Célébration du 18e anniversaire de l’intronisation du Roi Mohamed VI du Maroc au Mali : La coopération Mali-Maroc magnifiée

0
L'ambassadeur du Maroc au Mali Hassane Nasri coupant le gâteau de l'anniversaire

Le 18e anniversaire de l’intronisation du Roi Mohammed VI du Maroc a été célébré au Mali le dimanche 30 juillet 2017 à l’hôtel de l’Amitié, en présence de beaucoup d’invités dont des diplomates, des leaders religieux et politiques et des membres de la société civile. A cette occasion, Son Excellence Monsieur Hassane Nasri, Ambassadeur de sa Majesté le Roi du Maroc, a rappelé que “cette tradition qui remonte à 1933 est désormais inscrite dans la mémoire collective des Marocains et des amis du Maroc”.

Dans son allocution, Son Excellence Monsieur Hassane Nasri, Ambassadeur de sa Majesté le Roi du Maroc, a rappelé le contexte de la célébration du Trône qu’il a voulu fraternelle et conviviale. “Ensemble, nous célébrons le 18e anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste. Cette tradition de fête qui remonte à 1933 est désormais inscrite dans la mémoire collective des Marocains et des amis du Maroc. Elle consacre la foi d’un peuple uni autour de son Souverain, mais aussi l’occasion, le temps d’une pause, de dresser l’état de la Nation. Cette pratique ancrée dans notre culture a toujours été respectée y compris sous le protectorat. Comme vous le savez, ces bilans d’étape sont utiles et nécessaires pour mesurer et apprécier le chemin parcouru et se projeter avec confiance et réalisme dans l’avenir”, a-t-il évoqué.

Démocratie, droits de l’Homme, modernisation, lutte contre la pauvreté : des acquis au Maroc

Il a indiqué que la fête du Trône de cette année revêt un caractère hautement symbolique tant sur le plan intérieur qu’extérieur. Car, a-t-il indiqué, l’année 2017, en effet, a été marquée par des événements majeurs qui ont couronné l’ensemble de l’œuvre politique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI entreprise depuis 1999. Cette politique a été caractérisée sur le plan intérieur par des choix irréversibles en matière de démocratie et des droits de l’Homme avec, en même temps, une modernisation accrue et maîtrisée du pays. Ils se traduisent aussi par un train de mesures hardies prises dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

2017 : une année diplomatiquement faste pour le Maroc

Aux dires de Son Excellence Hassane Nasri, l’année 2017, sur le plan diplomatique, fut riche, voire faste en termes d’initiatives d’actions et de résultats probants. “En effet, sur le plan africain, comme chacun le sait, le Maroc, membre fondateur de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) a réintégré la grande famille institutionnelle africaine, l’Union africaine. Ce retour a été unanimement salué tant en Afrique qu’à travers le monde. Il participera incontestablement à la consolidation d’une vraie unité africaine se traduisant par la mutualisation des efforts, des énergies pour la concrétisation des rêves des Pères fondateurs. Sa Majesté le Roi Mohammed VI ne disait-il pas avec émotion à la tribune panafricaine: “Qu’il est beau le jour où l’on rentre chez soi après une trop longue absence, il est beau le jour où l’on porte son cœur vers le foyer aimé !””, s’est-il réjoui, avant d’ajouter que cet élan d’engagement d’adhérer à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) en faveur de l’unité et de l’intégration africaine va se poursuivre avec la demande du Maroc, quelques semaines après, d’adhérer à la Cédéao. Elle a été du reste, validée sous la forme d’un accord de principe, par l’ensemble des chefs d’Etat de la Communauté ouest-africaine, réunis le 4 juin 2017 à Monrovia au Libéria. “En fait, ces deux grands événements ne sont, disais-je, que le couronnement d’une politique africaine engagée basée sur une offre complète à même de donner une impulsion véritable à l’essor de notre continent. C’est tout le sens des 46 déplacements du Souverain sur le continent et la signature d’environ mille accords bilatéraux”, a-t-il affirmé.

Le Maroc engagé dans la lutte contre les effets du changement climatique

Sur le plan international, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de sa Majesté le Roi, Hassane Nasri, a fait mention de l’organisation par le Maroc à Marrakech, fin 2016, de la COP22. La plus grande conférence jamais organisée sur son sol. Par l’organisation de cet événement, le Maroc a fait montre de son intérêt aux questions globales de l’humanité en l’occurrence le défi climatique. “A cette occasion, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, fidèle à son engagement africain, a initié et organisé un Sommet africain, le premier du genre, dédié à l’action contre les effets du changement climatique à l’effet de préparer une réponse concertée du continent à ce défi. C’est aussi le lieu de rappeler que cette année 2017, le Royaume Chérifien a été élu vice-président de l’Assemblée générale des Nations-Unies”, a-t-il dit.

