Coopération germano-malienne : Une initiative : « Un monde sans faim »

0
Mme Edelgard Bulmahn
Mme Edelgard Bulmahn

L’IPR de Katibougou a abrité cette visite, à travers une conférence de projet d’activité en cours de réalisation dans la salle d’enseignement et le président Issiaka très ému, adresse ses salutations distinguées à madame la vice-présidente de Bundestag  et à l’ensemble de la délégation allemande. Le président  dira que cette visite au Mali marquera d’une pierre blanche les relations fructueuses de coopération que l’Allemagne entretient avec le Mali dès ses premiers pas de République indépendante. Elle va imprimer de façon incontestable une nouvelle dynamique de partenariat aux relations fructueuses qu’entretiennent les deux parlements : le Bundestag et l’Assemblée nationale du Mali. A travers cette visite dixit Issiaka SIDIBE « nous allons permettre à la diplomatie parlementaire de faire des pas de géant au bénéfice de nos deux pays et de nos populations ». Le président de l’AN leur prie dès leur retour d’exprimer toute la reconnaissance que le peuple du Mali, épris de paix et de justice est éternellement reconnaissant pour tout ce que l’Allemagne  a fait et continue de faire pour que le Mali retrouve la paix, l’unité nationale, et faire face enfin à la seule guerre qu’il doit mener et gagner : la guerre pour le développement.  Sur ces quelques mots l’honorable Sibibé remercie le Gouvernement allemand et l’ensemble du peuple Allemand. Avant la pose de la pierre une visite des laboratoires a eue lieu à savoir : laboratoire génie rural/ Topo (plan, carte, réalisation) et laboratoire biotechnologie végétale qui a pour objectif des productions de semence.

Le Directeur général IPR/IFRA de Kaitibougou, Monsieur Mahamoudou Famanta intervient au micro du journaliste de La Nouvelle Patrie, sur ces mots.
La Nouvelle Patrie : M. le directeur pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce projet ?


Mahamadou Famanta :
c’est un grand honneur pour nous de recevoir ces hautes personnalités politiques, maliennes et allemandes. Cette visite se situe dans le cadre d’un projet qu’on a appelé, Centre d’Innovation
Vert, pour renforcer les capacités des ressources humaines qui travaillent dans le secteur du développement rural pour permettre de générer des innovations à travers la recherche agronomique au sens large, ces innovations qui vont être diffuser dans le secteur primaire afin de booster la productivité agricole au sens large (production des végétaux, des animaux, la pisciculture etc.). Donc nous sommes l’institution qui a été choisie pour abriter ce projet «Centre d’Innovation Vert » qui va permettre de renforcer les capacités de l’IPR en matière de recherche et d’innovation.il y a un axe renforcement de la recherche scientifique et technologique, et un autre axe très important du développement de quatre chaines de valeur, un système qui commence depuis l’acquisition des intrants pour la production végétale, qui passe, par l’installation des cultures, la production, la récolte, la conservation, la transformation et la mise sur marché des produits.

Bassala Touré stagiaire

Mah Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER