Gestion des Investissements Libyens au Mali : La délégation du CNT émerveillée

0
1

En visite au Mali la semaine dernière, la très forte délégation du Comité National de Transition Libyen, a eu l’occasion de visiter les sites des investissements libyens au Mali. Ashor S. Ben Khaial, ministre des affaires étrangères et chef de la délégation a démenti tous les préjugés sur la gestion des biens du peuple libyen au Mali. La preuve ? Il a félicité et remercié le chef de l’Etat malien Amadou Toumani Touré et s’est engagé à renforcer cette coopération en initiant d’autres investissements.

A son arrivée au Mali pour la première fois, le chef de la diplomatie du CNT a déclaré qu’il était porteur d’un message du président du CNT Moustapha Abdeljalil à son homologue malien ATT. Message dans lequel, le numéro un libyen, remercie les autorités maliennes et réaffirme sa volonté de poursuivre la coopération entre les deux pays.

Le Mali est un "pays frère avec qui nous espérons continuer notre coopération et ouvrir d’autres perspectives" a déclaré M.Ben Khaial à sa sortie d’audience.

Entre le Mali et la Libye de fructueuses relations de coopération bilatérale ont été développées dans plusieurs domaines. On  se souvient encore des relations amicales qu’entretenait le colonel Mouammar Kadhafi avec le Mali. Une coopération qui avait entraîné à l’époque de nombreux investissements au Mali de la part de l’ex-guide de la grande Jamahiriya libyenne. Hôtellerie, Agriculture et autres secteurs de développements. Le plus important et l’inoubliable souvenir que les Maliens garderont toute leur histoire de la Libye et de son très fraternel peuple, restera la Cité administrative. Un projet chargé d’histoires plus tumultueuses les unes que les autres dont la réalisation est à mettre légitimement à l’actif de Cheick Amadou Kanté dit Bany, conseiller technique du Président ATT. Il est également, contrairement à tout qui se raconte, le garant de tous les investissements libyens dans notre pays.

Aujourd’hui cette page de l’histoire hostile au CNT au Mali semble tournée. Emerveillées par le soin accordé aux biens libyens au Mali, les nouvelles autorités libyennes sont décidées à poursuivre, mieux, à renforcer la coopération entre la Libye et le Mali, comme l’a fait remarquer Abdoul K.Ba.
Le domaine de coopération entre le Mali et la Libye couvre l’agriculture, l’hôtellerie, la sécurité entre autres.
Des secteurs qui selon le chef de la diplomatie Libyenne seront sauvegardés et développés davantage après le déblocage des fonds qui ont été gelés.

Même si cette visite du chef de la diplomatie du CNT au Mali entre dans le cadre d’une tournée dans la région, elle est perçue  comme le début d’une nouvelle ère de coopération Libyo Malienne, au grand malheur de ceux qui croyaient que le Mali allait avoir des ennuis avec les nouvelles autorités de Tripoli, comme on nous l’avait fait croire en son temps.

Selon des sources libyennes, ATT vient d’être même sollicité pour plaider en faveur de l’intégration de la Libye dans les organisations africaines. Cette marque d’estime des nouvelles autorités libyennes n’est pas gratuite. Dans d’autres pays africains, les investissements libyens ont été systématiquement pillés.
Abdoulaye Niangaly

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.