Visite officielle en Guinée Equatoriale : Les Présidents IBK et Obiang Nguema MBASOGO pour une coopération bilatérale renforcée

21
Les Présidents IBK et Obiang Nguema MBASOGO pour une coopération bilatérale renforcée
Les Présidents IBK et Obiang Nguema MBASOGO pour une coopération bilatérale renforcée

A l’invitation de son homologue équato-guinéen, le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, accompagné de son épouse KEITA Aminata MAIGA, est arrivé ce lundi 7 novembre 2016 à Malabo en Guinée Equatoriale dans le cadre d’une visite d’Etat de 72 heures.

L’avion présidentiel a atterri à l’Aéroport International Santa Isabel de Malabo à 14h50 heure locale (13h50 en TU).

Le couple présidentiel a été accueilli par le Président Teodoro OBIANG Nguema MBASOGO et son épouse, Mme Constancia Mangue de OBIANG.

A son arrivée, le Président de la République et son épouse ont eu droit aux honneurs dus à leur rang.

Pour l’accueil du couple présidentiel malien, les autorités équato-guinéennes ont mis les petits plats dans les grands ; en effet, l’aéroport Santa Isabel de Malabo a connu une après-midi des grands jours avec une ambiance de fête assurée par des troupes nationales équato-guinéennes et l’imposante communauté malienne résidant en Guinée Equatoriale. De fortes équipes de la télévision nationale équato-guinéenne ont assuré la retransmission en direct du cérémonial d’accueil, donnant un cachet particulier à cette visite d’Etat.

Les Présidents malien et équato-guinéen ainsi que leurs épouses n’ont pas boudé leur plaisir ; ils se sont offert un bain de foule mémorable sur un parcours fort respectable.

Au micro des envoyés spéciaux de l’ORTM, le Chef de l’Etat a exprimé son bonheur d’être en terre équato-guinéenne. Il a remercié son frère et ami le Président Teodoro Obiang Nguema MBASOGO pour la grande amitié qu’il n’a jamais cessé de témoigner au peuple malien. Le Président IBK a, par la suite, situé le contexte de cette visite d’Etat en Guinée Equatoriale, une première dans l’histoire des deux pays.

Aux dires du Président IBK, cette visite constitue, à coup sûr, un pas nouveau dans les relations bilatérales Mali-Guinée Equatoriale qui ont besoin d’être renforcées dans tous les domaines. “Quand on voit ce que le Président MBASOGO a réussi à faire ici à Malabo, pour ceux qui ont connu Malabo avant et qui voient Malabo aujourd’hui, nous avons sûrement beaucoup de choses à partager. C’est un homme de vision, un homme qui a une approche panafricaine dans tous les problèmes qu’il aborde, et qui a le souci d’une coopération sud-sud réelle, véritable au profit des peuples”.

Parlant toujours de son hôte, le Président KEITA a déclaré : “Il veut bruler les barrières linguistiques, il est d’ailleurs dans sa zone l’un des rares pays hispanophones et nonobstant cela, il est membre de la CEMAC, la CEAC et également de l’Union Africaine. Il est assidu à tous les sommets et son pays également, depuis quelques années, abrite des rencontres internationales africaines ou celles entre l’Afrique et d’autres régions du monde. C’est dire donc les dimensions nouvelles que ce pays a prises”.

Enfin, le Président IBK a adressé un clin d’oeil à la communauté malienne estimée officiellement à 20 000 personnes : “… Je me réjouis des relations personnelles que j’ai avec le Président Teodoro OBIANG Nguema dont le pays abrite une colonie malienne assez importante. Et vous savez combien j’ai souci de la manière dont les miens sont accueillis dans quelque pays que ce soit. La communauté malienne est très nombreuse, singulièrement à Bata… Que nous ayons de bonnes relations avec ceux qui dirigent le pays d’accueil ne peut pas m’être indifférent. C’est pourquoi je suis heureux de l’invitation que le Président Teodoro OBIANG m’a adressée pour faire une visite d’Etat dans son pays”.

Cette visite d’Etat vient confirmer le souhait du Chef de l’Etat malien d’insuffler une nouvelle dynamique dans les relations entre Bamako et Malabo qui ne cessent de s’intensifier depuis septembre 2013 avec notamment :

– la présence du Président OBIANG à l’investiture du Président KEITA à Bamako ;

– la participation du Président KEITA à la fête d’indépendance de la Guinée Equatoriale en octobre 2013 et à l’investiture du Président OBIANG en mai 2016 à Malabo ;

– la participation du Premier Vice-président équato-guinéen à la cérémonie de signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger au Mali en mai 2015 à Bamako.

Lors de cette visite d’Etat, le Président KEITA et son homologue équato-guinéen procèderont à la signature de plusieurs conventions pour amorcer une nouvelle dynamique dans les relations entre leurs deux pays.

