L’ambassade des USA au Mali : Campagne «#‎30Jours30Femmes» bat son plein

0

Cette année, l’ambassade des Etats-Unis au Mali veut reconnaître des femmes maliennes courageuses et talentueuses avec lesquelles ils ont eu à travailler à travers les programmes d’échanges sur les initiatives éducatives et les projets de développement.

«Nous sommes fiers de leurs réalisations et aussi fiers de les appeler «nos partenaires» pour le renforcement de la coopération et l’amitié entre les Etats-Unis et le Mali. Chaque jour jusqu’à la fin du mois, nous allons mettre en évidence le travail de l’une des 30 braves femmes maliennes sélectionnées pour notre campagne ‪#‎30Jours30Femmes qui intervient dans le cadre de la célébration du 8 Mars, Journée Internationale de la Femme.

Pour l’occasion, notre Ambassadeur Paul Folmsbee, son Premier Conseiller Andrew Young et la Directrice par Intérim de l’USAID Erin Pacific, vêtus de leur tenue officielle du 8 Mars 2016, se joignent à nous pour lancer cette campagne. Le renforcement de capacités des femmes à atteindre tous leurs potentiels ne devrait se faire seulement pendant la journée du 8 Mars, mais tous les jours de l’année » ont-ils écrit sur les réseaux sociaux.

 

Dr Houleymata Diarra

Dr. Houleymata Diarra est Chef d’équipe du Projet ASSIST financé par l’USAID-Mali. Grâce à son leadership et sa technique de gestion, le projet ASSIST de l’USAID a renforcé la capacité du personnel de santé de plusieurs hôpitaux et centres de santé périphériques dans le but d’obtenir les meilleurs services de santé.

houlematouMédecin de formation, avec plus de 20 ans d’expériences en santé publique et gestion des projets de santé maternelle, néonatale et infantile, nutrition/WASH, Dr Diarra est une leader engagée, motivée, humble et surtout passionnée par son travail et sa contribution à l’édifice nationale. Elle a occupé plusieurs postes de direction des projets de santé sur le plan national et aussi international en tant qu’experte technique en santé. Avec un talent de rassembleur et une touche féminine maternelle, elle parvient à toujours mettre en place une équipe forte de différentes expertises pour atteindre les objectifs communs de ses projets, des bailleurs et du Gouvernement de son pays.

Sa contribution dans la mobilisation de ressources en faveur des programmes de santé et développement pour son pays est exceptionnelle durant sa carrière. Aux yeux de ses collaborateurs, elle est une source d’inspiration et un exemple de rigueur, travailleur toujours disponible à aider et soutenir tout le monde tant sur le plan professionnel que personnel.

Selon Dr Diarra, l’Humain est la clé et la base de tout succès et en le cultivant on arrive à gagner toujours tout en indiquant que pour elle, le ‪8 mars, une journée de consécration sacrée ou il faut donner plus de soi pour amener les autres femmes à mieux comprendre leur rôle de leader dans la construction familiale qui fera du Mali notre havre de paix et de bonheur. #30jours30Femmes

 

 

 

Madame Diallo Mariam Dramé

Madame Diallo Mariam Dramé est diplômée en science politique de l’Université de Montréal, Canada. Elle préside l’Association Femmes Leadership et Développement Durable (AFLED) qui œuvre pour la formation des jeunes filles et leur implication dans la promotion de l’équité genre et une culture de paix.

mariam drame Médaillée du Mérite de la jeunesse en 2015, leader dans la promotion du leadership des jeunes, de l’égalité genre et du développement durable, Madame Drame fut la Coordinatrice Régionale Afrique Subsaharienne du Réseau International de Connaissances sur les Femmes en Politique (iKNOW Politics). Mariam a participé au 1er forum du Président Obama avec les jeunes leaders africains et a aussi été invitée par la république de France lors du 1er forum mondial des femmes francophones. Elle fut membre du premier Parlement des Enfants du Mali et travaille également sur les questions de sécurité à l’Assemblée Nationale où elle initie des activités pour soutenir les jeunes femmes déplacées internes. À seulement 13 ans, elle fut Présidente d’un groupe pour la promotion des droits des enfants initié par la Fondation pour l’Enfance et a activement participé à la lutte contre la mendicité. Dans cette logique, elle a initié des campagnes de lutte contre le VIH-Sida dans les écoles. Actuellement, Mariam finalise un projet sur l’accès des femmes à la justice dans la région de Mopti et travaille aussi sur un autre projet qui vise à assurer un avenir plus prospère et sûr pour les femmes et les jeunes filles du Nord du Mali.

 

 

Diallo Nana Diaby

 Diallo Nana Diaby est la productrice et présentatrice du tout premier talk-show malien dénommé le “PHIPHI SHOW” diffusé sur l’ORTM, la chaine nationale du Mali.Diallo Nana

Cette émission télévisée est une plate-forme d’échanges mettant en vedette des interviews de célébrités, de gens ordinaires et de philanthropes sur l’autoréalisation ou comment surmonter l’adversité afin d’inspirer les téléspectateurs à changer leur propre vie. L’émission est populaire, particulièrement auprès des femmes dont quelques-unes ont déjà été l’invité d’honneur. Titulaire d’un Master en Management et Stratégies des Entreprises Option Marketing et Communication, Madame Diallo Nana Diaby est également promotrice de l’agence de communication PHIPHI PLUS et coach certifiée en management de soi et en développement personnel. Elle est membre du Groupement Professionnel des Agences de Communication du Mali et membre de l’association YALI MALI, suite à sa participation au prestigieux programme Mandela Washington Fellowship (YALI) lancé par le président américain Barack Obama pour renforcer les capacités des jeunes leaders Africains. En sa capacité de membre de la Fondation pour l’Enfance depuis son plus jeune âge, elle a beaucoup contribué à l’organisation des campagnes de sensibilisation sur la poliomyélite, le sida et d’autres fléaux et fut aussi Directrice Déléguée du magazine LE DOUROUNI au sein de l’agence KleduCom. Nana était aussi la coordinatrice des clubs de la presse de la radio Kledu ainsi que des Relations Publiques des radios KLedu & K2FM. 
« Je profite de ce mois pour dire à toutes les femmes du monde entier que, quoi qu’il arrive, il ne faut rien lâcher, car la femme représente le socle de toute société… Be+ & Stay+ » dixit Nana.

