Coopération Mali-Chine : Quatre Accords de don et de prêt et d’échange de lettres signés

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Mali et la République populaire de Chine viennent de procéder à la signature  de quatre Accords de don et  de prêts, et d’échanges de lettres. Les documents ont été signés le mercredi 5 décembre par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly en présence de son  homologue  en charge  du Budget coté malien  et  l’ambassadeur de la République  populaire de Chine au Mali, Son Excellence Cao Zhongming  coté chinois.

Echange de document entre Tieman Coulibaly, ministre des affaires étrangères et l’ambassadeur de Chine au Mali

Par le premier accord, la  République  populaire de Chine met à la disposition du Mali une enveloppe de 12,6 milliards de F CFA. Quant au deuxième Accord, il porte sur un prêt sans intérêt d’un montant de 4,2 milliards de F CFA. Ces deux premiers Accords d’un montant  total d’environ 16,8 milliards F CFA sont destinés au financement de projets prioritaires qui seront identifiés et réalisés par le Mali pour l’amélioration des conditions de vie de ses populations.

Le troisième Accord établi sous la forme d’échange de lettres porte sur la fourniture, sous forme de don, d’un lot de matériels de bureau et de véhicules d’une valeur de 700 millions de FCFA. Ce don permettra d’améliorer  les conditions de travail au sein des Départements ministériels dont les matériels, notamment les parcs automobile et informatique ont beaucoup souffert lors des évènements du 22 mars 2012 et contribuera à  renforcer les capacités de l’administration en général et du Ministère des Affaires Etrangères en particulier. Faut-il rappeler que cette série d’actions s’ajoute à la réception officielle  par le Département, le 16 février 2012, d’un ensemble de matériels offert gracieusement par la République Populaire de Chine dont 2 minibus, 5 voitures berlines, 30 ordinateurs et 15 imprimantes de grande capacité.

Quant au quatrième Accord, il est relatif à la mise en œuvre du Tarif douanier zéro à 95% des produits originaires du Mali exportés vers la Chine. Cet accord participe de la mise en œuvre du Plan d’Actions  adopté en juillet 2012 lors de la 5ème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine.

En effet, lors de cette conférence, la Chine s’est engagée à ouvrir davantage son marché aux pays africains et a décidé d’accorder progressivement, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, le traitement de Tarif Douanier Zéro à 97% des références de produits des pays les moins avancés (PMA) africains ayant des relations diplomatiques avec la Chine.  Cette disposition vise à développer les relations commerciales entre la Chine et l’Afrique en général et le Mali en particulier en favorisant l’entrée des produits maliens sur le territoire chinois.

Signalons que le chef de la diplomatie malienne, Tiéman Hubert  Coulibaly est à Dakar où il  prendra part aux travaux  de la réunion du  Comité de haut niveau devant adopter et valider le document  d’orientation sur la mise en œuvre du chantier paix et sécurité dans l’espace UEMOA.

Cette  réunion, présidée par le président  de la République du Sénégal, Macki Sall se tiendra  le mardi 11 décembre 2012. Cette rencontre sera précédée  du  Conseil des ministres sectoriel  dont les travaux se dérouleront ce lundi 10 Décembre sous la présidence de Tiéman Hubert  Coulibaly.

Bandiougou DIABATE

 

L’Ambassade de Chine et l’Adasec offrent un cocktail aux anciens bénéficiaires

L’Ambassade de Chine au Mali en collaboration avec l’Association des anciens bénéficiaires maliens de séminaire et formation en Chine (Adasec), ont organisé une réception, dans le but de consolider l’amitié traditionnelle et d’approfondir la coopération globale sino malienne,  le samedi 8 décembre, à l’hôtel Azalai Salam de Bamako.

cette cérémonie sobre, mais pleine de signification, était présidée par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de Chine au Mali, Cao Zhongming, en présence du Secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères et de la coopération internationale, Sékouba Cissé, des anciens bénéficiaires de séminaire et formation en Chine, avec une invitée exceptionnelle, la journaliste Clarisse Lobo Njikam, de votre quotidien préféré « L’Indépendant », revenue il y a une semaine juste, d’un séminaire sur les officiels de presse et journalistes dans les pays en développement.

Dans son discours de bienvenue, Mme Sidibé Mahawa Haïdara, au nom des bénéficiaires des séminaires de formation en Chine, remerciera la République populaire de Chine à travers son ministère de commerce, qui offre l’opportunité à des milliers d’africains en général et maliens en particulier de connaitre les réalités de ce beau pays.

