Autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes par l’éducation : Le Bureau de l’UNESCO à Bamako reçoit une délégation de KOICA

0
Séance de travaill

Bamako 17 mars 2016 – Dans le but d’augmenter l’accès des adolescentes et jeunes femmes du Mali à une éducation pertinente et de qualité, le Bureau de l’UNESCO à Bamako reçoit du 17 au 23 mars 2016, une délégation de la coopération internationale coréenne (KOICA).

L’objectif de la visite est d’évaluer la faisabilité de la mise en œuvre du projet conjoint UNESCO-UNFPA-ONUFEMMES, pour l’autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes par l’éducation au Mali (2016-2020), en coopération avec quatre ministères à savoir, les ministères de l’Education Nationale, de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, de la Santé et de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la citoyenneté, ainsi que la société civile du Mali.

La délégation est composée de cinq membres, avec à sa tête M. Ki Jung SONG, Représentant résident de KOICA pour l’Afrique de l’ouest, de Mme Sun Kyung PARK, Chargée du programme d’Education et de santé, Mme Soon Young CHOI, Spécialiste des questions de santé, Mme JinJoo CHUNG, spécialiste des questions de genre, et de Fode Doumbia, spécialiste des questions d’éducation.

La délégation a déjà eu à rencontrer les Ministres en charge de l’Education Nationale, de la Santé, de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne, ainsi que les Chefs d’agence de l’UNFPA et ONUFEMMES, ainsi que  la Représentante Spéciale adjointe du Secrétaire général pour la MINUSMA et Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Mali. Une visite guidée des centres de promotion des jeunes filles et adolescents, de l’institut national de formation en sciences de la santé pour les adolescents, est également prévue, afin de permettre aux experts coréens de s’imprégner du contexte et des réalités maliennes.

Le projet qui pourrait être soutenu par KOICA sera mis en œuvre dans les différentes régions du Mali dont Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, et Bamako. Les résultats escomptés sont : l’accès des jeunes femmes et adolescentes à une éducation de qualité sensible au genre et adapté à leur cadre de vie, facilitant ainsi les relations entre les deux genres ; la disponibilité croissante d’une éducation nationale de qualité et le renforcement des liens entre la santé et les services sociaux pour les adolescentes et jeunes femmes ; l’accès à l’eau potable ; la disponibilité de données fiables sur les politiques et les actions d’éducation sensibles au genre, entre autres.

Le Programme commun UNESCO-UNFPA-ONUFEMMES a été lancé en mars 2015, et s’appuie sur l’expertise des trois agences de l’ONU afin d’en faveur de l’éducation et l’autonomisation économique des adolescentes et jeunes filles. L’objectif du Programme commun est d’atteindre les adolescentes (10-19 ans) et les jeunes femmes (20-24 ans) dans le plus grand nombre possible de pays où les défis pour les filles et l’éducation des femmes restent importantes.

L’Agence Coréenne de Coopération Internationale, fondée en 1991, est responsable des programmes d’aide pour la réduction de la pauvreté et le développement socio-économique dans des pays en voie de développement, non seulement en renforçant la coopération au développement international mais aussi en consolidant le partenariat avec les pays en voie de développement.

PARTAGER