des présidents des huit délégations régionales et celle de Bamako. Déjà, les candidats se bousculent sur le terrain pour obtenir l’adhésion de  la majorité des 294 délégués.

Conformément au Décret N° 2014 – 0641/P – RM du 21 août 2015, fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement de la Chambre de commerce et d’Industrie, l’ultime phase du processus électoral au niveau de la CCIM  est amorcée avec l’élection des membres du Bureau de chacune des huit Délégations régionales et du District de Bamako et l’élection des membres du bureau national. Pour cela, le ministre du Commerce et de l’Industrie a convoqué l’assemblée consulaire pour la mise en place du bureau national le 14 septembre prochain.

Auparavant, les présidents des Délégations régionales seront connus le 7 septembre. Si, dans le District de Bamako où il y a eu différentes listes, dans les autres régions il y a plus de chance que l’équipe du bureau (président et ses trois vice-présidents) soit mise en place de façon consensuelle. Cependant, le bureau de chaque région sera élu par les seuls délégués consulaires de la région.

Il faut ajouter que les présidents des bureaux des Délégations régionales deviennent illico presto membres de droit  du bureau national. A ce niveau il y a lieu de préciser que c’est la première fois, dans l’histoire de la CCIM, que le district de Bamako est doté d’une délégation régionale. Ce qui est l’une des innovations introduites par le ministère du Commerce.

L’enjeu sera encore plus grand lors de la mise en place du bureau national pour laquelle trois candidats sont en lice : Ousmane Guitteye, Tahirou Sy et Youssouf Bathily. L’assemblée consulaire devant mettre en place ce bureau, est composée de l’ensemble des élus de toutes les régions, de Kidal à Kayes. Ils sont au nombre de 294 à avoir bénéficié de la confiance de leurs mandants à l’issue de l’élection du 26 juillet  dernier. Le Bureau national de la CCIM sera composé d’un président et de neuf vice-présidents selon la configuration suivante : quatre pour la Section Commerce, trois pour la Section Industrie et deux pour la Section Service.

L’élection du bureau national obéit désormais à des principes organisationnels qui en garantissent davantage la transparence. Ainsi, la procuration n’est plus autorisée. Ce qui veut dire que chaque délégué consulaire devrait se présenter physiquement dans la salle pour accomplir son vote.

Une deuxième particularité de cette élection est que si le président est issu d’une section, les deux vice-présidents qui le suivent devraient être de sections différentes. A titre d’exemples : si le nouveau président élu est de la Section Commerce, le 1er vice-président doit alors être issu soit de la section industrie soit de la section service ; le 2ème vice -président doit également être soit de la section  industrie soit de la section service. Si le président vient de la section industrie, son premier adjoint sera soit de la section service soit de la section commerce et son second adjoint soit service soit de la section commerce.

Autre particularité et non des moindres : il est désormais interdit à un membre du futur bureau de la  Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali d’être membre du bureau d’une organisation faîtière analogue (CMC, APCAM,CMTR).

 

Youssouf CAMARA

PARTAGER