Rencontre entre le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le Premier ministre : La situation dans notre pays au menu des échanges entre les deux personnalités

0

Mara-BruxellesEn visite à Bruxelles, le premier ministre Moussa Mara a été reçu en audience par le président du conseil européen Herman Van Rompuy le lundi 29 septembre dernier. Entre les deux personnalités, les échanges ont porté sur la situation dans notre pays. Le président du conseil européen a réaffirmé l’accompagnement de l’union au Mali dans la recherche de solution pour une paix durable dans son septentrion.

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, en recevant le premier ministre Moussa Mara, a qualifié cette visite comme étant la grande régularité des rencontres entre les autorités maliennes et européennes.

 

Nous avons eu une discussion franche sur les questions les plus pressantes au Mali. Le pays continue à faire face à de graves défis dans le domaine de la sécurité et du développement socio-économique. Le FMI vient de terminer une mission d’examen à Bamako. La mise en œuvre des mesures correctives discutées avec le Fonds afin d’améliorer la gouvernance économique au Mali, facilitera la continuation de l’aide budgétaire apportée par l’Union européenne”, a déclaré le président du conseil européen.

 

En ce qui concerne la situation dans le Nord, Herman Van Rompuy a exprimé sa préoccupation concernant les attaques contre les forces de maintien de la paix des Nations Unies (MINUSMA) et l’insécurité générale dans la région. Les deux personnalités ont convenu de la nécessité d’accélérer les pourparlers d’Alger avec les différents groupes pour trouver une solution durable. Le président du conseil européen a assuré le Premier Ministre de l’engagement de l’Union européenne à soutenir le Mali dans la recherche de la paix par la signature d’un accord de paix durable. “La stabilisation et le développement du Mali restent un défi sur le long terme. L’Union européenne salue les efforts que le Mali s’engage à faire pour y parvenir. Ce seront des réformes difficiles, mais nécessaires pour un futur meilleur pour le pays. L’Union se tient aux côtés du Mali et du peuple malien pour les aider à les mener à bien. Comme vous le savez, l’appui de plus de 520 millions d’euros, prévus par l’Union européenne pour le Mali lors de la conférence des donateurs de Bruxelles en 2013 et dans le cadre du Fonds européen de développement, est l’expression tangible de notre solidarité et de notre amitié avec le Mali et le peuple malien “, a dit Herman Van Rompuy à Moussa Mara.

                  Moussa SIDIBE

 

PARTAGER