Conséquence du coup d’etat du 22 Mars : Les transactions bancaires et transferts d’argent suspendus entre le Mali et l’extérieur

28 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

L’Agence Principale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au Mali n’a pas obtempéré à l’appel lancé par les nouvelles autorités militaires à l’administration et au secteur privé pour reprendre le travail hier mardi 27 mars après un arrêt des activités de cinq jours consécutif au coup d’Etat militaire survenu à Bamako dans la nuit du 21 au 22 mars dernier.

Le siège de la BCEAO sur les rives du fleuve Niger à Bamako

La non ouverture des guichets de l’agence principale de la BCEAO a eu pour effet immédiat l’impossibilité pour les clients des banques primaires de la place d’effectuer des opérations de virements et retrait dans les Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) voire pour certaines d’entre elles dans d’autres régions du monde. Les transactions internationales  des banques Maliennes passent, en effet, habituellement par la BCEAO et lorsque celle-ci n’ouvre pas ses portes, cette partie de leur activité est bloquée.

Cette situation est directement liée au changement brutal de régime qui vient de se produire à Bamako nous renseigne une source bancaire qui tient à garder l’anonymat : «le coup d’Etat  a créé un contexte d’incertitude. La BCEAO est obligée d’en tenir compte pour éviter d’avoir à subir des préjudices comme ce fut le cas en Côte-d’Ivoire lors de la grave crise post-électorale de 2010-2011».
Pour rappel Laurent Gbagbo, disqualifié par les autorités de l’UEMOA au profit de son rival Alassane Ouattara, avait instruit aux militaires qui lui étaient restés fidèles de retirer des fonds de l’agence BCEAO de Côte-d’Ivoire alors fermée pour pouvoir payer les salaires des fonctionnaires. Ce qui a conduit à des effractions pour lequel il est poursuivi par la justice de son pays, indépendamment des griefs qui l’ont conduit  à comparaitre devant la Cour pénale internationale CPI.

«Nous espérons qu’au Mali nous n’en arriverons pas là, mais l’on n’est jamais trop prudent » ajoute notre interlocuteur. Les sociétés maliennes travaillant avec l’extérieur de même que beaucoup de familles maliennes pourraient être pénalisées si cette situation devait perdurer.

Les sociétés de transfert de fonds (Western Union et MoneyGram) ont dû arrêter elles aussi leurs opérations aux environs de 13 heures sans fournir d’explications à leur clientèle manifestement gagnée par l’inquiétude.

Y T

 
SOURCE:  du   28 mar 2012.    

28 Réactions à Conséquence du coup d’etat du 22 Mars : Les transactions bancaires et transferts d’argent suspendus entre le Mali et l’extérieur

  1. babaduhon

    ???????????????????????
    je ne comprend plus rien,meme les militaires parlent moins du NORD,.qu’est ce qui ce passe? le vrai probleme n’etait pas le NORD du Mali? meme dans les discutions ici le NORD disparait petit a petit,je ne comprend plus?
    on voit la verite qui sort petit a petit.

    • Koirakoy

      Il faut venir au nord pour savoir cher amis
      on vous a dit depuis le début de cette histoire que cette junte a d’autre chose dans la tête que le Nord .
      Vue la situation au Nord au moment même du coup d’état si quelqu’un à ce souci il ne va pas oser déstabiliser le pays quelque soit le problème.
      Monsieur ici à Tombouctou la situation est pire q’avant mais on ne vous dit rien car ce n’est pas leur problème.
      Soyez sûre quant on dira a ces gens d’aller au Nord ils démissionnerons de l’armée .

  2. Koirakoy

    Arrêtons le cinéma pour dire que celui là corompu ou l’autre a détourné des sous de l’état et en fin de compte on ne retrouve rien . l’essentiel aujourd’hui c’est le Mali qui compte et pour le réussir efficacement ;il nous faut réellement l’appui de la communauté international ne nous voilons pas la face ; donc la CEDEAO reste la seule alternative qui nous reste.
    ATT a fait ceci ,SOUMI à fait cela;Modibo a bouffer DES TRALALALA unitiles est sans fondement alors donnons nous la main et suivons la solution de la CEDEAO
    on remet la constitution de 91 en place avec DJONCOUNDA comme interimaire pour conduire des élections
    le CNRDRE doit s’occuper de la défense pour sauver le pays .

