Communiqué de presse du ministère de l’économie et des finances au terme de la troisième revue de la facilité élargie de crédit

14
Le ministre Mamadou Igor Diarra lors de son séjour à Washington
Le ministre Mamadou Igor Diarra lors de son séjour à Washington

Une délégation du Mali dirigée par le Ministre de l’Économie et des Finances, Mr. Mamadou Igor DIARRA a séjourné à Washington du 24 mars au 7 avril 2015 pour mener des entretiens dans le cadre de la troisième revue du programme économique des autorités appuyé par la facilité élargie de crédit (FEC) du FMI et approuvé en décembre 2013.

 

La délégation a été reçue en audience par la Directrice Générale du FMI, Mme Christine LAGARDE, le Directeur Général Adjoint du FMI, Mr Mitsuhiro FURUSAWA, la Directrice du Département Afrique du FMI, Mme Antoinette SAYEH, le  Directeur adjoint du Département des Finances Publiques, Mr Sanjev GUPTA de même que les administrateurs du Mali au FMI.

 

Ces entretiens se sont poursuivis à Bamako le 11 avril 2015 en marge de la réunion de la Zone Franc et à Washington du 12 au 20 avril 2015 en marge des réunions de printemps de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International.

 

Au terme de cette revue, les résultats obtenus sont les suivants :

 

  • En 2014,  l’économie malienne a enregistré une reprise avec un taux de croissance de 7,2%  grâce à la bonne campagne agricole et au rebond du secteur secondaire. Les projections pour 2015 indiquent une croissance réelle qui devrait se maintenir aux alentours de 5% avec un taux d’inflation de 1,7%, en dessous de la norme UEMA de  3%, après  0, 9% en 2014.
  • S’agissant de la performance du programme, la moitié des critères de réalisation et indicateurs à fin décembre 2014 a été respectée. Le gouvernement demandera une dérogation au Conseil d’Administration du FMI pour les critères non atteints ci-après : (i) le plancher des recettes brutes et (ii) le plafond sur le financement intérieur net. Par ailleurs deux mesures sur trois faisant l’objet de repère structurel ont été mises en œuvre et le repère non réalisé a été reporté de quelque mois.
  • Outre le renforcement des réformes structurelles, la revue a permis de constater l’amélioration de la performance de l’administration fiscale et de la gestion des finances publiques.
  • Elle a été l’occasion d’intégrer de nouvelles mesures budgétaires dans un projet de budget rectificatif qui sera soumis par le Gouvernement à l’Assemblée Nationale avant la fin du mois de mai 2015. Ce budget rectificatif fait ressortir une augmentation des  ressources de 144 milliards de FCFA composées des recettes fiscales de 53 milliards de FCFA et  des dons budgétaires de 81 milliards de FCFA dont 43 milliards des FCFA au titre de l’annulation de la dette monétaire de la France. De nouvelles dépenses d’un montant de 164 milliards de FCFA ont été intégrées et portent notamment sur la loi d’orientation et de programmation militaire élaborée en collaboration avec la Mission de l’Union Européenne pour la Formation de l’armée malienne, l’incidence des accords d’Alger pour la paix dans le Nord du Mali, et la mise en œuvre des engagements pris par le gouvernement avec les partenaires sociaux. Ces modifications porteront le solde budgétaire de base de -59 milliards de FCFA, soit -0,9% du PIB contre un solde en équilibre  dans la Loi de finances initiale approuvée en décembre 2014. Ce déficit sera financé par l’appui des bailleurs de fonds et  par le recours au marché financier régional.

 

Au terme de la revue, et à notre requête les services du FMI ont marqué leur accord sur diverses assistances techniques relatives au renforcement des ressources humaines  à travers la poursuite de la formation des agents des impôts sur le contrôle de la TVA des sociétés minières, au recrutement d’un expert long terme ayant un profil informatique, pour appuyer l’informatisation des systèmes comptables au Trésor, à l’optimisation de l’approvisionnement en produits pétroliers et tarification pétrolière, ainsi que la mobilisation de ressources propres des collectivités territoriales (fiscalité locale, etc…) dans le cadre de la décentralisation.

