Entretien routier : Le ministre Traoré Seynabou Diop déterminée à améliorer le réseau routier dans la District de Bamako

9
Le ministre Traoré Seynabou Diop
Le ministre Traoré Seynabou Diop

Le Ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, sous la conduite de Mme Traoré Seynabou Diop, dans le souci d’accomplir les promesses électorales du président Ibrahim Boubacar Keita, a entrepris  des travaux  de grande envergure dans le District de Bamako  afin d’améliorer  le réseau routierpour assurer le confort et la sécurité  des usagers de la route. A cet effet, deux programmes sont en train d’être mis en œuvre. Il s’agit du renforcement de certaines sections dégradées des voies existantes etl’aménagement  de nouvelles voies afin de démultiplier les dessertes et les accès  vers les services sociaux de base  tels que les services de santé, les écoles, les commissariats de police, entre autres. Des programmes que le ministre Traoré SeynabouDiop suit de très près comme du lait sur du feu.

Selon le ministre Traoré SeynabouDiop, ces travaux sont exécutés par l’Agence d’Exécution des Travaux d’Entretien Routier (AGEROUTE)  et concernent les six communes  du District de Bamako. Il s’agit, selon ses explications, de travaux de réhabilitation de voies existantes, de l’aménagement de nouvelles voies bitumées, de la création ou l’élargissement des caniveaux  pour améliorer le système d’assainissement le long des chaussées. Le tout pour un coût d’environ 7 milliards FCFA financés par le Fonds d’entretien routier de l’Autorité Routière.

A en croire le ministre, depuis le lancement de cette opération, beaucoup a été fait dans les six communes du District de Bamako. Et les travaux se poursuivent toujours.

En commune I, dit-elle, ces travaux concernent entre autres, la voie d’accès au centre de santé de Korofina, la voie d’accès au Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation sur la Survie de l’Enfant, l’élargissement de la chaussée à Boulkassoumbougou.

En commune II, explique-t-elle, il s’agit de la réhabilitation des rues 249 et 291 (jonction RN7 rue Nelson Mandela)  en passant par le centre de santé de l’Hippodrome, la route nationale RN27, l’axe lycée BouillaguiFadiga, la rue RDA, la voie INRSP, l’axe Koulouba–Palais, la rue Van Vollenhoven, la voie PDUD.

Pour ce qui est des communes III et IV, Traoré SeynabouDiop dira que les travaux concernent l’Avenue Cheik Zayed (Monument Hippopotame-Pont de Woyowayanko).

En commune V, poursuit-elle, les travaux concernent la voie de l’échangeur du quartier Mali-Torokorobougou-pont de Kalancoro, la voie marché Torokorobougou-Sabalibougou-rondpoint  Sogolon, la voie des 30m-Rue 883 Niamakoro-rue 260 Kalabancoura et la rue 822  Bacodjicoroni.

En commune VI, ces travaux concernent la rue Noumouké à KalabanCoura, la rue 408-403 et 538 à Magnambougou et Socorodji, la rue du Gouverneur à Faladiè, la voie d’accès à NiamakoroKourani, la rue 271 à Niamakoro passant devant le 10ème   arrondissement, la voie d’accès aux 1008 logements- le marché de Sirakoro-cité, la voie d’accès au centre de santé de Sogoniko, l’avenue de l’OUA.

Selon le ministre Traoré SeynabouDiop, la durée de l’ensemble de ces travaux estde deux mois c’est-à-dire  d’ici la fin de l’année 2016.

Elle s’est dite satisfaite du niveau d’avancement des travaux. Pour que le délai soit respecté et pour qu’il y’ait la qualité, dira-t-telle, des équipes sont mobilisées de jour comme de nuit.

Moussa S. Diaby(Stagiaire)

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Né Yéré
    “Toutes les personnalités politiques à travers le monde ont ce style s’ils sont sur le terrain.” 😕 😕 😕 😕 😕 😕 😕 😕

    Mon frère, sur quelle planète vis-tu?

    Pour un responsable politique, “être sur le terrain” consiste juste à suivre de près l’avancement CONCRET des projets qu’il initie ou dont il a la charge!

    Qu’est ce que tu crois?

    A suivre ta logique, on devine que pour être qualifié de “ministre de terrain”, un ministre de l’agriculture par exemple est sensé savoir conduire un tracteur, atteler une charrue, et récolter! 😀 😀 😀 😀 Et bien entendu, il est donc sensé se faire prendre en photo habillé en villageois avec une daba sur l’épaule! :mrgreen: :mrgreen:

    Pareil pour un ministre de la Défense! Faut-il qu’il se promène en treillis avec un casque sur la tête et des grenades à la ceinture, pour que tu le considères comme étant “de terrain”?

    Ici, avec sa casquette Adidas et sa chemise de mec, cette dame est tout simplement ridicule tant cet “uniforme” est forcément étudié!

    Mais après tout, peut-être que bientôt elle se fera carrément interviewer en tenue de chantier, avec de grosses bottes en caoutchouc tâchées de goudron et un masque anti-poussière, juste pour faire plus…”MINISTRE DE TERRAIN”! 😉 😉 😛

  2. Je pense plûtot qu’elle es cool avec ce look. Toutes les personnalités politiques à travers le monde ont ce style s’ils sont sur le terrain.

  3. Et cette dame espère vraiment nous faire “avaler” qu’avec la somme de 7 milliards cfa (totalement ridicule en terme de travaux de voirie ou de génie civil!) elle parle ici de travaux d’envergure?????

    Elle nous prend vraiment pour des enfants!

    Par ailleurs, il est bien connu que certains ministres de second plan, dans le but de tenter “d’exister”, sont prêts à tout pour se faire remarquer et attirer l’attention à tout prix.