  3. asterix

    une certaine catégorie de parasites maliens qui ne comptent pour manger que sur Western Union et l’argent envoyé par la diaspora dans le monde ,vont devoir se mettre à travailler ou alors apprendre a chasser les termites et les sauterelles s’ils ne veulent pas mourir de faim :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    • babaduhon

      monsieur ca devient de l’egoisme,oh lala!quelle honte,tu n’as pas de parent a l’exterieur pour t’envoyer de l’argent,mais tu vas mourir comme ca espece d’egoiste.

    • koudis

      Camarade foudkg, attention hein nous sommes déjà aigris ne viens pas nous provoquer ici :) :) :) La BCEAO a ouvert ce matin et les transactions sont en cours!!! Tu sais ce qui m´agace dans cette affaire ce sont les politiques, aucun parti malien n´est allé rendre visite aux réfugiés de guerre du Nord depuis janvier!!! Quelle moralité ils ont ces mecs!!! Ok pas d´argent mais un soutien moral ou bien ???

      • a

        ahh axterix tu deviens ridicule …. tu souffre a ce point … des individus comme vous sont meme condammé par lislam , tu souhaite le malheur de ton prochain .. c Gravvve .. tu es envieux et egoiste … tu crois k si les banques ferme tu ne av pas subir les consequences … tu crois que les petits commercants ou tu vas acheter fabrique de largent … c largent ki quitte la banque et circule de main en main …

        A koudis ces faux c k tu dit .. j suis en stage a la bceao et tt es bloké la bas keske tu nous raconte …

        Vous mentez mtn pour satisfaie votre egaux …. Dieu ne donne jamais raison aux envieux, aux egoiste aux hypocrites … tu verra lavenir nous le dira … on vera si tu viendra commenter ici encore telemen tora honte … WAIT AND SEE

        • koudis

          Mon cher moi j’ai eu mon virement sur mon compte ce matin et j’ai payé mon personnel!! Ma femme travaille aussi à la BOA et ont bien reçu de l’argent pour leurs transactions !!! Donc STP que tu sois le DG ou en stage la BCEAO ne peut pas bloquer les transactions du jour au lendemain Mr !!! Je ne l’ai pas dit pas parce que je soutiens la junte non je ne les soutiens pas man!!! La BCEAO ne crée pas de l’argent, ce sont nos sous des banques qui sont enregistrés chez eux!!! Point!!!

          • democrate5

            c’est hier que la BCEAO n’a pas voulu ouvrir pour raison de securité.

          • koudis

            slt democrate5, ce type dit qu’il est stagiaire et moi depuis 2005 je suis dans le monde du business!!! Si les banques n’avaient pas pu se ravitailler en liquidité auprès de la BCEAO elles allaient toutes fermer!!!

      • asterix

        salut Koudis ,les partis politiques se foutent pas mal des malheurs des gens ,ce qui les interesse en ce momeent c’est comment les choses vont tourner ,et s’ils vont pouvoir se faire réelire :evil: :evil:

    • samurai

      Oui c’est bien de l’égoisme. Un coup d’état a été perpétré, mais il a été mal fait car il n’y a pas eu de bain de sang? What did you expect? Bande de pyromanes!!!! :evil: :evil: :evil:

  4. a

    C’est triste de constater quau mali les discussions de grain st prises pour argent comptant … vous ne faite que rever … Le mali est comme ca, le mali est comme ci … On es tous a bmk ici et on sait ce ki passe … une population feneante, ou chacun veu obtenir richesse avec faciliter ……

    Bcp de gens soutiennent les militaire parcequil pensen que leur vie changeron … meme avec un obama celui kine voit pas plus k le bout de son nez ne devienda jamais kelkun
    incapable de sortir des raisonnement logique pour sa propre survit …. Vous verrez que ts les maliens ne st pas avec le cnrdre … on sortira et cette fois on utilisara notre courage pour chasser ces militaires du pouvoir …

    • bougounika2

      MERCI FRERE TU VOIS BIEN LES CHOSES ,BEAUCOUP PENSENT PROFITER DE CE COUP D’ETAT AU LIEU D’ALLER TRAVAILLER.
      IL COMPRENDRONS TRES VITE QUE CEUX CI SONT PIRE QUE LE CLAN ATT,PIRE CETTE FOI CI SANS AIDE EXTERIEUR MAIS AUSSI SANS DEMOCRATIE DONC ILS NE POURONT MEME PAS SE DEFOULER POUR PRESENTER LEUR MECONTENTEMENT.

