Coopération Mali-BOAD : Les bons comptes

0
0

Le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Christian Adovelande, était en visite de travail dans notre pays la semaine dernière.

Christian Adovelande en visite de travail dans notre pays

Au cours de son séjour, il a eu des contacts de haut niveau. Vendredi, il a été reçu en audience par le président de la République, Amadou Toumani Touré. L’audience s’est déroulée dans le salon Mali du palais de Koulouba en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Lassine Bouaré. La visite du patron de l’institution financière sous-régionale se situait dans le cadre des contacts périodiques que les responsables de la Banque entretiennent avec les autorités des pays membres de l’UEMOA. Les entretiens à Koulouba ont porté sur la situation financière de la banque et sa coopération avec notre pays. À sa sortie d’audience, Christian Adovelande a souligné que cette coopération se porte très bien. Le volume cumulé des investissements réalisés dans notre pays s’élève à 254 milliards de Fcfa pour 67 projets. À la date d’aujourd’hui, la ligne de crédit en cours pour l’exercice 2011, concerne 4 projets pour un montant total de 38 milliards de Fcfa. Ces projets doivent passer devant le prochain conseil d’administration de la Banque qui se tiendra le 14 janvier prochain à Niamey. Christian Adovelande a aussi informé le chef de l’Etat de la situation générale de la Banque qui se porte bien, malgré la crise financière mondiale actuelle. La BOAD est train de prendre des dispositions pour limiter les effets de cette crise sur l’économie de notre sous-région. A ce propos, il a expliqué qu’une bonne partie des ressources concessionnelles de l’institution financière provient des pays industrialisés du Nord. Or ce sont ces pays qui se débattent en ce moment dans la crise. Il est donc fort probable qu’une contraction soit constatée au niveau de ces ressources. Mais la BOAD a pris les devants en engageant la réflexion pour trouver des alternatives de financement et prévenir les difficultés en perspective.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.