Etat piteux du pont de Yakeboubou : Le calvaire des populations

0
Etat piteux du pont de Yakeboubou
Etat piteux du pont de Yakeboubou

Le pont de Yatebougou, situé entre Yakébougou et Danderesso, seule issue pour la population de Yakebougou dans l’arrondissement de Danderesso, cercle de Sikasso, d’avoir accès au centre de santé, est en piteux état depuis deux ans. C’est le calvaire pour les populations de cette localité, surtout pour les malades qui sont obligés de passer, pour rejoindre le centre de santé se trouvant de l’autre côté de la rive à Danderesso,  par le fameux pont, aujourd’hui en ruine à cause des eaux de ruissèlement.

Construit en 1999 afin de soulager les souffrances des populations de Yakebougou et environnant, le pont de Yatebougou, est en très mauvais état. Seule voie d’accès permettant aux populations de participer au marché hebdomadaire de Danderesso, d’avoir des soins appropriés et aux femmes d’accoucher dans des conditions optimales, est aujourd’hui très dégradé.

Malgré le cri de cœur des populations auprès du maire Dramane Danioko de la commune rurale et des autorités de la troisième région administrative du Mali, rien n’est fait pour que cette situation change. « Yakebougou est une zone complémentent délaissée non seulement  par les autorités mais aussi par le maire à qui la population a porté sa confiance lors des élections communales. Nous mourrons à petit feu car étant coupé du reste du pays avec toutes les conséquences tandis que la vie continue de plus belle au sein des autres villages et villes de la région de Sikasso et du Mali. Depuis deux longues années la vaillante population de Yakebougou à travers les collectes d’argent essayent en vain de relier la partie défectueuse du pont à l’autre. Il suffit que la première pluie tombe pour qu’on assister impuissamment à la dégradation du pont au grand désarroi de tous car nous replongeant de nouveau dans l’oubli » rapporte, dépité par le comportement des autorités en leur égard, un citoyen de Yakebougou. Avant d’ajouter que si des goudrons poussent dans des localités à Yakebougou, ils n’ont seulement besoin qu’on refasse leur pont pour faire renaitre le sourire sur les lèvres des populations.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here