Fin de la visite du président Kéita en Arabie Saoudite : Echanges fraternels et sans détour avec la communauté malienne

15
Fin de la visite du président Kéita en Arabie Saoudite : ECHANGES FRATERNELS ET SANS DETOUR AVEC LA COMMUNAUTE MALIENNE

Respectant une tradition bien établie, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita a, dans le cadre de sa visite officielle en Arabie Saoudite, rencontré jeudi dernier dans l’après-midi, la communauté basée dans ce pays frère et ami du Mali. La rencontre, qui s’est déroulée au palais des hôtes de Djeddah (résidence du chef de l’Etat), a enregistré la présence des ministres de la Sécurité et de la Protection civile, général Salif Traoré, des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Omar Hass Diallo, du président du Haut conseil islamique (HCI), Mahmoud Dicko.

Les grands imams des mosquées de Bamako, Koké Kallé et de Tombouctou, Abdrahamane Ben Essayyouthi et bien d’autres membres de la forte délégation présidentielle étaient aussi présents. La rencontre a commencé par des prières et des bénédictions pour le pays. Après, c’est l’ambassadeur du Mali en Arabie Saoudite, Zeini Moulaye Haidara qui a brièvement présenté la communauté malienne d’Arabie Saoudite, estimée à entre 30.000 et 50.000 individus (l’absence de statistiques précises s’explique par le fait qu’il n’y a pas eu de recensement depuis belle lurette). Le diplomate a assuré que les Maliens installés dans ce pays sont résolument engagés aux côtés du président de la République pour la construction nationale, même s’ils rencontrent assez de problèmes.

Intervenant à son tour, le vice-président du Conseil de base des Maliens d’Arabie Saoudite, Youssouf Soumaré, a confié que nos compatriotes suivent avec beaucoup d’attention les efforts déployés par le président Kéita pour ramener la paix au Mali. Il a cité la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et l’organisation de la Conférence d’entente nationale. Youssouf Soumaré s’est ensuite appesanti sur les problèmes auxquels nos compatriotes vivant en Arabie Saoudite sont confrontés.

En effet, il a regretté le fait que les Maliens n’aient pas d’école en Arabie Saoudite pour l’inscription de leurs enfants, obligés de fréquenter les cours d’autres pays. Toute chose, à l’en croire, qui pourrait impacter négativement l’éducation de leurs progénitures. L’intervenant a également mis l’accent sur l’indispensable synergie entre les différents acteurs dans l’organisation du pèlerinage, fustigeant au passage l’amateurisme de certains encadreurs. Et M. Soumaré de proposer la mise en place d’une structure permanente pour l’organisation du Hadj. Il a en outre plaidé pour l’octroi des sièges de députés à l’Assemblée nationale et des représentants au Sénat aux Maliens de l’extérieur, compte tenu de leur poids dans le développement du pays.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, nos compatriotes installés en Arabie Saoudite rencontrent énormément de difficultés dans l’obtention de la carte de séjour, du fait qu’ils ne disposent pas facilement du passeport. La raison ? La lenteur pour entrer en possession de la carte NINA, a-t-il expliqué. Le dernier problème soulevé par Youssouf Soumaré porte sur la situation de maltraitance dont seraient victimes certains de nos compatriotes de la part de leurs employeurs saoudiens.

Avant d’apporter des éléments de réponses, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita s’est dit très heureux de rencontrer les Maliens résidant en Arabie Saoudite. De même, il dira que le fait qu’il se trouve dans ce magnifique pays est une joie de cœur et d’esprit, qualifiant de très haut niveau le niveau de l’accueil qui lui a été réservé. « Cette décoration du roi Salman Bin Abdul Aziz Al Saoud, au-delà de ma personne, est un honneur fait au Mali », a déclaré le chef de l’Etat.

Le Président Kéita a dit avoir pris bonne note des doléances exposées par le vice-président Soumaré. Ibrahim Boubacar Kéita a indiqué que les bénédictions qui ont été faites pour notre pays, la veille, à la mosquée du Prophète (PSL) à Médine, ont commencé à être exaucées. Le chef de l’Etat faisait ainsi allusion à la mise en place des Autorités intérimaires à Tombouctou et à Taoudenit, ce qui constitue une avancée importante du processus de paix. Il a avoué partager il y a longtemps le souci de la représentation des Maliens de l’extérieur à l’Assemblée nationale.

« J’ai été très sensible à la question des écoles, elle sera étudiée par nous à l’aune du possible. C’est une doléance tout à fait légitime qui vous honore », a répondu le président de la République. Sur le sujet de l’organisation du Hadj, Ibrahim Boubacar Kéita a mis l’accent sur l’encadrement humain. Il s’est dit ouvert aux différentes propositions pour une meilleure organisation du pèlerinage.