  5. ApemaM

    Je ne puis comprendre que des malien-ne.s continuent à avoir de la sympathie pour ces vayous apres ce qu’ils viennent de dire au nom de notre constitution::: La Consitution est l’acte premier de l’existance d’un Etat et son peuple, et ces vauriens, sans demander votre avis viennent de s’octroyer des pouvoir extraordinaires, et vous, au lieu de s’indigner, on se les félicite!!! Reveillons-nous avant que cela ne soit trop tard. Hier tout prêt, ils disaient qu’il n’y aura pas de transition militaire? Qu’est ce que cela veut dire apres la parodie qu’ils ont faite hier sur notre constitution? Ils pensent vouloir s’échapper à la foudre de la CEDEAO en faisant cela, et bien ils se trompent. La CEDEAO a même plus de droit sur le peuple malien que ces amateurs de camps!!! Car, au moins la CEDEAO prime sur les Etats surtout lorsque le pays est dirigé par des gens non élus et violents!!

    • asterix

      Amema ,je viens de lire sur le site du Nouvel Observateur ,que ce matin des milliers de maliens defilent à Bamako pour soutenir la junte !!!!! voilà ou mène l’analphabetisme :cry: :cry:

      • samurai

        Oui nous sommes tous des analphabetes, mais je peux vous garantir que le Mali est le seul pays qui ne se laisse pas faire face à l’ingérance de la France.
        Vive le Mali,
        Vive la republique,
        Vive le CNRDRE.
        Tentez un coup de force et vous heurterez au peuple. Pensez vous qu’une petite minorité militaire peut reussir un coup d’état spectaculaire sans le consentement du peuple? Sans soulèvement populaire, sans bain de sang?

        • a

          t analphabete bien sur … on ta pas demander plus … ca c le travail des analphabete

        • babaduhon

          « le mali ne se laisse pas faire face a la france » mais toi tu parles francais, la langue officielle de ton pays est le francais,l’argent de ton pays est le franc etc…..tu n’as pas honte? soit un peu reconnaissant et dis un peu merci a la france monsieur le faux samurai.

  6. genibebe

    Excellente analyse Mr Bamba,
    On sent que Toi tu en as assez dans ta matiere grise.
    Si les mutins en avaient autant le problem serait fini depuis longtemps.
    Merci mon Compatriote.

  7. Samali

    Vous avez parfaitement raisons Bathio.

    c’est seul chose qui es biens pour le Mali,mais temp que la populatons est diviser,les militaires vons prendre leur responsabilité.

  8. BATHIO

    Il finirons par ouvrir une fois la constitution retabli, donc on doit travailler en ce sens cmme l’a bien dit presi Sanogo. Evitons d’ecouter a des gens comme Soumaila qui est entrain de demander l’intervention militaire a ce probleme. Je le comprend tres bien qu’il a deja investit des Milliards de Fcfa pour cette election, mais de grace soyez croyant au moins. Ou etait ces grande protestateurs qd ATT avait perdue la main. Les partis politique ont faillient en leur resposabilites, leur cris doivoient etre d’aider Sanogo a forme une equipe rapidement, de fixe les election et reprendre la constituion avec un nouveau president. May God bless Mali!!!

