Visite de Wang Yi, Ministre chinois des Affaires étrangères à Bamako : Renforcer la coopération bilatérale sino-malienne

0
Renforcer la coopération bilatérale sino-malienne
Wang Yi et Abdoulaye Diop lors de la cérémonie

Le ministre des Affaires Etrangères de la République populaire de Chine, M Wang Yi a effectué, ce dimanche 21 Mai 2017, une visite de 24h, au Mali où la dernière  visite d’un ministre chinois des affaires étrangère remonterait à près de dix ans. Arrivé à la tête d’une forte délégation, M Wang Yi, a eu des rencontres au plus haut sommet de l’Etat, notamment avec le Premier ministre chef du gouvernement.

-Maliweb.net-Cette visite du Ministre des affaires étrangères Chinois s’inscrit dans le cadre du raffermissement de la coopération bilatérale entre les deux pays, ainsi que la mise en œuvre des résultats du Sommet de Johannesburg et du Forum de la coopération Sino-Africaine qui s’est tenu en décembre 2015. Il était 11 h 15 quand l’avion du chef de la diplomatie chinoise a atterri sur le tarmac de l’aéroport international Modibo Keïta Senou de Bamako. Après un premier entretien avec Abdoulaye Diop,  ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali, Wang Yi, accompagné de son homologue du Mali, a co-présidé, ce dimanche, 21 mai 2017, une séance de travail qui s’est déroulé dans les locaux du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, à Koulouba. Au cours de cette rencontre à laquelle ont également pris part trois membres du gouvernement, Malik Alhousseini (ministre de l’énergie) ; Mohamed Ibrahim (ministre du développement industriel) et Aouna Touré (ministre de l’économie numérique et de la communication), les parties maliennes et chinoises ont passé à revue les acquis de la coopération Sino malienne.

Dans son mot de bienvenue à son homologue, Abdoulaye Diop, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, a insisté sur l’exemplarité des relations d’amitié que la chine et le Mali entretiennent depuis une cinquantaine d’années. «Votre visite qui intervient dix ans après la dernière visite d’un ministre chinois des affaires étrangères dans notre pays, est le signe d’une grande amitié ; la chine est un grand ami du Mali ; votre visite se situe dans le cadre de la consolidation des rapports qui existent entre le Mali et la chine, depuis l’indépendance du Mali », a déclaré Abdoulaye Diop. Qui a tenu à réaffirmer l’attachement de notre pays à une seule Chine. «Cette position n’a pas changé.. », a ajouté le chef de la diplomatie malienne. Qui s’est félicité de la qualité des relations qui unissent nos deux pays et nos deux peuples. Pour le ministre Diop, cette excellente relation,  vieille de  50 ans, a permis à la République populaire de chine d’être aux côtés du Mali à travers la réalisation de projets de développement très ambitieux. Pêle-mêle, le ministre Diop cite le 3è pont de l’Amitié Sino malienne, ou encore le projet Kabala, le plus emblématique projet que la chine a réalisé en Afrique dans le domaine de l’éducation.

«Le Mali et la Chine sont des amis de longue date ; plus de 50 ans d’amitié qui se perpétue au fil du temps », dira M Wang Yi. Le chef de la diplomatie chinoise a évoqué la crise sécuritaire que traverse le Mali. La chine, a-t-il rassuré, continuera à œuvrer dans le sens de la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Mali. Pour M Wang, la présence sur le sol malien d’un contingent chinois d’une centaine d’hommes (intervenant au sein de la MINUSMA) procède de cette volonté.

Après leur séance de travail et la photo de famille qui s’en est suivie, les deux ministres ont animé un point de presse au cours duquel ils exprimé la volonté des deux pays à densifier leurs relations. Outre le domaine de la sécurité où elle entend poursuivre ses actions en faveur de l’intégrité territoriale du Mali et la lutte contre le terrorisme, la chine, selon M Wang Yi, est  disposée à accompagner notre pays dans le domaine des infrastructures agricoles et pour le développement industriel, «afin qu’après l’indépendance politique, le Mali réussisse également à atteindre son indépendance économique», dira le chef de la diplomatie chinoise. Qui fait remarquer : la coopération sino-malienne est une coopération Sud-sud pendant laquelle, tient-il à préciser, la  chine n’a jamais fait de demande politique au Mali, ni chercher à s’immiscer dans ses affaires intérieures.

La Chine constitue un partenaire historique et stratégique du Mali. De l’indépendance à nos jours, la coopération sino malienne compte à son actif la réalisation de nombreux projets de développement dans des domaines variés. Entre autres : la construction de l’auto route Bamako Ségou (phase), la construction de 0 Maisons de la Femme et de l’Enfant, le Campus universitaire de Kabala, l’hôpital du Mali, la réhabilitation du CICB.

Papa Sow  /Maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here