Coopération Mali-Maroc :

régulière et fructueuse

Parlant des relations entre le Mali et le Maroc, Son Excellence témoignera qu’elles se portent bien et que les interactions sont régulières et fructueuses. Il a rappelé que la période écoulée a été marquée par plusieurs visites ministérielles dont trois effectuées par le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale en tant qu’émissaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI auprès de son frère et ami, Son Excellence le président Ibrahim Boubacar Kéita. “Au jour d’aujourd’hui, plusieurs projets d’ordre économique, social et culturel ont été finalisés ou sont en cours de l’être. De ce point de vue, les choix arrêtés par nos deux chefs d’Etats s’inscrivent dans la continuité de nos relations historiques et multiformes exceptionnelles. Le retour du Maroc à l’Union africaine et sa présence prochaine, Inch’Allah à la Cédéao, vont offrir, à n’en point douter, de nouveaux espaces de coopération et d’interaction entre les deux Etats, pour le bonheur de nos peuples”, a-t-il espéré.

L’engagement du Maroc pour un Mali uni et indivisible, un Mali de paix et de cohésion

Il a réitéré au nom du Royaume du Maroc, l’engagement sans équivoque en faveur d’un Mali uni et indivisible, un Mali de paix et de cohésion. “Le Royaume Chérifien, comme il l’a toujours fait, continuera sans relâche, à apporter son soutien aux efforts nationaux du Mali et de l’ensemble de ses partenaires pour la réalisation de ses objectifs en matière de paix et de développement”, a-t-il laissé entendre, avant de souhaiter qu’Allah Soubhanahou Watalahou exauce “nos vœux, bénisse nos mains et rassure nos pas”.

La prospérité et le dynamisme de la diplomatie du Maroc salués par le gouvernement du Mali

Au nom du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéïta, du Gouvernement du Mali et du peuple du Mali, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly, a adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc ses chaleureuses et vives félicitations et ses vœux sincères de bonheur à l’occasion de la célébration du 18e anniversaire de son accession au Trône. Au peuple frère du Maroc, il a adressé ses vœux de prospérité. Il a salué les énormes progrès réalisés par le Royaume dans tous les domaines au cours de ces dernières années.

A ses dires, Sa Majesté Mohammed VI a su initier et conduire des réformes politiques profondes, des chantiers économiques majeurs et des projets de développement qui forcent l’admiration. “Sous sa conduite éclairée, le Maroc est aujourd’hui une nation prospère résolument tournée vers l’avenir”, a-t-il avoué, avant d’attester que les relations entre le Mali et le Maroc sont anciennes et puisent leurs racines dans l’histoire commune que les peuples maliens et marocains ont forgé des siècles durant. “Aujourd’hui, ces relations se développent et se consolident conformément à la volonté politique partagée de nos deux dirigeants, Sa Majesté Mohammed VI et le Président Ibrahim Boubacar Kéita “, a-t-il soutenu, avant de rappeler les deux visites que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectuées au Mali en septembre 2013 en qualité d’invité spécial à la cérémonie d’investiture d’IBK et en février 2014. “Au cours de cette dernière visite, 17 conventions ont été signées contribuant ainsi  à diversifier davantage les domaines touchés par cette fructueuse coopération qui sont entre autres, les banques, le commerce, l’artisanat, le tourisme, la religion, la culture, les communications, les nouvelles technologies, l’éducation, les mines, l’énergie, l’eau, l’agriculture, la santé, etc “, a-t-il rappelé, avant de signaler que le Maroc a octroyé une centaine de bourses d’études à l’Etat malien au titre de l’année universitaire 2017-2018. Il s’est réjoui de l’inauguration, le 23 février 2017 à Sébéninkoro, de la clinique périnatale Mohammed VI qui, à ses dires, a permis de renforcer considérablement le dispositif sanitaire du Mali.

“Le Gouvernement du Mali suit avec une attention particulière les efforts louables déployés par la diplomatie marocaine qui ont abouti à des résultats remarquables comme le retour du Maroc à l’Union africaine. Le gouvernement du Mali se félicite aussi de l’intérêt qu’accorde le Maroc à l’intégration sous-régionale en particulier au niveau de la Cédéao. La réussite de l’organisation de la COP 22 est une autre illustration du dynamisme de la diplomatie marocaine”, s’est-il réjoui avant de réitérer la disponibilité du Gouvernement du Mali à œuvrer au renforcement des relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent le Mali et le Maroc. “Puisse Allah accorder à Sa Majesté Mohammed VI la santé et l’inspiration nécessaires à la conduite de son exaltante mission. Bonne fête du Trône au peuple frère du Maroc”, a-t-il conclu.                 Siaka DOUMBIA

 

HADJ 2017 : Le Roi Mohammed VI prend en charge

10 pèlerins maliens

Hassane Nassir remettant des billets d’avion pour les pèlerins maliens

La célébration du 18e anniversaire de l’intronisation du Roi Mohammed VI du Maroc a été une occasion pour Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Hassane Nasri, de remettre au nom de Sa Majesté Mohammed VI, des billets d’avion avec prise en charge totale à 10 Maliens pour le Hadj 2017. Ces futurs El hadj et Hadja sont des membres de l’Association malienne d’Amitié Mali-Maroc (Amama) présidée par Moussa Diarra. Ces heureux bénéficiaires ont reçu leurs billets des mains de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de sa Majesté le Roi, Hassane Nasri qui était entouré par sa famille et ses collaborateurs.

Après ce cérémonial, Son Excellence Monsieur Hassane Nasri, Ambassadeur de sa Majesté le Roi, a procédé à la coupe symbolique du gâteau d’anniversaire et les invités se sont régalés avec des plats marocains.

S. DOUMBIA

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here