S’agissant de la question relative à l’obtention du passeport et de la carte de séjour, le président Kéita a soutenu qu’il est important de veiller sur la qualité des documents qui portent le nom du Mali, lesquels avaient été dévoyés. Il a rappelé que n’importe qui se baladait avec des documents maliens.

Selon le chef de l’Etat, cette identification de manière sécurisée, quoique chère, protégera les Maliens de l’extérieur eux-mêmes en tout premier lieu. « Il faut qu’on fasse la différence entre qui est Malien et qui ne l’est pas », a-t-il martelé.

S’exprimant sur le cas des Maliens qui ne seraient pas bien traités par leurs employeurs du pays d’accueil, Ibrahim Boubacar Kéita a déclaré qu’un Malien ne doit pas être soumis à des traitements dégradants. « Le Malien n’est pas taillable et corvéable à merci », a lancé le président Kéita qui a assuré que les services maliens compétents en la matière feront leur travail, conformément aux conventions internationales. En revanche, le chef de l’Etat a appelé nos compatriotes au strict respect des lois du pays d’accueil.

Envoyés spéciaux
Massa SIDIBE
Oumar DIOP

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Alors, si le Malien n’est pas corvéable et taillable, quelle mesure I.B.K a t-il décidé de prendre pour mettre un terme aux traitements dégradants que subissent nos compatriotes dans ce pays de merde? Il n’a même pas pris l’engagement d’en parler avec les autorités d’enculés de l’Arabie djihadiste Saoudienne. Ce pays, rien qu’y vivre en paix est en soit même une torture. N’eut été la pauvreté aggravée chez nous par la mal gouvernance, aucun Malien ne souhaite passer une seule nuit dans ce pays. Plus bâtards que les Saoudiens, Dieu n’en a pas encore créé. I.B.K s’en fout de ces problèmes. Dès qu’il tourne le dos aux compatriotes, il passera à autre chose. Que peut-il apporter aux conditions de vie de ceux qui vivent chez ces enfoirés? Le problème du passeport Malien est commun à toutes les Ambassades du Mali à travers le monde. I.B.K qui jubile déjà de l’accueil qui lui a été fait, ne va pas frustrer ses amis picolos avec des faux problèmes. Au lieu de faire le griot, ce Soumaré aurait dû se focaliser sur le problème du pèlerinage qui lui au moins leur procure des revenus substantielles chaque année. Le reste il n’en sait rien En quoi félicite t-il I.B.K? Pour quel travail qu’il fait dans le pays? Qu’il rentre voir un peu ce qui se passe dans le pays avant de faire le djélibaba à ce vaurien de Président.

    • Tout d’abord je n’ai pas voté pour IBK en 2013 et sûrement ne le ferai pas en 2018 incahllah. Mais il est le Président de tous les maliens. Je ne reviens pas sur ses entretiens avec les officiels Saoudiens. Mais il a le mérite de rencontrer les représentants de la communauté malienne.
      Les doléances transmises et évoquées sont réelles et légitimes. C’est le d’avoir du Haut Conseil des maliens de extérieur vis-à-vis de sa base. Cette base qui malgré des problèmes a su répondre a l’appel du sens du patriotisme en faisant des dons substantiels pendant la crise 2012. Les problèmes existent partout et notre devoir est de continuer à luter et trouver des solutions idoines. Avec le drame du Hajj 2015, et après le retour de la délégation officielle et les représentants des agences de voyage, le conseil des maliens de l’extérieur avec ce même Soumare a pris la responsabilité de former des équipes (location de voitures et chauffeurs) pour chercher et identifier des éventuels corps ou des blessés maliens dans des établissements sanitaires partout dans la région de Djeddah (Mecque, Taif, et autre). Ainsi certains corps ont pu être identifiés, enterrés donc des familles soulagées.
      Ils l’ont fait sans tambour ni publicité, c’est un devoir humain, religieux et patriotique.
      L’amateurisme dans l’organisation du Hajj au Mali est connu et le cadet saint-cyrien, le Gal Sinko a décrié 47 a ce jour nous avons plus 150 agences !
      Pour information la société BTP de Soumare créé avec des amis, emploie des dizains de nos concitoyens et a généré des milliards en CFA. Les réalisations faites au Mali en témoignent. La société continue également a financer les études des jeunes maliens aux USA, France, Maroc et au Mali.
      Solidarité, abnégation et patriotisme !

      • avec les inchallah…Tu voteras pour UN AUTRE IBK plus larbin meme que LUI!
        AVEC LES INCHALLAH LE MALI N’IRA NUL PAR HORS ESCLAVAGE!!!!