 

 

 

Mme Coulibaly Maïmouna Sidibé

 coulibaly MaimounaMme Coulibaly Maïmouna Sidibé est détentrice d’un DUT en Finance Comptabilité avec une expérience de 15 ans dans un projet d’appui aux organisations paysannes financé par l’USAID-Mali. Elle est la promotrice et gérante de la société privée de production et de distribution de semences améliorées nommées Faso Kaba-SARL. Faso Kaba est la plus importante compagnie semencière privée du Mali citée comme référence dans la sous-région, et la plus grande entreprise féminine des semences en Afrique de l’Ouest. La société Faso Kaba-SARL produit et vend annuellement plus de 1.500 tonnes de semences de qualité d’origine végétale telles que l’arachide, le haricot, le maïs, le mil, le riz, le sorgho et les semences maraîchères. Son réseau de distribution compte au moins 200 producteurs contractuels et plus de 150 revendeurs au niveau des villages, en plus des deux points de vente de Bamako. Mme Coulibaly Maïmouna Sidibé emploie plus de 15 travailleurs permanents et 20 temporaires dont 60% sont des femmes. Elle est aussi la première femme africaine à obtenir le trophée de meilleures entreprises en 2010, remis par l’ancien Secrétaire Général des Nations-Unies, Kofi Annan.

En juin 2013, elle a représenté le Mali à la rencontre entre le Président américain Barack Obama et des Chefs d’entreprises d’Afrique à Dakar, Sénégal. A travers son courage et son dévouement pour le travail bien fait, cette icône de l’entreprenariat en Afrique a beaucoup contribué à l’amélioration de l’accessibilité aux nouvelles technologies agricoles au Mali. Depuis des années, elle fournit un appui-conseil sur les bonnes pratiques agricoles aux producteurs afin de leur permettre d’assurer la sécurité alimentaire et de subvenir aux besoins de leur famille.

« Je suis fière d’encourager mes consœurs et mes enfants jeunes diplômés d’explorer le domaine de l’agriculture comme un créneau porteur d’auto emplois », a dit Mme Coulibaly Maïmouna Sidibé.

                                                           

 

 

 

Mme Kéita Fatoumata Sangho

 La campagne ‪#‎30Jours30Femmes s’intéresse à Mme Keita Fatoumata Sangho qui a su bien concilier sa vie professionnelle et son engagement auprès de la société civile, particulièrement le renforcement du leadership des jeunes filles.F Sangho

En plus de son leadership citoyen, Mme Keita Fatoumata Sangho a en charge la Direction de la Communication, du Marketing et du Développement d’un groupe bancaire au Mali. Après avoir réussi son soutien remarquable à la lutte contre la maladie du Noma au Mali, l’Association pour le Développement de l’Afrique, dont elle est Présidente fondatrice est également devenue en une décennie une référence en matière de promotion et de formation des jeunes en leadership. Auparavant, elle a accumulé une riche expérience en leadership, d’abord au sein du Parlement des Enfants du Mali en tant que Présidente durant plusieurs mandats successifs, puis au sein d’autre associations telles que l’ « Opération SOS Zoo » de l’actuelle Première Dame. En 1998, l’honneur lui est revenu de porter la voix des jeunes du monde au siège des Nations-Unies à New-York au « Youth Peace Summit ». Participante à la toute première édition du Forum du Président américain Barack Obama avec les Jeunes Leaders Africains en 2010, Fatoumata a eu le privilège de s’adresser au Président Obama en premier lieu.

 

Lalla Moulati Touré

 Lalla Moulati Toure est détentrice d’une maîtrise en droit privé obtenue à l’Université de Bamako et un Master en droits fondamentaux de l’Homme à l’Université de Nantes France. Elle est actuellement chargée de programme à la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) et de l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH).

LalaSon travail consiste à faire la documentation sur les violations des droits de l’Homme liées à la crise, de faciliter l’accès des victimes à la justice avec un accent particulier sur les victimes de viols et autres formes de violences sexuelles. En 2015, Lalla a été sélectionnée pour participer à un programme d’échange sponsorisé par l’ambassade des Etats-Unis sur le leadership féminin dans la promotion de la paix et de la sécurité. Cette expérience lui a permis de rencontrer des femmes leaders américaines et le fonctionnement des centres pénitentiaires pour femmes ainsi que l’administration de la preuve pour les victimes de violences sexuelles et leur prise en charge effective. Auparavant, elle a été coordinatrice d’un projet intitulé “Lutte contre l’esclavage dans le nord du Mali” initié par une association américaine et l’association locale TEMEDT. Lala a également été la Présidente du Parlement des Enfants de Mopti et lauréate au concours panafricain sur les droits humains en Tanzanie.

« Malgré les obstacles, je ne baisse pas les bras, je continue à me battre pour le respect et la protection des droits humains ».

Abass BA avec l’Ambassade USA à Bamako

PARTAGER