Conseil de direction de la DGI: Pour une administration fiscale citoyenne

0
3

Après cinq années de sessions régionales, le Conseil de direction de la direction générale des impôts revient à Bamako, et se déroulera du 1er au 3 Mars prochains à l’hôtel Tinbuctu. Cette session 2012 aura deux attractions majeures : l’adoption du nouveau Plan stratégique 2012- 2014 et la présentation de la nouvelle vision de la DGI qui se décline ainsi : « une Administration fiscale citoyenne, moderne, engagée dans la réalisation de l’autonomie financière de l’Etat et pour l’offre de la meilleure qualité de service aux contribuables ».

 

Après  Sikasso en 2007, Kayes (2008), Gao (2009), Tombouctou (2010) et Mopti (2011), le Conseil de direction de la direction générale des impôts fait son come back à Bamako. Les recettes générées par la  capitale représentent 85% du total général des objectifs assignés à la direction générale des impôts.

A ce titre, le conseil de 2012 prendra des dimensions particulières, à travers, notamment, la traditionnelle communication dela DGIretransmise par cinq (5) radios de la place pour expliquer au maximum de citoyens et les sensibiliser sur les enjeux de la rencontre.

Les thèmes ordinaires seront débattus,  à savoir l’analyse des recettes de l’année écoulée, l’examen des prévisions des recettes de l’année en cours, ainsi que le bilan des activités de l’année écoulé. Mais le conseil de direction de Bamako se distinguera surtout  par l’adoption du nouveau Plan stratégique 2012- 2014 et la présentation de la nouvelle vision dela DGIqui se décline ainsi : « une Administration fiscale citoyenne, moderne, engagée dans la réalisation de l’autonomie financière de l’Etat et pour l’offre de la meilleure qualité de service aux contribuables ».

Le Conseil de 2012  sera également marqué par la présentation du programme de formation, du programme de contrôle fiscal, la présentation des principales réformes fiscales et des grands chantiers de la modernisation dela DGI.

 

 Une initiative bienvenue

Depuis son érection, en 2002, en direction générale, l’administration fiscale se réunit régulièrement chaque année pour faire le bilan des activités de l’année écoulée, l’analyse des recettes et envisager l’avenir à travers notamment l’examen des prévisions de recettes et la mise en œuvre de son programme de modernisation.

Au fil des années, le Conseil de direction dela DGIs’est mué en un véritable forum sur la fiscalité favorisant les échanges internes, au cours desquels les enjeux de la fiscalité et de la modernisation sont largement discutés afin d’être appréhendés dans toutes  leurs implications par les cadres.

Le Conseil de Direction s’est également mué en un cadre de communication externe pour l’administration fiscale qui rencontre en marge de ses travaux les différentes associations de contribuables pour recenser les points de friction et, par des concertations et échanges de vues, envisager les solutions les plus appropriées.

Soucieuse de l’efficacité de sa communication,la Direction Généraledes Impôts a décidé de  mettre l’accent sur la communication de proximité. C’est ainsi que depuis 2007 le forum annuel s’est déplacé dans les régions.

Celui qui favorise les échanges les plus approfondis et larges, entre, d’une part, les responsables, cadres et agents de l’administration fiscale, et, d’autre part, entre cette dernière et ses partenaires.

Sékou Tamboura

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.