Crise sociopolitique : Le ministre de l’économie et des finances dément les propos du capitaine Sanogo

23 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Tiénan Coulibaly, Ministre de l’Economie, des finances et du Budget

Après avoir réussi à déposer l’ex-premier ministre Cheik Modibo Diarra sans coup férir, le capitaine Amadou Haya Sanogo s’est permis de dire devant Dieu et le peuple malien qu’il n’a rien fait pour l’armée malienne. Et pourtant  lors de son interview de la semaine dernière, le ministre de l’économie et des finances a clairement dit que les fonds de roulement des autres départements ont été suspendus au profit du seul ministère de la défense. Qui a donc menti ?

Lors de son passage à la télévision nationale, le capitaine a affirmé : « depuis qu’il a été nommé premier ministre, il n’a rein fait pour l’armée… ». Or il se trouve que les fonds étaient déjà alloués spécialement au ministère de la défense pour soutenir  les efforts de l’armée en préparation pour la libération des régions du nord. Selon nos sources, depuis la nomination de Cheik Modibo Diarra comme premier ministre, tous les militaires déployés à  sévaré perçoivent, en plus de leur salaire, la somme de 50.000 F Cfa par personne.

En réalité, le capitaine Sanogo cherchait un alibi pour expliquer  l’acte « inconscient » et « insouciant » posé par les militaires de Kati en déposant Cheik Modibo et en l’obligeant à démissionner. Les militaires venaient de s’ingérer dans la gestion politique. Ce qui implique que la priorité de l’ex- CNRDRE n’est pas la reconquête des régions du nord, mais l’enrichissement illicite. Le capitaine Amadou Haya Sanogo et ses hommes doivent savoir raison garder. Si les plus sensés de la société demandent la cohésion et l’entente entre les maliens, à la phase où on se trouve, les militaires devraient au moins faire preuve de patriotisme.

Dado Camara

 

SOURCE:  du   10 jan 2013.    

23 Réactions à Crise sociopolitique : Le ministre de l’économie et des finances dément les propos du capitaine Sanogo

  1. fadiga

    ce qui me fait mal ce SANOGO a des partisans.comment est ce qu’ on peut se rabaisser de cette façon.aller derriere un minable comme lui.c’est quelqu’un qui ne defendait que la poche des militaires pour asseoir son emprise sur le mali.il a detruit la democratie construit sur 20 ans.honte a ce minable.bientot il se fera prendre a son propre
    piege.on ne peut pas jouer aux anti-colonialistes dans la pauvreté,et ceci est valable pour ses suiveurs.le futur mali democratique doit se construire sans lui.

  2. moune

    ……..SVP , ce n’est pas le moment de soulever ces choses là ici. Ca c’est après la libération. Tout doit être axé sur le NORD aujourd’hui. Vive le MALI!

    • simplevision

      Exactement! PATIENCE JUSQU’A LA FIN DE la guerre contre les criminels du MNLA MUJAO AQMI ASSARDINES et consorts puis viendra le temps pour la comptabilite et les proces contre les traitres ATT SANOGO et POLITICARDS DE TOUT AZIMUTH MINISTRES RESPONSABLES DES PARTIS COMPLICES DES AGRESSEURS DES REGIONS DU NORD NEGOCIATEURS AVEC MNLA SANS AVAL DU PEUPLE MALIENS NEGOCIATEURS AVEC ALGER NEGOCIATEURS AVEC LE DIABLE :lol: :lol: :lol:

  3. BOUBACAR DIT BARDON

    SANOGO ET CES GENTS SONT DES ANIMALE PERDU , COMME LES ISLAMISTE AU NORT,
    LA POPULATION BKOS SONT AVEUGLES CROIENT QUE BAMAKO EST SEULEMENT AU MALI, COPAM, SANOGO, MARIKO, CHERIF DE NIORO, SONT DES MEMES SANG, MEME MERE, MEME PERE, ANIMALES DE LA BROUSSE,

  4. malien bien

    il le, paiera comme tous ceux qui pense que jouer avec le mali est de leur essor.se que je déplore c’est la voix des journaux.il sont tous en mission du pouvoir présent et ne fond plus d’analyse.c’est donc grave.

  5. Lelion

    Vous connaissez tres mal Tiena!

  6. Racine Diop.

    Ce Tiena est un traître il faut le chasser,il est contre les maliens.

  7. Arrêtons ces critiques stériles pour faire face à l'essentiel qui est la libération du Nord.

    En ce moment où les hostilités ont commencé entre l’armée et les ennemis qui occupent le Nord, il faut savoir arrêter les guerres de clans CMD-Sanogo. On s’en fout de CMD, de Sanogo et de n’importe quel individu quand l’intérêt du Mali est en cause.
    CMD est viré par son ancien mentor et allié Sanogo, ce n’est pas notre problème. Notre problème, c’est d’abord et avant tout la libération du Nord et ensuite le retour à l’ordre constitutionnel via l’organisation des élections.

    Le Mali n’appartient ni à un clan, ni à une famille.
    Il faut que les partisans de CMD et de Sanogo le sachent tout comme ces apatrides du MP22, ces opportunistes de Mariko et ces politicard d’IBK qui organisent des marchent pour réclamer des concertations en ce moment inopportun.

    Il faudra arrêter et juger toute personne qui entrave les autorités actuelles à faire face aux ennemis. Il faudra arrêter la mare à boue au lieu de cherif de Nioro qui manipule les gens contre le pouvoir en ces temps de guerre.

    • nostredamos

      Mon frère vous n’avez dit que la vérité absolue, c’est pas le moment de d’essayer d’attirer l’attention du peuple malien sur autre chose que l’occupation du nord par l’armée malienne et l’organisation des élection. Je ne vois pas l’opportunité d’un débat partisan, restons solidaire pour ces objectifs bien précis et attendons des élections que nous voulons crédibles qui seules pourront légitimer toute autre équipe qui viendra celle en place maintenant.

    • Djuska

      Merci le Parisien et meci Nostredamus. Eloignon nous de tout ce qui peut entraver la bonne marche de cette guerre de liberation. CMD, Sanogo, Cherif de Nioro ou de kati, Tombouctou, nul d’entre eux ne pourra impacter la bonne marche des operations mililtaire si ce n’est de se tenir a grand ecart, sinon on demandera aux Americains de venir tranquillement les soulever et les transferer au Guantanamo, car on est fatigue des non sens.

      Cette grande gueule de Sanogo qui se glorifiait de monter au nord, et qui est tout juste reste a kati, mon oeil. et lorsqu’il disait « aucune force etrangere ne foulera le sol du Mali pour nous liberer » et qui a detonner la liberation aujourd’hui ?

      Qu’ils se mettent tous a l’ecart et laissent faire les autres. Que le Bon Dieu accompagne nos liberateurs et qu’il nous donne la bonne matiere grise pour supporter jusqu’au bout.

      Ensemble nous reussirons !

      merci mes chers compatriotes, vous qui avez de la matiere grise et vous qui ne convoitez pas la butin