Le Partenariat Public Privé dans l’espace francophone Africain : l’exemple malien présenté au Grand Forum des PPP de Montréal.

1

Moins d’une semaine après l’adoption par le Conseil des Ministres, de la stratégie du Partenariat Public-Privé (PPP) au Mali, le Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, M. Konimba SIDIBE, à la tête d’une forte délégation, comprenant le Maire du District de Bamako,M.Adama SANGARE, des membres de son Cabinet, M. Sidi SOSO DIARRA, Expert-Comptable, ancien Vérificateur Général, M.Moctar TOURE, Président de la Commission de Régulation «Eau et Electricité» ; et des représentants de la CMDT, vient de prendre part à Montréal, au Canada, au Grand Forum des PPP de Montréal. Cette rencontre qui s’est tenue, les 20 et 21 octobre 2016, est à sa 8e édition, et a choisi de débattre du thème de «la modernisation et du développement des infrastructures collectives», avec comme invité d’honneur le Mali.

Organisée par l’institut du Partenariat Public Privé de Montréal, la participation du Mali à ce forum a permis de s’imprégner de la vision canadienne et américaine des PPP et d’échanger sur les opportunités de financement des projets PPP du Mali par les investisseurs canadiens et américains. Deux jours durant, des projets PPP du Mali ont été présentés aux opérateurs économiques canadiens. Parmi ces projets, l’on dénombre ceux provenant des départements ministériels, de la Mairie du District de Bamako, de la Compagnie Malienne de Développement des Textiles (CMDT) et de l’Office du Niger.

Cette rencontre à laquelle ont participé des officiels canadiens de haut niveau, a été l’occasion de nouer des relations à travers la présence du représentant du Ministre Fédéral Canadien de l’Infrastructure et des Collectivités, du Maire de Sherbrooke, du Président de l’Union des municipalités du Québec, des représentants des agences de mise en œuvre des PPP au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique et en Saskatchewan.

Ce forum qui a regroupé outre des participants issus des Gouvernements et du secteur privé, de pays africains, des Etats-Unis d’Amérique, ainsi que des représentants d’institutions et partenaires au développement aura tenu toutes ses promesses en termes d’échanges d’expériences, et d’exploration d’opportunités d’investissements.

La rencontre a été suivie d’un séminaire de formation de 5 jours et de visites professionnelles.

En marge des travaux, le Ministre Konimba SIDIBE, a eu plusieurs entretiens avec des investisseurs et des partenaires comme la Financière agricole du Québec, la Direction d’Hydro Québec, et s’est rendu sur le site des travaux de construction du Pont Chapelais, un exemple spécifique d’ouvrage PPP en chantier.

A rappeler que le partenariat public-privé désigne le dispositif permettant à l’Etat d’obtenir le financement des projets publics par des investisseurs. Il vise à renforcer le cadre juridique et institutionnel de la commande publique en matière de partenariat public-privé sur la base des grands principes des finances publiques notamment d’efficacité, de transparence, de concurrence, d’intégrité et d’égal traitement des candidats. La mise en œuvre du partenariat public-privé au Mali contribuera, notamment, à attirer et à rassurer les investisseurs en créant un climat comptable, fiscal et douanier propices à l’investissement. Elle contribuera également à dissiper le climat de méfiance entre le secteur public et le secteur privé.

 

Cellule COM MPISP

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here