Conseil d’administration de l’ANICT: Un montant prévisionnel de 15 , 5 milliards en 2012

0
0

L’Agence Nationale des Collectivités Tebudgétaire du conseil d’administration. Les cérémonies d’ouverture et de clôture ont été  présidées par le ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, le Général Kafougouna Koné, par ailleurs président du Conseil d’Administration de l’ANICT. A  ses côtés; il y avait, Mohamed Ag Erlaf, Directeur Général de l’Agence et  Abdoul Kader Sidibé, Maire de la commune III du district de Bamako.

 

Cette session  a aussi enregistré la présence des représentants des régions, Collectivités et Cercles du Mali et  des représentants des partenaires techniques et financiers de l’Agence.La 15ème session ordinaire budgétaire du Conseil d’Administration de l’agence a examiné les états financiers pour l’exercice 2011 de l’Agence, le rapport d’audit des comptes annuels 2011, le document des prévisions budgétaires 2012 et les questions diverses.

” S’agissant  des prévisions 2012, le budget de l’ANICT est établi, en équilibre des ressources et des emplois, à la somme de 15.529 540 970 FCFA, en diminution de 22 ,58% par rapport au budget 2011 de l’Agence “, a laissé entendre  le Gal Kafougouna Koné, président  du Conseil d’Administration de l’ANICT. Selon lui, cette diminution s’explique surtout par la situation sécuritaire particulière des régions du nord qui n’a pas permis la mobilisation des ressources de l’exercice 2011 de certains programmes. ”  Les investissement sous maitrise d’ouvrage des collectivités territoriales dans les secteurs de la santé et de l’éducation ont été, depuis le démarrage des activités au niveau desdites collectivités dans la mobilisation de leurs droits de tirage constitués à l’époque de fonds généraux ” a expliqué le Ministre Koné. Aux dires du ministre ”  cette priorité accordée aux secteurs de la    santé et de l’éducation par les collectivités territoriales a été confortée dès l’exercice 2007 par la concrétisation des transferts des ressources du PISE et du PRODESS, à travers le Fonds National d’Appui aux collectivités territoriales “. A ce jour, selon le président du Conseil d’Administration de l’ANICT, les résultats enregistrés sont encourageants. Par ailleurs, il demande, dans une perspective de consolidation et de renforcement du transfert des ressources des deux secteurs d’engager un débat approfondi.  Il a exhorté les collectivités territoriales à faire montre de plus de professionnalisme et de célérité dans la mobilisation de  leurs droits de tirage, en vue de la satisfaction de la demande pressante des populations en matière de développement local.

Il les a assurées de la disponibilité totale des services de son département, ainsi que de l’accompagnement des autres services déconcentrés de l’Etat engagés dans la mobilisation des ressources du FNACT.

 

A.Touré

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.