Les Maliens, détenus au Sénégal, bientôt transférés au pays.

0
1

C’est, du moins ce qui ressort du rapport de la mission,  effectuée au Sénégal par des cadres de la justice malienne. Notamment, le Directeur National des Affaires Judiciaires et le Directeur National de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education  Surveillée qui viennent de séjourner au pays de Me Wade.

 

En exécution de l’ordre de mission N°012 SGG- RM du 13 janvier 2012, une mission conduite par Mamadou Tidiane Dembélé, directeur national des Affaires Judiciaires et du Sceau, Point focal du mécanisme de suivi mis en place dans le cadre du transfèrement des Maliens détenus au Sénégal détenus Maliens et  comprenant Aser Kamaté, directeur national de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée, s’est rendue, du 16 au 17 janvier derniers à Dakar. Objectif : renforcer la coopération judiciaire, entre les Républiques sœurs du Mali et du Sénégal. Mais aussi et surtout, définir les modalités pratiques de transfèrement des Maliens détenus dans les prisons sénégalaises.  

 

Les cadres maliens ont eu plusieurs échanges avec les autorités sénégalaises à ce sujet. A l’issue  d’une séance de travail,  qui a regroupé le directeur de cabinet du ministre d’Etat, Garde des Sceaux, ministre de la  Justice, M Cheick Tidiane Lam, le directeur des Affaires Criminelles et des Grâces, point focal sénégalais du mécanisme de suivi du transfèrement des détenus maliens et le représentant du directeur de l’Administration Pénitentiaire, le transfèrement de tous les détenus maliens a été favorablement accueilli. Les autorités sénégalaises ont donné leur aval pour la mise en œuvre immédiate des modalités de transfèrement. Mais les détenus maliens  n’étant pas  dans une même ville, il avait été  décidé de faire le transfèrement en deux temps. Mais aux dernières nouvelles, les autorités maliennes auraient préféré un transfèrement groupé.

 

Rappelons que ce transfèrement concerne quarante cinq (45) condamnés définitifs. A noter que ce chiffre ne prend en compte que les condamnations prononcées par les Cours d’assises.

 

Selon nos informations, la plupart des condamnations sont relatives au trafic de stupéfiants.

C’est pourquoi la récente mission des autorités judiciaires avait été précédée par celle effectuée, au Sénégal, du 4 au 6 septembre 2011 par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Maharafa Traoré. Au cours de  sa visite, Maharafa Traoré et sa délégation  avaient examiné, avec les autorités judiciaires sénégalaises, les solutions possibles face au nombre de plus en plus important d’arrestations et de condamnations des Maliens de passage ou en séjour au Sénégal pour des infractions relatives au trafic de stupéfiants. A l’issue de cette visite, les deux parties étaient convenues du transfèrement des détenus maliens. Par ailleurs, les autorités du Sénégal et du Mali s’engagent à prendre des mesures face au trafic de stupéfiants qui prend de l’ampleur ces dernières années entre les deux pays.

 

Aboubacar Berthé

   

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.