        • C’est la démocratie, chacun est libre de choisir son candidat. C’est l’acquis de notre combat du 26 mars !
          Ma voix m’appartient et je la confierai à celui que je juge plus méritant (Aristocrates, JJ Rousseau).
          Je ne suis pas obligé de dévoilé mon choix politique. Mais sachez tout simplement que je suis qualifié comme anti régime IBK !
          Nous rencontrons d’autres responsables politiques ici, au Mali ou en France. Demandez à Mara !
          Nous sommes des jeunes patriotes qui aiment ce pays et ne ménagent aucun effort pour jouer pleinement son rôle. Des self-made-men, hommes d’affaires, cadres dans des groupes internationaux (de la haute technologie, finance, assurance…) ingénieurs et techniciens ou simples ouvriers ayant un seul souci, faire avancer le Mali.
          Un dernier mot, pendant la crise 2012, nous avions pu piraté des sites et des comptes de l’ennemi en affichant le drapeau national !

  2. cessez de prier 5 fois par jour , aller faire du tourisme a la mecque, tourner en rond autour du Cube(Kaba), cessez d’envoyer vos gosses reciter comme des singes les louanges aux arabes, cessez toutes relations avec eux et….ils disparaitrons de vos vies et de votre terre! seulement ainsi vous aurrez paix et developement!!
    VOTRE SERVITUDE FINIRA!

    VOS DIRIGEANT SONT A VOS IMAGES!!! CE SONT DES OPPORTUNISTES !!! DE KANKOU MOUSSA LE BATARADEN AU PRESIDENT ALLIAS- IBK ALLIAS SOUMI ALLIAS DIONCOUDA-ALLIAS CMD ALLIAS XYZ!! UNE GENERATION A METTRE DANS LA POUBELLE CAR FORMATEE PAR LES FRANCO ARABES

  3. Je dirai vive l’AZAWAD ou alors je ne sais quoi vous mentionner maliens, vous tournez en ROND chez les souteneurs des REBELLES ” libres”.
    Prenez vous en charge (un peu), la France va bientôt plier bagages, …………… .

  4. Il est difficile et très difficile de comprendre le comportement des autorités maliennes, j’aimerais que Massa SIDIBE et OUMAR DIOP restent un peu plus sur ce territoire SAOUDIEN et aussitôt en moins de deux jours ils comprendraient le comportement de ces Arabes face aux négros. Les Arabes n’aimeraient jamais, jamais, jamais un négro quelque soit ta valeur dans tous domaines de la vie. Il est temps et grand temps que les négros retiennent cette leçon une fois pour tout.

  5. « Le Malien n’est pas taillable et corvéable à merci »

    1- Décidement le ridicule ne tue plus. Qu’en est-il de l’accord lâche signé qui, pour être concret, a renvoyé sur le champ un compatriote en compagnie même du ministre en charge par le même vol!

    2- Qui des passeports de nos compatriotes qui perdent leur boulot faute de délivrance de documents administratifs due aux lacunes et à l’impéritie totale de nos autorités! Fadèn sako!

    3- Et des images de ce Malien égorgé en Algérie…!
    4- Ces Saouds, c’est une famille criminelle et de dictature qui usurpe le nom Arabie et le fait honte!

    5- Cette délégation qui l’a rendue visite, est allée mendier, vilipender, marchander la misère du citoyen lambda au nom de l’éducation, de la culture, des infrastructures, de la religion, pour des fins connue d’elle seule, et celles connue de tous, est de promouvoir la propansion de l’Arabisme violent et sectaire sur le sol malien…

  6. Nous sommes satisfaits de cette visite plus que fructueuse pour notre pays. Le Mali a retrouvé sa place dans le concert des grandes nations.
    Au passage il faut noter en autre la construction de plusieurs routes, un hôpital ultra moderne, construction d’une université à Tombouctou et une centrale énergique.
    Merci le président le sel ne fait jamais de promotion.
    VIVE IBK
    VIVE LE MALI

    • Ou en d´autres termes M Frederic SOW vous pouvez cantonner aussi!

      1- Si vous dénouez les liens de servitude,
      2- Si vous libèrez votre frère enchaîné
      3- La nuit de son chemin sera lumière de midi (en bis)
      4- Alors de vos mains pourra naître une source
      5- La source qui fait vivre la terre de demain.
      6- La source qui fait vivre la terre de Dieu, Inch´Allah…et Alleluia…!!!

      • 7-AU NOM DU KOMOH ET DE NOS ANCETRES!
        8-AINSI POUR TOUT PEUPLE
        9-LA TERRE SERA PARADIS POUR LA PARADE DES EGAUX ET JUSTES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here