    • Tangozulu

      Le problème n’est pas d’accuser qui que ce soit, mais de nous assurer du départ de ces mauvais fils du Mali. Lisez bien leur pseudo constitution rédigée par l’ivrogne de Me Gakou (possiblité pour eux meme de modifier l’article leur interdisant d’etre candidat aux prochaines élections). Tout ce qui arrive est d’abord la faute de nous memes maliens qui avons laissé Alpha, ATT et les politiciens faire ce qu’ils voulaient et si nous ne prenons garde nous allons faire exactement la meme chose avec ces gens et nous mordre les doigts. Encore une fois, il vaut mieux un système imparfait de démocratie plutot que l’anarchie et l’aventure. Ca ne sert à rien en ce moment crucial de perdre le temps à focaliser notre énergie sur les pseudo milliards de Soumaila, car lui avec son CV n’aura aucun mal à trouver quelque chose de juteux hors du pays, mais la majorité des maliens paiera une très lourde note si ces mauvais fils restent aux affaires. Ouvrons les yeux, ils n’auront aucune marge de manoeuvre sans l’assistance internationale et ils vont nous entrainer vers des chemins de regression terribles et inutiles. Ne vous trompez pas encore une fois, car les affamés qui rodent autour d’eux attendent juste leur heure pour faire exactement ce que les soit disant démocrates et patriotes sincères de 1992 ont fait. A bon entendeur salut

  9. Foroski

    Trois propositions de sortie de crise

    Il faut appeler le chat par son nom, un coup d’état est un coup d’état, il n’y a pas de bons coup d’état.Le pire régime civil est mieux pour le Mali que le meilleur des régimes militaires. Malheur aux oiseaux de mauvaises augures, aux intellectuels de salon qui soufflent sur le chaud et le froid et qui croient trouver en cette situation une occasion de revanche.
    On n’a pas besoin de sortir d’une école de science politique pour réaliser que le Mali n’a en avait nullement besoin à moins d’un mois des élections générales de 2012. Et nul malien sensé ne saurait légitimer un coup d’état qui bien que prévisible n’en est pas moins un recul. Samba n’a pas raison mais cela en vaut-il le coup de décimer son troupeau, celui qui a pu supporter dix coups de fusil saura certainement supporter un onzième coup. les revendications des putschistes étaient à porter au nouveau président de la République, mais a ATT dont la fin de mandat a déshonoré toute conscience patriotique.

    La Constitution issue de la Révolution de Mars 1991 est très claire en la matière le Peuple a droit à la désobéissance civile jusqu’à ce que force revienne à la loi. Mais aujourd’hui le vin est tiré il faut le boire même si une désobéissance civile conduisait au départ des putschistes ATT n’est plus en légitimité et en compétence de reconduire les affaires de la cité. Pour sortir le pays de l’impasse voici les trois solutions que la RSRD, la Résistance pour le Salut de la République et la Démocratie propose.

    1. Les putschistes reconduisent en vigueur la Constitution et toutes les institutions de la République, activent le processus de consultation qui doit aboutir à la constatation de l’incompétence du Président de la République, ATT, à gérer un Etat en guerre. Le Président de l’Assemblée Nationale prend les choses en main et organise de nouvelles élections générales pour remettre le pouvoir au Président démocratiquement élu.

    Vous comprendrez que le Président de l’Assemblée ne puisse alors se présenter à cette élection parce qu’il serait du point de vue éthique mal vu qu’il se remette le pouvoir à lui-même en tant qu’organisateur de cette passation de charge. Une question pourrait être posée comment déclarer l’incompétence du président sortant quand certain penseront qu’il n’est point malade et qu’il jouirait de toutes ses capacités physiques et mentales. Je voudrais dire à cet égard que l’incompétence n’est malheureusement pas définie par la Constitution et doit être comprise dans son acception la plus large. ATT aura été incompétent dans la gestion de la crise au nord qui a conduit le Mali à une crise sans précédent, la plus grave de son histoire démocratique récente. Avec un entourage soupçonné à tort ou à raison d’être des actionnaires de cette industrie d’enlèvement d’otage.

    ATT aura été incompétent pour n’avoir pas pris les décisions d’état nécessaires pour épargner à son peuple les conséquences d’une crise libyenne qu’il a géré avec le cœur et non avec la raison d’état. Tout indique que le chef de l’Etat n’écoutait personne et prenait très probablement tout seul toutes les décisions, sinon comment expliquer que toute l’intelligence et le géni collectif de notre peuple n’ait pas été mobilisés pour régler la crise au nord.

    Le Mali n’aurait pas connu les récents événements si nous avions reconnu le CNT libyen, les nouvelles autorités ne nous auraient pas renvoyé dès leur prise de pouvoir les touaregs d’origine lointaine, supposées maliennes et acceptés comme tells par le seul président ATT.

    Le Niger qui a reconnu le CNT a vu ses touaregs d’origine nigérienne intégrés dans les nouvelles forces armées et de sécurité libyenne, quand ceux du Mali lui ont été renvoyés.