 

Enfin, le ministre de l’Economie et des Finances remercie les autorités du Fonds Monétaire international, notamment l’équipe en charge du Mali de l’excellente organisation des échanges, de la capacité d’écoute et du sens de professionnalisme dans le travail ainsi que de l’esprit franc et productif qui a animé les différents entretiens.

Source : CCOM/MEF

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. ce pauvre Mali a souffert et va contunier a souffrir . Do u know why? A cause de l’ ignorance, pas de ceux qui ne st pas allez a l’ ecole mais des soit disant intelectuel.

  2. Ces corrompus font honte à la nation .Là ou ils partent quémander les dirigeants des ces pays ont travaillé pour construire leurs pays et avec les impôt pour quoi ne pas les himite seulement tenir notre image avec des dettes de vie .Des irresponsables .La démocratie a tout gâché au Mali

    • AFFAIRE A NOUS LES MALIENS NEGRES 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 ET GENS DE BON COEUR AU NOM DU TOUT PUISSANT — LE BON DIEU— 😉 ——TOI LAN KAN LAN KAN TON NY 😀 COMME TU L’APPEL ❓ ————AHHHHHHHHHDEH NE MA MOGO TOGO FODEH NE BIYEREDON —————–VIVE LE PEUPLE MALIEN :mrgreen: VIVE LES DIRIGEANTS MALIENS 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  3. OUIIIIIIIIIIINOUS MALIENS ON EST TOUS ANALPHABETES HEUREUX 😉 C’EST MIEUX POUR NOUS 😉 NOUS ONT COMPTE SUR NOS AUTORITéS 😉 -ALLORA Mme LA EX DIPLOMATA EN RETRAIRE DANS MON MALIBA FOUT NOUS TA SALE GUEULE AVEC TES 10 COMMENTAIRES 😀 DE DIFFERENTES SPSEUDO .TOURNE CHEZ TOI ,PERSONNE T’OBLIGE DE VIVE DANS MON MALI 😀 –MALGAMATRISE ,PATRONE DES ZIZANIES———-VIVE NOS DIRIGEANTS MALIENS- :mrgreen: VIVE L’AMERIQUE POUR LEUR L’AFRIQUE:mrgreen: VIVE LA FRANCE DES MALIENS :mrgreen: ———–A BAS L’OPPORTUNISTA SUR MALIWEB 😛

  4. Le maliba est très très riche mais hélas avec gens là nous souffrons et à quand la fin cette souffrance affligée aux pauvres populations? Je me dis comment nos Hommes politiques qui sont là depuis des décennies parviennent à se regarder dans le miroir et dire qu’ils ont fait ceci pour leur pays. La honte!

  5. Au contraire c’est la relance de la pauvreté car ils partent augmenter nos dettes à FMI et se partage le sou entre eux .Les fonctionnaire malien ont été les milliardaires de la démocratie car ils sont tous corrompus jusqu’à dans leurs calson .Les pauvres sont les proi facile

  6. LA MARMITE FAMILIALE EST TOUJOURS VIDE!!! MEME L’AIR N’ Y EST PLUS!!!
    CEUX QUI N’AVAIENT RIEN ET QUI SONT DEVENUS MILLIARDAIRES DU JOUR AU LENDEMAIN, ONT CONNU UN TAUX DE CROISSANCE DONT LE DOMAINE DE DEFINITION TEND VERS PLUS L’INFINI!
    ALLEZ LES AMIS, ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!
    SI CE … FAUX CHIFFRE QUI N’A AUCUNE SIGNIFICATION POUR LE MALIEN ORDINAIRE, EST VRAI, IL FAUT FELICITER LA PETITE DAMBA CAR IGOR A ETE’ NOMME’ HIER SEULEMENT! les chiffres qui interessent sont:
    LE NOMBRE DE CHOMEURS!
    LES EMPLOIS QUI ONT ETE’ CREE’S
    LES SALAIRES
    LE TAUX DE PAUVRETE’…ETC

    • Merci General et Bananzole, qu’elle croissance le Mali a connu ❓ . Mon oeil oui, avec un taux de chomage plus élevé et jamais egalé alors la Je n’ai pas de mots pour decrire la situation. Nous ne pouvons pas continuer a vivre ainsi avec une petite portion du peuple du jouisse de la vie et fait tous ceux qu’elle veut. La nièètte.
      Qu’on se mette en garde parce que bientot soit ca passera ou ca cassera. 👿 .

