Turquie : L’ambassade au Mali célèbre la fête de la souveraineté nationale

0

L’ambassade de Turquie au Mali a célébré dans l’après-midi du samedi 22 avril 2017 le 97e anniversaire de la fête de la souveraineté nationale et de l’enfant. Un événement célébré le 23 avril de chaque année pour marquer la fondation de la première Assemblée nationale de la Turquie le 23 avril 1920. C’était sous la clairvoyance  de Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la République de Turquie.

Pour marquer l’événement, l’ambassade de Turquie au Mali a organisé un concours de dessin entre 18 élèves (9 filles et 9 garçons) de deux écoles. Il s’agit du groupe scolaire la Roseraie et l’Ecole Hermann Gmeiner du village d’enfants SOS de Sanankoroba (une localité située à environ 30 km au sud de Bamako).

“La Turquie selon votre imagination” était le thème proposé aux artistes en herbe. Au finish, les enfants ont présenté de pittoresques tableaux des mosquées et leurs minarets authentiques, les drapeaux des deux pays, des monuments, mais aussi des maisons, des voitures, des objets d’arts…

Les trois premiers ont été dans l’ordre Aly Dramé, Fatoumata Dabitao et Sadio Fofana. Mais, tous les dix huit enfants ont été récompensés. Les lauréats ont reçu en plus un ballon de basket-ball chacun.

Les encadreurs des deux établissements ont salué cette initiative de l’ambassade turque au Mali qui permet non seulement d’éveiller le sens de la créativité des enfants, mais aussi les préparer à jouer un rôle essentiel dans le rapprochement des peuples turc et malien.

Pour l’ambassadeur Hikmet Renan Sekeroglu, le choix des enfants s’explique par le fait non seulement que c’est leur fête, mais aussi surtout parce que “le fondateur de notre République (Mustafa Kemal Atatürk) a souligné l’importance de cette guerre d’indépendance comme un symbole  de sa confiance dans les générations futures. Il a leur a assigné la tâche de protéger la République”.

Longtemps célébrée comme “unique fête consacrée aux enfants dans le monde”, le diplomate a précisé que ce “précieux cadeau est devenu une fête universelle en 1992 à la suite de la déclaration des Nations unies faisant de l’événement la Fête internationale de l’enfant”.

Il a remercié les partenaires de l’ambassade dans cette initiative, notamment Turkish Airlines, Fosapma (Fondation de la solidarité et d’aide au peuple malien), UICT (Universal Islamic Culturel Trust-Centre d’éducation islamique) et le Village d’enfants SOS…

L’ambassadeur a souhaité que ce partenariat soit pérennisé pour permettre “aux enfants de réaliser leur rêve de vivre dans un monde de paix, de prospérité et de fraternité».

Et de conclure, «les enfants sont notre avenir et nous attendons d’eux qu’ils soient à la hauteur de nos attentes avec, à la clef, une bonne éducation et un bon métier”.

Cet événement rappelle la première réunion, en 1920, de la grande Assemblée nationale à Ankara après la constitution du gouvernement pour préparer la guerre d’indépendance. C’est, selon l’ambassadeur, l’acte de fondation du futur régime républicain.

Mustapha Kemal Atatürk, qui allait devenir le fondateur et premier président de la République turque, avait proposé ce jour-là que “les enfants prennent le pouvoir… pour la journée”.

Une opportunité que l’ambassade de Turquie a offert des enfants du Mali en leur donnant l’occasion d’exprimer par des dessins leur vision de la fructueuse coopération entre le Mali et la Turquie.

Moussa Bolly

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here