Session 2011 de l’Assemblée Consulaire de la CICM : Bittar, encore sollicité

0
0

La salle Fanta Damba (N°2) du CICB a abrité les 21 et 22 décembre dernier, la tenue de la session 2011 de l’Assemblée Consulaire, organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali. Placé sous la présidence de M. Jeamille Bittar, Président de l’organisation. C’était en présence des délégués venus des 8 régions du Mali et du District de Bamako.

L’ordre du jour était axé sur : la lecture et l’adoption du procès verbal de la dernière session ; Examen et adoption des rapports d’activités et de l’exécution du budget 2011 ; Examen et adoption des programmes d’activités  2012 ; Adoption du projet de budget  2012 ; Présentation du rapport du diagnostic financier et Divers. Vu la loi 96-032 du 12 juin 1996, portant Statut Général des Etablissements Publics à Caractère professionnel ; vu la loi N°98-014 du 19 janvier 1998, portant création de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali ; Vu le décret n°98-228/P-RM du 06 juillet  fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement de la CICM et Vu le règlement intérieur de la CICM déterminant les attributions et le fonctionnement des différentes organes. Faut-il rappeler que le budget de la CICM est adopté en recettes et en dépenses à cinq milliards trois cent dix millions cent soixante treize mille huit cent soixante seize (5 310.173.876).

Ce budget se répartit entre les grandes rubriques qui sont: les recettes : Emprunt : Deux cent millions (200000000 FCFA), les cotisations un cent soixante dix mille (1170000FCFA), les subventions 157936000FCFA, les Recettes divers  sept cent quarante deux mille sept cent cinquante mille (742750000FCFA). En terme des dépenses, elles sont évaluées sur le fonctionnement courant  de deux milliards deux trente deux millions sept onze mille (2232711000 FCFA) ; les équipements vingt quatre millions (24000000 FCFA) et les Investissements Trois milliards zéro soixante dix sept millions quatre soixante deux huit cent soixante seize mille (3077462876FCFA). 

Pour le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), M.Jeamille Bittar : « cette présente assise s’est tenue à un moment où le niveau d’atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés ont donné de réelle satisfaction et d’avoir foi en un avenir meilleur ». Bittar a profité de la tribune pour insister sur « le rôle très important joué par les commerçants dans la gestion de la crise alimentaire et des répercussions sur notre pays des crises énergétiques mondiale, en parvenant à endiguer l’inflation que nous importons avec les produits pétroliers, le riz, le lait, l’huile et le sucre ». Il a ensuite rappelé que : « la CCIM occupe la vice-présidence de la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie de la CEDEAO, depuis le 13 septembre 2011, à la suite de l’élection du Bureau, à Cotonou, au Benin ».

Aliou M Touré et Albadia Dicko

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.