Visite du ministre Kassoum Denon en Corée du Sud : La coopération agricole va se déployer

2

L’Agence de coréenne pour la coopération internationale et la Banque import-export de Corée sont disposées à accompagner le financement de grands projets structurants dans le domaine de l’agriculture

Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Denon, a effectué une visite en Corée du Sud du 6 au 12 mars. Il était accompagné de techniciens  du département et du directeur Asie-Océanie du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine.

Le ministre de l’Agriculture était en Corée du Sud pour étudier l’expérience réussie de ce pays en matière de développement agricole et discuter avec les autorités coréennes d’un appui au renouveau de notre agriculture, conformément  aux orientation du président de la République.  Les autorités coréennes ont été extrêmement réceptives à cette visite. Ainsi durant son séjour, Kassoum Denon a rencontré le directeur exécutif de la Banque import-export de Corée (Eximbank), le président de l’Agence coréenne pour la coopération internationale (KOICA) et l’Administrateur du développement rural (RDA).

Avec le directeur exécutif d’Eximbank, les discussions ont porté sur les projets financés par Eximbank dans notre pays, notamment le Programme de développement de l’irrigation dans le bassin du fleuve Bani. Le directeur d’Eximbank a fait le constat de la faiblesse du portefeuille des projets maliens. Il a donc demandé de lui soumettre de nouveaux projets structurants afin de rehausser ce portefeuille et redynamiser la coopération bilatérale entre les deux pays dans le domaine de l’Agriculture.

Le ministre Denon a exposé les ambitions du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, en matière de développement agricole, et a présenté aux partenaires coréens, les projets structurants du ministère de l’Agriculture notamment le projet « Agropole » et le programme de « Nouveaux villages agricoles » que le département s’apprête à lancer. Il a ainsi soumis à la banque sud-coréenne une requête pour le financement de ces nouveaux projets.

Le ministre de l’Agriculture a eu une séance de travail avec le président de l’Agence coréenne pour la coopération internationale (KOICA). Les deux parties ont passé en revue les projets récemment  appuyés par cette agence dans notre pays ainsi que ceux qu’elle s’apprête à exécuter. Parmi ces projets, figure  le projet « Villages du millénaire » dans la Région de Ségou.

Les deux personnalités ont partagé les expériences respectives des deux pays en matière de développement agricole et les perspectives du Mali en la matière. L’administrateur du développement rural s’est réjoui de la perspective de l’adhésion du Mali à l’Initiative de la coopération alimentaire et agricole entre la Corée et l’Afrique (KAFACI). Cette initiative vise à transférer aux pays africains le savoir-faire coréen en matière de technologie et de recherche agricole. Le Mali vient s’ajouter à la liste des 18 premiers adhérents.

Kassoum Denon  a expliqué que notre pays a entrepris d’ambitieuses réformes qui devraient, à terme, le conduire vers une modernisation avérée du secteur agricole et en faire un secteur pourvoyeur intensif d’emplois et de revenus conséquents, par l’exportation de produits du cru et de produits transformés.

« Avec ces reformes, a-t-il développé, le Mali vise à assurer la sécurité alimentaire, la stabilité sociale, l’instauration d’un meilleur cadre de vie des populations à travers la création d’emplois et l’ouverture de plusieurs opportunités d’affaires favorisant l’amélioration des revenus des producteurs représentant aujourd’hui 80% de la population malienne. Les reformes envisagées doivent, par ailleurs, aller dans le sens d’apporter des réponses appropriées aux contraintes qui de façon récurrente affectent la performance du secteur agricole », a-t-il développé.

Cette visite en Corée du Sud a été l’occasion pour le  ministre de l’Agriculture d’aller à la découverte des services et dispositifs de ce pays  en matière d’agriculture notamment la Banque des gènes, le Centre de formation en machinisme agricole et l’exposition sur le développement agricole de la Corée.

La délégation a ministérielle a également rencontré des acteurs du secteur privé coréen intéressés par le secteur agricole malien dont « Yooshin Engineering Corporation », la plus grande compagnie coréenne de génie civil qui intervient au Mali dans le cadre du Programme de développement de l’irrigation dans le bassin du Bani et de Sélingué « PDI-BS » à Djenné. Les premiers responsables de la société Yooshin ont réaffirmé leur disponibilité et leur engagement à accompagner notre pays dans la réalisation de ses projets d’infrastructures de développement dans le domaine agricole.

 (Source : Cellule communication ministère de l’Agriculture)

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Corée du Nord waaaaa ??? Je pensais que le ministre Denon était plutôt parti en Corée du Nord, nous chercher quelques têtes nucléaires !
    Où sont donc partis les 2000 milliards de FCFA des soi-disant projets en provenance de la Chine dont le vieux prezi se gargarisait à son de ce pays ?

  2. Corée du Nord waaaaa ??? Je pensais que le ministre Denon était plutôt parti en Corée du Nord, nous chercher quelques têtes nucléaires !
    Où sont donc partis les 2000 milliards de FCFA des soi-disant projets en provenance de la Chine dont le vieux prezi se gargarisait à son de ce pays ? :223:

Comments are closed.