Tournée du Pdg de la Cmdt dans la zone de Fana : Ils ont dit…

0

Pour la campagne 2016-2017 qui s’achève,   la zone de production cotonnière  de Fana, a réalisé 108.000 tonnes même si la qualité du coton produit n’a pas été au rendez-vous. Ils ont dit…

Ibrahima Sissoko, AG de la Filiale Centre

« Nous allons travailler pour améliorer le rendement et la qualité du coton »

«  La campagne  d’égrenage dans la filiale Centre tire à sa fin. Mais il faudra rappeler que la filiale centre est partie de 91.000 t l’année dernière  à 108.000 t cette année.  Ces 108.000 sont presque toutes égrenées. Pratiquement, il ne reste que 8.000 t. A l’heure actuelle, nous avons déjà payé plus de 13 milliards FCFA aux producteurs. Aujourd’hui, on est très comblé, d’une part par rapport à l’entente et la cordialité  entre les producteurs et l’encadrement, et d’autre part par rapport à toutes les dispositions prises dans l’entretien et au bon fonctionnement des usines. Aujourd’hui, on peut dire qu’à la date du 31 mars, la campagne d’égrenage prendra fin dans la filiale centre. C’est vrai que l’arbre ne doit pas cacher la forêt. On a fait une très grande production. Mais du point de vue qualité, nous avons eu quelques soucis.  Déjà, nous allons prendre le taureau par les cornes. On n’a aussi commencé avec les campagnes de sensibilisation et d’information. Nous avions déjà commencé à envoyer  des paysans en visites inter paysannes, pour que l’année prochaine cela ne nous arrive pas. L’année prochaine, on va essayer de créer des magasins de stockages, puisque nous récoltons tôt.  Nous en magasinons tôt également. Nous avons aussi des problèmes de pistes. Donc, nous allons prendre tout ça à bras le corps à travers la réfection des pistes, la construction de nouveaux magasins pour améliorer le rendement et la qualité du coton ».

Bakary Togola, Président Associations des Cotonculteurs Mali

« On va commencer la nouvelle campagne avec beaucoup d’espoir »

« Je remercie beaucoup toutes les autorités, tous les producteurs de coton de Fana. Nous sommes très satisfaits des résultats  des prévisions qu’on s’était fixés au début de la campagne.  On a pu faire 108.000T de coton graines. Nous demandons à l’encadrement et aux producteurs de faire beaucoup d’efforts pour que la production cotonnière puisse dépasser 108.000 pour atteindre les 131.000 t. qui sont programmées pour la prochaine campagne. Pour réaliser 131.000 à la prochaine campagne, il faut un encadrement très fort, un bon suivi des producteurs, dans la mise en place des engrais, leur distribution,  la mise à disposition des semences. Je demande à chacun de faire son travail. Il faut que les uns et les autres puissent s’imprégner de la qualité de la semence et les conditions dans lesquelles les intrants sont stockés avant le début de l’hivernage. L’engrais est destiné aux producteurs et non pour les commerçants. Il faut que les gens sachent que l’engrais mis à disposition est une dette. S’il n’est pas bien géré, c’est la filiale qui aura des problèmes. Je souhaite que les producteurs prennent acte de la qualité du coton  pour que la production de Fana soit améliorée.  Le coton est vendu avant même qu’il ne soit semé. Et dans le processus de la commercialisation sur le marché international, la qualité occupe une place de choix.  Les ristournes dépendent de la bonne commercialisation du coton. Je demanderai aux chefs d’usines, aux transporteurs, aux chauffeurs de s’impliquer aussi pour que la qualité du coton soit améliorée dans la zone de Fana. Si ces facteurs sont réunis, les prévisions seront atteintes.  Je remercie le PDG  pour son engagement à faire développer la filière coton. Je remercie aussi les AG et les producteurs qui ont accepté de traduire en acte la volonté du président de la république au profit du monde paysan. C’est tout cela qui nous a  permis d’atteindre les 645.00 tonnes. Dans pratiquement deux semaines on va clôturer la campagne  2016-2017  et commencer la nouvelle avec beaucoup d’espoir »

Rassemblés par Tiémoko Traoré

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here