COOPERATION MALI -ETAT DE ISOLA DE CAVALIEA: 40 Bourses de formations en Cardiologie

0
Dans les prochains jours le Mali s’engage à la signature d’un protocole d’accord dans le domaine de la santé avec l’Etat «isola De Cavaliea». Ce partenariat survient au moment ou nôtre pays décide de mettre un accent sur le développement des structures sanitaires de référence. La concrétisation de cet accord permettra de renforcer le plateau technique de l’hôpital du PG en matière de chirurgicaux médicaux très spécialisés, ceci en à travers la construction et l’équipement du futur centre. Aussi l’acquisition de 40 bourses de formations de cadre supérieurs et d’intermédiaires en matière de cardiologie contribuera assurément un développement des ressources humaines dans le secteur.      
Les méfaits de la pollution des Eaux
Un défi majeur pour les pays sous développés
Le développement industriel et l’urbanisation du district de Bamako constituent les bases de cette pollution. Le problème de la pollution est principalement lié à l’insuffisance de l’assainissement. Pour au moins lutter contre le fléau un atelier d’information et de sensibilisation des populations du District de Bamako, s’est tenu dans la journée du 27 septembre dernier au Mémorial Modibo Keita.
La cérémonie d’ouverture était placée sous la houlette du gouverneur du District à ses côtés le maire de la commune 1V et du président du partenariat de l’eau du district. En effet l’atelier se situe dans le cadre de processus vers un consensus pour lutter contre toute forme de pollution en eau. L’eau est en effet indispensable à la vie et doit en principe être abondantes et gratuites, malheureusement tel n’est pas le cas avec tous les méfaits qu’elle subisse. C’est dans ce contexte, le partenariat national de l’eau du mali, branche nationale du GWP et ses antennes régionales en collaboration avec WaterAid s’engagent dans le même combat pour faciliter la mise en oeuvre des principes de la gestion des ressources en eau.
Pour le président du partenariat régional de l’eau, Moussa Touré, cette pollution généralisée est à l’origine entre autres, de la dégradation progressive de la qualité des ressources en eau, de la multiplication des maladies d’origines hydriques, de la diminution de la production piscole, de l’utilisation de plus en plus difficile des ressources en eau.
Face à cette situation dramatique, toujours selon Mr Touré, il est nécessaire de prendre des mesures conséquentes pour ne pas compromettre le développement de notre pays. L’occasion pour le gouverneur du district, d’inviter les participants à une réflexion approfondie autour des comminations afin d’aboutir à des conclusions et recommandations pertinentes.
Par ailleurs, les participants se sont penchés sur deux communications relatives aux sources des pollutions des eaux et le système d’égouts et traitement des eaux usées du district de Bamako.
Alpha Macky Diakité

PARTAGER