Ousmane Guitteye lors de sa déclaration de candidature à la présidence de la CCIM, le samedi dernier à Koulikoro : ” Je viens pour servir l’institution et mon pays et non pour détourner les ressources de la Chambre “

0
Le presidium lors de la cérémonie à Koulikoro
Le presidium lors de la cérémonie à Koulikoro

C’est devant un parterre de membres consulaires et d’opérateurs économiques de renom, réunis dans la cité historique du Méguétan, que le candidat du Groupement des commerçants maliens (GCM), Ousmane Guitteye a officiellement déclaré sa candidature à la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM). Avant d’exposer les grandes lignes de son programme, il a d’abord tenu à féliciter le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Karim Konaté, pour la bonne organisation de l’élection des membres consulaires de la CCIM qui a eu lieu le 26 juillet dernier.

C’est en présence des membres consulaires de la Délégation régionale de la CCIM de Koulikoro, du maire de la ville, des présidents de la coordination des associations et groupements de commerçants détaillants du Mali (CAGDM), Hama  Aba Cissé et du Syndicat national des commerçants détaillants du Mali (SYNACODEM), Cheick Oumar Sacko, en plus d’éminentes personnalités du secteur privé que Ousmane Guitteye a procédé à la déclaration officielle de sa candidature à la présidence de la CCIM. C’était le samedi dernier dans la salle Siramory Diabaté de Koulikoro pleine à craquer.

Parmi les opérateurs économiques qui ont tenu à accompagner le candidat Ousmane Guitteye au cours de ce déplacement, on peut citer, entre autres, le président du GCM, Soya Golfa, et d’autres membres tels Mama Dabitao, Karamoko Oulalé, Abdoulaye Samaké, Bélègué Simpara, Ould Raïss et Koman Doumbia.

Dans son intervention, le président Soya Golfa a tenu à réaffirmer que le Groupement des commerçants maliens n’a qu’un seul candidat en la personne de Ousmane Guitteye. Aussi, a-t-il invité tous les opérateurs économiques à soutenir le porte-étendard dudit groupement. ” Nous comptons sur tous les membres consulaires et spécifiquement ceux de Koulikoro ” a déclaré le doyen Soya Golfa devant une assistance totalement acquise à la cause du candidat Guitteye. ” Chaque fois, c’est le candidat du GCM qui est élu à la présidence de la Chambre, sauf en 2006 quand celui qui a été porté à sa tête n’était pas notre candidat ” a-t-il souligné tout en insistant sur les qualités intrinsèques de Ousmane Guitteye, connu pour son respect de la parole donnée, son esprit de solidarité, son intégrité et son sens du travail bien fait.  Quant au président de la Délégation régionale de la CCIM de Koulikoro, Baba Sanogo, il a souhaité que “ Dieu aide Ousmane Guitteye dans cette aventure commune…Notre appui est sans faille “. Avant de soumettre au candidat un chapelet de doléances à satisfaire une fois qu’il sera élu à la tête de la CCIM.

Les présidents du CAGDM, Hama Aba Cissé et Cheick Oumar Sacko du SYNACODEM ont tous salué «l’unité de retour  dans la grande famille des opérateurs économiques», depuis que le Groupement des commerçants maliens a porté son choix sur Ousmane Guitteye pour la présidence de la CCIM.

Le ministre Konaté félicité par le candidat

En prenant à son tour la parole, le candidat Ousmane Guitteye, après les mots de remerciements, a solennellement déclaré “ Je suis candidat à la présidence de la CCIM “. Il a alors dévoilé un pan de son programme s’il est élu à la présidence de l’institution. Il a tenu également à dire haut et fort qu’il ne vient pas à la Chambre pour détourner les ressources de cette institution; de même qu’il ne permettra à personne de les détourner. ” Je viens pour servir l’institution et mon pays et non pour détourner les ressources de la CCIM ” a-t-il martelé sous un tonnerre d’applaudissements.

C’est dire que la question de la bonne gestion des ressources financières de la CCIM sera au cœur de cette campagne qui va opposer Ousmane Guitteye à deux autres candidats, à savoir Tahirou Sy et Youssouf Bathily.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Karim Konaté a eu droit à des remerciements mérités pour la bonne organisation du scrutin du 26 juillet dernier qui a consacré l’élection des 294 membres consulaires sur toute l’étendue du territoire national.

Mamadou FOFANA

PARTAGER