Visite d’état du Prince Albert II de Monaco au Mali : Insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale

0
1

Depuis hier, lundi 13 février, Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco a entamé une visite d’Etat au Mali.  Durant trois jours, le Prince Albert II, en plus de sa rencontre avec le Chef de l’Etat, visitera les différents projets dans lesquels intervient la coopération monégasque.

 

 

Dès son arrivée à Bamako, le Souverain a rencontré Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, Premier ministre et  Dioncounda Traoré, Président de l’Assemblée nationale. Il s’entretiendra ensuite avec le président de la République, Amadou Toumani Touré. Ce dernier avait effectué un voyage officiel dans la Principauté les 30 et 31 octobre derniers. Les 14 et 15 février, le Prince visitera le Centre de lutte contre la Drépanocytose, le Centre de football “Yeleen” et le Centre Mérieux. Toutes ces structures sont cofinancées par la Coopération internationale monégasque. La Coopération intervient au Mali depuis 6 ans, principalement dans les secteurs de la Santé et de l’Education.

Plus de 16.000 personnes bénéficient directement de ses projets. Le Prince inaugurera également le Consulat honoraire de Monaco au Mali. Parallèlement à ces activités, les experts des deux délégations ont tenu hier lundi au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, une séance de travail pour trouver les voies et moyens susceptibles de renforcer les liens de coopération entre la principauté de Monaco et le Mali. Cette séance de travail a été coprésidée par le ministre Soumeylou Boubèye Maïga et le Conseiller de gouvernement pour les relations extérieures de Monaco, José Badia. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont saisi l’occasion pour examiner la coopération bilatérale, procéder à son évaluation et envisager de nouvelles perspectives afin de la hisser à la hauteur des bonnes relations politiques qu’entretiennent nos deux pays.  Une journée d’affaires est également prévue aujourd’hui entre les opérateurs économiques de la Principauté et leurs homologues maliens. C’était sous la coprésidence du Conseiller de gouvernement pour les relations extérieures de Monaco, José Badia et la ministre de l’Industrie, des investissements et du commerce, Sangaré Niamoto Ba.

Dotée d’une enveloppe financière de plus d’un milliard de FCFA, la coopération Mali-Monaco touche des domaines aussi divers que variés, notamment la Santé, l’Education, la micro-économie et l’environnement.

 

Bandiougou DIABATE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.