Visite du président Kéita à Bakou : Amorce d’une coopération prometteuse

2

Le chef de l’Etat et son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, ont eu un tête-à-tête au cours duquel ils ont balisé le terrain d’une relation dont les premiers fruits sont attendus dans les tout prochains jours

En marge de la cérémonie d’ouverture du Forum mondial sur le dialogue interculturel vendredi à Bakou, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, s’est longuement entretenu avec son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, dans la loge officielle de « Conférence Center de Bakou ».  Les deux dirigeants ont balisé le terrain d’une coopération dont les premiers fruits sont attendus dans les prochains jours.  A l’issue du tête-à-tête, le chef de l’Etat n’a pas caché sa satisfaction. « Le président Aliyev vient de nous recevoir en séance de travail. Beaucoup de choses ont été envisagées », s’est félicité le président Kéita qui a remercié son homologue azerbaïdjanais « pour l’invitation et également pour l’honneur insigne qu’il a fait au Mali ». Ibrahim Boubacar Keita l’a également remercié pour avoir reçu l’ambassadeur du Mali aussitôt à son arrivée à Bakou pour la présentation de ses lettres de créance. Par ailleurs, le président de la République a indiqué : « l’audience nous a également convaincu de l’intérêt que le président Aliyev porte à notre pays, des missions vont arriver au Mali dans les meilleurs délais, des missions pluridisciplinaires, d’économie et de défense ». L’Azerbaïdjan dispose d’une technologie militaire très pointue. En crise sécuritaire depuis 2012, notre pays fait face également à la menace terroriste.

L’équipement de nos forces armées et de sécurité est l’une des préoccupations de nos autorités pour lutter contre ce fléau. Dans ce domaine, notre pays peut désormais compter sur la solidarité de Bakou. « Vous savez que ce pays a une industrie d’armement assez appréciée dans le monde et je crois que personne ne serait surpris au Mali que j’ai souci au quotidien, chaque seconde de ma vie, de faire en sorte que l’Armée du Mali soit équipée à hauteur de souhait », a déclaré le président Ibrahim Boubacar Kéita. « Tous ceux qui peuvent m’aider dans ce domaine là seront les bienvenus et le président Aliyev a une disponibilité absolue et je crois que dans les jours à venir ces missions viendront au Mali », a-t-il dit. Le chef de l’Etat s’est dit très impressionné par le développement prodigieux de ce pays. « Quand on sait que l’Azerbaïdjan est en train de construire aujourd’hui un oléoduc qui va aller de Bakou  jusqu’en Italie. C’est dire que cela est le signe d’une vitalité fabuleuse  économique et industrielle à nul autre égard, donc c’est un partenariat qui s’annonce sous des jours féconds », a-t-il apprécié. Le forum qui a pris fin samedi, a fait de Bakou le carrefour des civilisations. Peuplée de seulement 112 000 habitants, cette ville a fait peau neuve à la faveur de l’exploitation pétrolière. Les buildings à l’architecture futuriste y poussent comme des champignons. L’indice de l’épanouissement humain grimpe en flèche. Ce sont plus de 800 participants venant de 120 pays qui ont pris part au forum de Bakou. Il s’agit notamment des représentants du milieu universitaire, du secteur privé, de la société civile. Pendant deux jours, ils ont pu instaurer un dialogue visant la coopération entre les peuples afin d’aborder certains problèmes mondiaux d’une actualité brûlante comme l’extrémisme violent, la migration croissante et l’inégalité économique entre les genres.

Envoyé Spécial
Amadou M. CISSE

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. “Visite du président Kéita à Bakou : Amorce d’une coopération prometteuse”
    Ah, la balade du Gueux!

  2. Le président ne voyage pas pour voyager comme le font croire certaines personnes qui ignorent le fonctionnement d’un pays. Un pays est fait de relations bilatérales et diplomatiques. Avec IBK tout voyage a une retombée sur le pays. Il faut juste les rappeler et les faits sont là.
    Vous n’arriverez jamais à lui détourner de sa mission première. Nous croyons en l’homme, un grand bâtisseur

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here