 
Présidence de la République du Mali
PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. IbK, IBK vraiment c’est honteux quand j ai vu ces gens qui dansaient ces enfants qui sautillaient et ces vieillards qui applaudissent cela m a rappelé vraiment les dictateurs, timoniers des années 80 Yadema, bONGO, LE BANTOU Bazaganga Moboutu ; IBk LE MUSULMAN DES INCHALLAH QUI TRINQUE DUCHAMAPAGNE AVEC OBIANG , N’A T’ il pAS VENDU SON AME AU DIABLE SOUS LE POIDS DE L’EMOTION; IbK dehors avant que le peuple ne decide d’autre chose franchement c est grave et dans cette aventure sa femme qui cautionne ou impose meme cette vie moribonde
    Toute démocratie issue de dictature, qui n’ose pas s’ affirmer, est une pseudo-démocratie apte au despotisme. J’ACCUSE IBK
    VIVA

  2. QUI S’ASSEMBLE SE RESSEMBLE
    LES PRÉSIDENTS LES PLUS MAUVAIS DE L’HISTOIRE CONTEMPORAINE

    CES DEUX VAURIENS ONT PIÉTINÉ LEUR NATION AU PROFIT DE LEUR FAMILLE

    POUR CES DEUX IMPOSTEURS LE PAYS EST LEUR BIEN PERSONNEL
    REGARDEZ COMMENT LEURS ENFANTS. TERNISSENT L’IMAGE DE LA NATION

    IBK NE PEUT AVOIR D’AMIS QUE OBIANG BONGO EYADEMA..

    2018 SERA L’ANNÉE DE RENDEZ VOUS DU PEUPLE MALIEN

  3. Comrade President IBK have you ever noted terrorists seem to carry out their attacks moreso when they find you intermingling with known African corrupt parties. President Mbasogo is considered by many African presidents as lowest life form to lead a nation on this planet. Personally I believe there is much truth to that opinion but, unlike him I tend to judge nations plus their governments by how they treat their poor plus move them to upgraded social position. President Mbasogo power plus influence comes from keeping majority of his people trapped in abyss of poverty. He plus his sons are expendable. If this is company you keep you court trouble for no good cause thus, act not in best interest of people of Mali. It seem you tend to drift in plus out of very very dangerous “crack cocaine” mind set without giving thought to those who will be injured or killed. It would be best if you first bring security conditions in Mali under control plus guide development to a sustainable plus productive course but, to perform like actions is not way of anachronistic thinking losers. They tend to think only of how to manage their corrupt gotten riches with everything else taking a thereafter position. I hope for people of Mali sake your thinking change to one compatible with productive evolution. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  4. Et pas une pensée pour le camp, la gendarmerie et la banque attaqués encore moins pour les deux agents de la fonction publique enlevés.
    Les prisonniers évadés vadrouillent. Ils ne sont pas les seuls, IBK aussi. Lui a un avion et tout un trésor public pour lui. Personne ne lui demande combien coûtent ces voyages.
    Il paraît que la famine commence à sévir à Segou. IBK, son épouse et sa délégation mangent pour eux.
    L’esprit est à la fête, les honneurs et les flonflons.
    Tant pis pour la vie en danger des deux agents disparus de Banamba. Ils sont peut être morts. C’est le dernier des soucis du Président.
    Sur cette photo, on a l’impression qu’on assiste à un concours de celui qui a la plus belle costume.
    Le pays est en état de guerre, le chef de l’Etat fait la fête avec son épouse.
    Dans les hôpitaux de Bamako et partout au Mali, l’impunité aidant, la souffrance et la mort émaillent le quotidien des maliens. Qu’en pense le Président-voyageur ? Rien, il voyage et fait la fête…Pffffff.
    Qu’avons nous fait pour mériter une telle calamité ?
    Les Maliens devraient poser la question un vendredi saint dans toutes les mosquée du Pays.

  5. ߓߎߙߊߡߊ ߞߋߕߊ ߓߋ ߛߊߙߊߞߊ ߦߌߣߌߣߊ ߦߏߦߏߓߍ
    ߣߴߊߦߋ ߘߏ ߛߏߙߏ ߊߓߴߊߕߌߢߋ
    ߊ ߛߊߞߏߕߋ ߖߊߛߊߣߊ
    ߊߕߋ ߛߋ ߞߊ ߖߊߛߊߣߊ ߛߊߙߊ

  6. – la présence du Président OBIANG à l’investiture du Président KEITA à Bamako ;
    – la participation du Président KEITA à la fête d’indépendance de la Guinée Equatoriale en octobre 2013 et à l’investiture du Président OBIANG en mai 2016 à Malabo ;
    – la participation du Premier Vice-président équato-guinéen à la cérémonie de signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger au Mali en mai 2015 à Bamako..
    ENSUITE….?
    “INTENSIFIER LES RELATIONS ENTRE LES DEUX PAYS?
    PLUTOT “D’INTENSIFIER LES VOYAGES D’IBK”

  7. @amazone.Bien vu!”Malgré un enrichissement personnel indéniable (que l’occident ne manque pas de mettre sans cesse en avant)”, il fait profiter à son peuple de la guinée espagnole la richesse de leur pays!Des préseidents comme eodoro OBIANG Nguema on en a besoin en Afrique!Puisque le peuple ne se nourrit pas de démocratie et d’eau fraîche.