  7. LE gouvernement de l’ époque 2007 au 2012 c’était un gouvernement corrompu dans tous les domaines cette catastrophe nationale inoubliable 😈 😈 😈 😈 😈

  8. Au nom de DIEU je me pose la question si réellement MR IGOR est normal , oui on a fait la croissance mais ou est ta part depuis tu a été nommé comme ministre XXXXi je jure . Ton équipe dis moi une personne qui est bien a commencé par : wague , SIDY mouctar, BONGANA , soumaila MORY , ami sow lXXXXXXqui prend des mandats en longueur de journée pour des XXXXXXXX

  9. Foutez nous la paix avec vos bobards mensongers pour tromper le peuple malien analphabète à 90% et l’un des plus pauvres de la planète. Ce n’est pas la collaboration avec le Fmi qui pourrait développer ce pays. Le Mali est en programme avec le Fmi depuis bientôt quarante ans pour quels résultats économiques ? Ou en sommes nous aujourd’hui dans le domaine de l’éducation et de la santé ? Ou en sommes nous aujourd’hui dans le domaine de la sécurité alimentaire ? Ou en sommes nous dans le domaine de la défense et de la sécurité aujourd’hui avec 100 milliards pour habiller les militaires? Ou en sommes nous dans le domaine économique de création d’entreprise productrice de valeur ajoutée ? Ou en sommes nous aujourd’hui dans le cadre du financement bancaire des entreprises ? Ou en sommes nous avec la moralisation des dépenses publiques ? Vous comprendrez donc que le développement de tout pays passe par une volonté politique endogène très forte axée sur le bien être des populations et non sur son prestige personnel , ce qui sous entendu passe par une lutte sans merci contre la corruption contre le favoritisme et contre toutes formes d’injustices. Et ça ça m’a rien avoir avec le Fmi.
    Est ce que Ibk, Karim, la belle famille, Igor que Karim a nommé sont dans cette logique de patriotisme économique ? de lutte contre la corruption ? Je dirai mille fois non compte tenu des actes qu’ils font tous les jours. Qui ne connait pas Igor au Mali ? Il y’à un grand décalage monstrueux et méchant entre leurs déclarations de tous les jours et leurs faits de tous les jours mais ils ne trompent qu’eux même. Que Dieu sauve le Mali .

  10. La croissance de 7,2% de l’économie est le fait de la pluie et de l’effort des paysans maliens mais nullement celui du ministre de l’économie ou du gouvernement nullard de l’ibkouillon.

    Donc ce communiqué du gouvernement est un communiqué d’opportunistes nul et non avenu.

    Ce gouvernement ne fait d’ailleurs rien pour la croissance: pas d’investissement et pas d’incitation à la consommation.

    Au contraire il fait des mesures fiscales de confiscation pour alimenter la mégalomanie dépensière de l’ibkon et freiner l’investissement privé au Mali

    Salute.

    • En plus Kassin, on nous parle de bons chiffres en terme de croissance et de beaucoup de milliards qu’on aurait (il parait) engrange mais la question que tout le monde est a mesure de se poser sans toujours une reponse est: quelle est l’incidence de tous ces chiffres pompeux sur le malien moyen, sur le panier de la menagere? Quel secteur de ce pays peut dire Alhamdoulillah, qu’on est arrive au moins au meme niveau qu’avant coup d’état (le plus idiot de l’histoire de l’humanite)?
      Certains croient que diriger un pays c’est la bouche seulement et les articles de presse. 🙁

      Quelle honte!!!

Comments are closed.