    Mais ici, avec sa casquette Adidas et sa chemise de jeune homme visant sans doute à “faire jeune” ou à “faire branché”, cette dame touche (voire dépasse!) les limites du ridicule!!!

    Il est vrai qu’un président lui-même couramment déguisé en Mafioso de cinéma avec chapeau de parrain et lunettes de tueur, ça peut donner “des idées” à des ministres qui justement… N’EN ONT PAS BEAUCOUP!

  4. Cette ministre ne fait que de la communication. Depuis s nomination elle a compris qu’être dans les media pour faire du tape à l’oeil est suffisant. Dommage que dans ce pays on nomme à tout va. 7 milliards c’est quoi pour restaurer les routes de Bamako?
    Touuuuuu,,,,,,Moriya,,,,,

  5. Mme le Ministre,
    personne ne vous a dit que cette casquette Addidas et cette chemise bariolée est ridicule ??
    Une personnalité publique ne s’habille pas comme ça.
    Vous descendez d’une autre planète ou quoi ??
    Kabako

  6. On parle de 7 milliard seulement? Les soi-disant “Autorite Routiere” soutire plus 50 milliards par an de la poche des opérateurs économiques. …où par cet argent? En tout cas dans tout sauf les routes!

    • Un grand merci a toi frère Pkagame,
      Tous ceux qui sont collectés Nous en savons jamais rien où tous ces milliards s’en vont.
      La transparence et la mauvaise gouvernance sont parties integrantes de nos politicards dirigeants.

  7. Je ne sais pas si Mme le Ministre s’est un peu promenée sur les sites des travaux pour voir ce que en train de faire la plus part des ces entreprises comme bricolage et manque de professionnalisme et d’efficacité. Des entreprises comme ECGF et SOMAGEC ne sont pas du tout a la hauteur …sauf les corrompus de l’AGEROUTE personne ne donnerait ces marches a ces entreprises qui sont en train de pénaliser et torturer les usagers depuis des semaines…sans construire rien de concret. Par exemple, que est ce que les ECGF/SOMAGEC ont pu réaliser sur les routes 30m Faladie-Tour de l’Afrique- Stade 26 Mars Yirimadio (moins de 3km) depuis un mois? Absolument rien!!! C’est une honte ce que ces entreprises mafieuses en train de faire avec les travaux publics!!! La seule explication qu’on pourrait donner du fait que ces deux entreprises gardent encore ces contrats est qu’elles auraient paye des pot-de vin aux corrompus de “Autorites Routieres”-AGEROUTE….pour pouvoir bricoler les routes publiques a moins-cher sur une longue période d’exécution qui perturbe la circulation pendant des semaines et cause d’énormes désagréments aux usagers de ces routes. Et personne ne peut réellement montre ce que ECGF et SOMAGEC ont construit entre la Tour de l’Afrique et le Stade 26 mars. Le Ministre peut aller voir elle même. Et pourtant ces voleurs vont facturer l’Etat!
    Or la seule entreprise qui est en train de faire son travail avec une efficacité extraordinaire c’est le BECM CG qui construit la route de l’aéroport- 2e pont Fahd. Sans aucun doute cette entreprise malienne n’a rien a envier d’ autres entreprises étrangères de travaux publics (routes etc..) en matière de bon goudron et du professionnalisme. Si AGEROUTE et Autorite Routiere n’étaient pas corrompus pour donner nos routes aux entreprises de bricolage au lieu de tout donner a la BECM CG? On comprend qu’il faut partager entre plusieurs entreprises pour bénéficier un peu tout le monde pour les emplois…mais on ne donne des travaux public n’importe comment! C’est un affront a la population de Bamako

  8. Je ne sais pas si Mme le Ministre s’est un peu promotionne sur les sites des travaux pour voir ce que en train de faire la plus part des ces entreprises…. comme bricolage et manque de professionnalisme et d’efficacité. Des entreprises comme ECGF et SOMAGEC ne sont pas du tout a la hauteur …sauf les corrompus de l’AGEROUTE personne ne donnerait ces marches a ces entreprises qui sont en train de pénaliser et torturer les usagers depuis des semaines….sans construire rien de concret. Par exemple, que est ce que le ECGF/SOMAGEC a pu réaliser sur les routes 30m Faladie-Tour de l’Afrique- Stade 26 Mars Yirimadio (moins de 3km) depuis un mois? Absolument rien!!! C’est une honte ce que ces entreprises mafieuses en train de faire avec les travaux publics!!! La seule explication qu’on pourrait donne du fait que ces deux entreprises garde encore ces contrats est qu’elles auraient paye des pot-de vin aux corrompus de “Autorites Routieres”-AGEROUTE….pour pouvoir bricoler les routes publiques a moins-cher sur une longue période d’exécution qui perturbe la circulation pendant des semaines et cause d’énormes désagréments aux usagers de ces routes. Et personne ne peut réellement montre ce que ECGF et SOMAGC on construit entre la Tour de l’Afrique et le Stade 26 mars. Le Ministre peut aller voir elle même. Et pourtant ces voleurs vont facturer l’etat!
    Or la seule entreprise qui est en train de faire son travail avec une efficacité extraordinaire c’est le BECM CG qui construit la route de l’aéroport- 2e pont Fahd. Sans aucun doute cette entreprise malienne n’a rien a envier d’ autres entreprises étrangères de travaux publics (routes etc..) en matière de bon goudron et du professionnalisme. Si AGEROUTE et Autorite Routiere n’étaient pas corrompus pour donner nos routes aux entreprises de bricolage au lieu de tout donner a la BECM CG? On comprend qu’il faut partager entre plusieurs entreprises pour bénéficier un peu tout le monde pour les emplois…mais on ne donne des travaux public n’importe comment! C’est un affront a la population de Bamako!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here