Toujours dans le même ordre d’idée, Mme Sidibé remerciera, l’Ambassade de Chine qui a toujours été aux côtés du Mali, surtout en cette période ou les partenaires techniques et financiers se font rares. Elle a ensuite salué la bravoure et le détermination du peuple chinois, qui a montré que seul le travail paye. « C’est un bel exemple pour le Mali en particulier et l’Afrique en général qui doit garder espoir, car le dernier d’aujourd’hui peut être le premier de demain », a-t-elle déclaré.

Prenant la parole, l’Ambassadeur de Chine au Mali  expliquera que la coopération dans le domaine des ressources humaines représente un volet important de la coopération sino-africaine et un canal efficace pour les échanges humains entre la Chine et l’Afrique. C’est pourquoi depuis des années, la Chine partage avec l’Afrique ses expériences, à travers des séminaires de formation.

L’Ambassadeur précisera à ce sujet que durant les trois années à venir, la Chine formera plus de 30 millions de personnes dans différents secteurs. Faisant le bilan de l’année dernière, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur dira que l’objectif fixé pour l’année 2012 a été largement dépassé, malgré la crise socio-politique.  » L’objectif de former 230 personnes a été dépassé, d’autant plus qu’en fin novembre 2012, 237 personnes ont été sélectionnées et envoyées à participer aux différentes formations dans plusieurs domines » déclarera l’Ambassadeur. Il ne compte pas s’arrêter là, d’autant plus qu’il envisage d’envoyer plus de 300 fonctionnaires et techniciens maliens en Chine et d’organiser 4 formations bilatérales conformément au besoin du Mali. Il a enfin souhaité aux bénéficiaires de rendre utiles leurs expériences et connaissances acquises lors des différents séminaires.

Le secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères et de la coopération internationale, quant à lui a salué l’initiative de créer l’Adasec, qui permettra aux bénéficiaires des séminaires en Chine de maintenir les relations entre eux, mais aussi qui servira de pont entre  la Chine et le Mali.  Il a ensuite remercié le gouvernement chinois qui, vient de mettre à la disposition de l’Etat malien il y a de cela trois, la somme de 16millions 800 mille  FCFA, destinée à financer le nouveau projet du campus  de l’université de Bamako à Kabala. « L’octroi de ces fonds, témoigne, une fois de plus l’attachement de la Chine à la formation des jeunes » a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que « c’est dans la difficulté que l’on connaît ses vrais amis ».

Un cocktail a été offert à la fin de la cérémonie aux invités ainsi que la remise des cadeaux à Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur. A ce chapitre, l’Adasec  a offert un Ciwara et votre quotidien, «  L’Indépendant « , un paquet de thé « Pouor ». Ce geste a été apprécié à sa juste valeur par l’Ambassadeur.

Bandiougou DIABATE

SOURCE:  du   10 déc 2012.    

3 Réactions à Coopération Mali-Chine : Quatre Accords de don et de prêt et d’échange de lettres signés

  1. moune

    ……..Au gouvernelent du MALI,SVP, acheter des armes avec ces 16,8 millairs pour libérer et sécuriser l’ensemble du territoire. Les autres projets viendront après.

  2. blanche neige

    ce que je trouve génant dans tout çà , c’est que pour liberer le Nord le Mali fait appel aux occidentaux……….et qu’il commence les affaires avec les chinois :wink: :wink: …….demandez donc aux chinois de venir liberer le Nord !! :evil: :evil:

    • moune

      ……….Les deux vont ensemble et le MALI est libre de faire des affaires avec qui il veut. Les Quataris investissent en France,en Angletterre non? Le MALI fait des affaires avec la Chine depuis les années 60 et je trouve minable vos propos envers le MALI.Dites moi aujourd’hui, le pays qui ne fait pas affaire avec la Chine. Vous, vous devez avoir réelement un grâve problème avec le MALI et si vous pouvez ne les exposer ici, ça sera mieux car, j’ai du mal à comprendre cet acharnement contre mon pays. Les occidentaux ont leur part de responsabilité aussi dans ce qui se passe au NORD du MALI. Donc, il faut qu’ils assurent le service après vente après la guerre en LIBYE. La France est venue demandée de l’aide aux africains lors des deux grandes guerres alors qu’elle les avait traité de sauvage. Vous ne trouvez pas ça génant?