    ATT les a reçus avec leurs armes, des dattes et de l’argent du contribuable malien sans se soucier des conséquences d’une magnanimité infantile. Tout indique que le refus d’ATT de reconnaitre le CNT aura été sa mauvaise décision de trop. Les avocats pourront trouver d’autres arguments, mais il me semble ici que nous disposons de plusieurs faisceaux de preuves pour démontrer l’incompétence du Président ATT à gérer une République en Guerre.
    Au demeurant, je voudrais reconnaitre que n’eut été cette sortie maudite, ATT aurait pu être considéré comme un bâtisseur de nation. La malédiction des pauvres à cacher la forêt. Il aura mouillé le maillot et en fin d’un match remarquable marquer volontairement l’auto goal du suicide.

    2. Aujourd’hui avec les événements inédits que connait le Grand Mali tout le monde est d’accord qu’il faut aller à une transition, mais personne ne dit comment aller à cette transition. Pour ma part si ma première proposition de sortie de crise élaborée plus haut n’était pas acceptée, il faut organiser une deuxième conférence nationale, la plus courte possible pour refonder la nouvelle République, la quatrième de notre histoire.
    Dans ce cas de figure les putschistes nommerait une personnalité solide, apolitique issue de la société civile, qui peut être un malien de l’extérieur ou non et qui aura pour mission : l’organisation de la conférence nationale, l’adoption par referendum d’une nouvelle constitution, celle de la quatrième République. Et sur la base de cette nouvelle constitution organiser de nouvelles élections générales pour élire un nouveau Président de la République.
    L’avantage de la conférence nationale est qu’à coté de l’effet cathartique recherché, elle doit être mise à profit pour faire discuter par tout notre Peuple, les nouveaux textes de la constitution que le président sortant voulait faire adopter par referendum. Des textes dont personne ne disposait de la dernière mouture. Ces textes pourront servir de document de travail pour élaborer la nouvelle constitution. Cette personnalité devrait engager rapidement des consultations avec le MNLA pour un cessez-le feu immédiat. Le MNLA serait invité à envoyer ses représentants à la conférence nationale pour porter ses revendications et ses propositions pour une résolution définitive de la question touareg.

    Je rappelle que nous devons rester ouvert à toute proposition et l’examiner sans état d’âme. Pour la première fois le Mali est divisé et une minorité de sa population réclament par les armes une refondation de l’Etat. D’un Etat unitaire les touareg revendiquent de la façon la plus maladroite possible un Etat fédéral. Je pense que la question d’une République fédérale doit être sérieusement débattue. Nous devrions aussi pousser l’analyse à son extrême pour faire ressortir les avantages d’une décentralisation bien approfondies qui pourrait conduire à plus d’autonomisation de toutes les régions du Mali. Si des gages sérieux sont donnés pour réussir la régionalisation, je pense que les touareg pourraient définitivement laisser les armes.
    Faut-il rappeler que dans la mise en œuvre de la décentralisation au Mali, nous n’avons réussi que la première étape, celle de la communalisation qui a abouti à la création des 703 communes. Si la décentralisation avait continué le même processus nous aurait permis de réussir la reconfiguration de nos régions. Il faut un débat le plus large possible, comme la mission de décentralisation savait si bien le faire.

    Cette régionalisation viserait soit regrouper des régions, soit pour en créer de nouvelles, mais toujours sur la base d’un volontariat, d’un désir de vivre en commun. On ne force pas des communes ou des régions à être ensembles quand elles ne veulent pas. Cette démarche est toujours préférable à une régionalisation par décret dont les critères sont plus politiques, clientélistes qu’économique.

    Si de réelles garanties sont mises en place pour une décentralisation plus approfondie avec des gouverneurs élus plutôt que nommés, peut être que nous pourrions encore sauver l’Etat unitaire comme type d’organisation. Mais si cela n’était pas possible se dire que le changement d’une République unitaire à une République fédérale ne serait pas une fatalité. Des pays comme les Etats, Unies, la Russie, le Cameroun, le Nigeria, la Suisse et bien d’autres sont des Etats fédéraux. Il faut une intelligence flexible pour comprendre ce que je dis.

    Aussi longtemps que je fouille dans la grande histoire du Mali on se rend compte que les Empires du Mali, du Ghana, étaient constitués de petits royaumes qui ne remettaient pas en cause leur appartenance au grand Mali, mais avait dans les faits une totale indépendance dans la gestion de leurs affaires locales. L’Etat unitaire était il le mieux indiqué pour la jeune République du Mali en 1960 ? C’est une question que je pose aux historiens et aux politiques, mais je n’en ai pas la réponse. J’engage donc le débat et les historiens pourraient me confronter.

    3. Ma troisième et dernière proposition est que : si ni l’un, ni l’autre ne peut être mis en œuvre par les putschistes actuel il faut alors souhaiter un autre coup d’état pour faire partir le les putschistes actuels et mettre en œuvre l’une ou l’autre des propositions. Voici donc ce que m’inspire la situation actuelle de notre grand Mali depuis mon exil forcé où le sort a voulu que les faits me trouvent à l’étranger. La fermeture des frontières nous oblige à rester en dehors du pays pour apporter notre part de pierre à la renaissance de la République.

    En terminant, je voudrais lancer un appel au Capitaine Sanogo. De part ton nom je te considère comme un parent et on ne ment pas à un parent dans la situation actuelle. Je comprends et justifie ton comportement par les rodomontades d’un président incompétent qui a souillé l’image de notre armée et conduit à l’hécatombe des milliers de militaires mal équipés, mais sache que je ne te pardonnerai jamais tant que tu ne remettras pas le pouvoir à la démocratie. Ce n’est pas encore tard, tu as toujours la possibilité de te racheter en mettant en œuvre l’une des deux premières propositions que je te soumets. Peut être que tu pourrais encore sortir par la grande porte que tu t’es forcé.

    Quoi qu’il arrive tu es déjà entré dans l’histoire du Mali, mais le difficile pour toi c’est aujourd’hui comment en sortir. Les oiseaux de mauvaises augures qui te conseillent sans t’aimer et qui au fonds ne veulent que leurs intérêts sont tes premiers bourreaux. Remet le pouvoir au civil en demandant une amnistie pour toi et les siens, car le pire régime civil est mieux pour le Mali que le meilleur des régimes militaires. Mais si tu devais t’entêter sache que tu n’es pas plus brave que n’importe quel malien armé. Moussa Traoré était un stratège militaire en dépit de tout mais tu sais comment il est parti. Je voudrais que tu épargnes un règlement de compte que l’histoire pourrait réserver à ta famille, à ta descendance et à ton nom. La démocratie malienne nous l’avons acquise de haute lutte et de haute lutte nous la défendrons. Je compte sur toi mon futur général !
    Ousmane BAMBA,
    Modérateur de KenedougouForum
    Fondateur de la RSRD

    • Lynx22

      Lisez bien l’article 118 de la constitution malienne en vigueur et dites votre impression rapport aux reformes constitutionnelles prevues le 29 Avril 2012.. :?: :?: :?: Quel moyen le peuple avait-il pour arreter cette entorse aux textes fondateurs de notre democratie ????J’espere que vous connaissez le sens du mot DEMOCIDE,les democraties ont fait plus de 260 MILLIONS de MORTS au 21 ieme siecle…..donc gardez votre intellectualisme sterile pour votre progeniture…. :!: je prefere etre insense que d’etre hypocrite… :evil: :evil: :evil:

    • Morales Fasso

      Merci Mr Ousmane BAMBA.Vous avez par lá ouvert le debat cartésien face á la situation.
      Merci.

  10. doudou83

    merci Koudis

  11. koudis

    La BCEAO n’a pas ouvert pour des raisons de sécurité car ils ne savaient pas ce qui allait se passer aujourd’hui!!!! C’était le premier jour de boulot donc pour des raisons de sécurité en attendant de voir ils n’ont pas ouvert!!! Tu crois que tous les maliens sont des analphabetes ou quoi ??? Cet aprem ils sont venus me voir pour me dire que la BCEAO est fermée, c’est à cause des gens comme vous!!! Pour fermer la BCEAO c’est après avoir épuisé tous les moyens de négociation pour raisonner les militaires!!! Nous travaillons avec la BCEAO depuis des années arrête de bluffer les gens!!!