Crise de petites coupures du FCFA : Les banquiers indexés !

0
0

Depuis quelques mois, les billets dits de petites coupures se font rares dans la circulation. Pour un besoin de monnaie d’un billet de 5000 ou de 10 000FCFA, on est obligé d’effectuer un achat, même minime. Chose incroyable, pourtant devant les institutions bancaires, l’on voit à tout bout de champ et dans tous les coins des marchands avec en main des coupures neuves de billets de 1000 et de 2000 FCFA.

Derrière ce scénario, l’on croirait à une complicité des banquiers. Il s’avérait que des agents de banque, rien que pour se faire les poches, par des truchements, feraient sortir les coupures des billets de 1000 et de 2000 FCFA. Des sources indiquent que sur chaque monnaie de 5000FCFA, il revient à celui qui effectue la monnaie la somme de 500FCFA. Alors pour quelqu’un qui a un besoin de faire la monnaie d’un million de FCFA, imaginez le montant qu’il pourrait perdre dans ce cas : 100 000FCFA.

Il est temps et grand temps, que les plus hautes autorités bancaires fassent un geste à l’endroit des contribuables, ce afin de mettre un frein à ce scénario, qui ne fait que ternir l’image des banques de la place. Il est bon de se faire les poches, mais… Ce qui se passe actuellement devant les institutions bancaires, n’est pas du tout différent à du vol orchestré. Souvent les clients s’en prennent aux boutiquiers, mais que faire, d’autant plus que les boutiquiers pour avoir de la monnaie sont contraints eux aussi, d’abandonner ou de céder une partie de leur argent à ses détracteurs de la société.

Par Zhao Ahmed Bamba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.