      • Bjr ICI.Je sais bien ce que je suis entrain de dire!J’ai l’habitude d’écrire ici même que moi je préfère une dictature qui nourrit son peuple à une démocratie (comme la nôtre) qui ne trouve pas de travail pour les jeunes et les encourage à fuir vers des pays de “dictature” comme la Guinée Equatoriale-La Libye (sous Khadaffi)….A quoi sert une démocratie si le peuple dans son écrasante partie continue à tirer le diable par la queue?

        • Une reflexion à courte vue qui ne mérite que le mépris pour seule et unique réponse.
          Une dictature ne nourrit pas son peuple. Elle l’opprime, elle aliène, elle compromet son avenir, elle le reduit en esclavage, elle lui ôte toute forme de dignité, elle l’enfonce dans les ténèbres de l’ignorance et de la bêtise.

          • @Fassakênê.Votre vision idéaliste de la Démocratie me fait sourire.La Démocratie telle que vous la décrivez ici ressemble plus à celle pratiquée ici en occident où nous avons même vu des ministres rentrer chez eux en transport en commun après leur départ du gouvernement.Au contraire,c’est la démocratie de façades que nous connaissons au Mali qui “ôte toute forme de dignité” et “enfonce dans les ténèbres de l’ignorance ” notre peuple puisqu’il faut désormais être riche pour que ton enfant au Mali soit scolarisé!Combien de voleurs soi-disant démocrates qui à l’orée de mars 91′ comme les SBM-PPR….qui étaient des simples locataires à Bamako se retrouvent aujourd’hui à la tête de véritables domaines?Expliques-moi si ce n’est pas du vol et de l’escroquerie ta démocratie!Je plains ceux d’entre nous ont perdu la vie en mars 91′ pour qu’on se retrouve avec des politiciens véreux qui ont fait plus de vente de terrains et pratiqué plus d’enrichissement que la 1iere & la 2ieme république réunies!Si les populations en Guinée Équatoriale étaient si misérables qu’au Mali, les jeunes maliens n’allaient pas fuir vers ce pays ou bien ils sont bêtes!

  8. ca l Interesse pas le Probleme du mali ce qui lui Interesse aller mandier et gaspier ou donner au femmes acheter avion et asure son reelection , il n a aucune experience en ce qui conserne la bonne gouvernence, tanpi pour nous et mali.

  9. ibk doit rester à l’intérieur, avec toutes attaques quotidiennes, il trouve encore le courage de voyager, au lieu d’orienter les folles sommes de ses voyages pour acheter des armes pour nos militaires. c’est insoutenable ces voyages alors que le pays brûle, le 1er responsable n’en a cure.

    • il s en va labas mon frere pour mandier avoir un peu d argent et depenser /gaspier , 1000,000,000 frcfa au femmes et avion presidentiel ex
      il s enfou de Probleme du mali il pense seulement a lui et ses proches.

  10. Où la rencontre de deux inconscients. L’un qui pille les ressources de son peuple et l’autre qui n’en a cure faute d’avoir les moyens de piller autant que le premier. Pendant que la Guinée Equatoriale expulse sans ménagement des maliens, le Roi Soleil ose parler de la manière dont les maliens sont accueillis dans ce pays. Ce sont les deux filstons nationaux qui en tireront le plus de bénéfices. Le filstons de l’hôte montrant au filstons de l’invité comment détourner des milliards de FCFA.

    • Sans vouloir prendre la defense de Mr OBIANG, je dirais qu’au moins lui, il fait profiter un tout petit peu son pays et son peuple des richesses de leur sous sol… et ca c’est pas rien en Afrique.
      C’est comme un peu Khadafi à l’epoque. Malgré un enrichissement personnel indéniable (que l’occident ne manque pas de mettre sans cesse en avant), il a fait profiter à la Lybie et aux lybiens, un peu de la richesse de leur pays.
      Perso, à choisir, je prefère les dictateurs et detourneurs de fonds publics qui gardent un peu pour leur pays que les dictateurs et detourneurs de fonds publics qui gardent tout dans leurs poches et dans des comptes bancaires occidentaux.
      Si tous les presidents africains de tout le temps faisaient un peu pour leur pays, le continent ne connaîtrait pas son sous developpement actuel…
      Un peu, un peu finit par devenir beaucoup!

      • Evidemment, l’ideal serait que nos dirigeants gardent tout pour leurs pays mais cà, inutile de dire qu’on en est loin…
        En attendant, celui qui fait un peu, on doit pluôt l’encourager pour que les autres en prennent de la graine!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here