Infrastructures routières : “Ibk a tenu toutes ses promesses”, dixit l’honorable Yacouba Traoré

72

Ancien président de la commission des travaux publics de l’Assemblée nationale, Yacouba Traoré dit Yacou est sur un terrain qu’il connaît et maîtrise fermement. Afin de se faire une idée de ce qui se réalise en matière d’infrastructures routières depuis l’arrivée d’Ibk à Koulouba, nous l’avons rencontré. Il brosse un tableau reluisant de l’arrivée d’IBK à Koulouba à nos jours.

Le problème de développement de l’Afrique en général et du Mali en particulier réside dans son enclavement. D’où pour IBK, “La route précède le développement”. Alors, il semble en faire son cheval de bataille.

Pour l’honorable Traoré, le pont est un cordon ombilical pour le développement. A cet effet, estime-t-il, le pont de Kayes qui est le trait d’union entre le Mali et le Sénégal est très dégradé. Des efforts sont en cours pour sa réhabilitation afin d’assurer l’essentiel. Cependant pour rendre les populations plus heureuses et fières, le président IBK a décidé de la construction d’un second pont. Qui rentre dans sa phase de concrétisation puisque la manifestation d’intérêt pour sa réalisation est déjà lancée. Pour aller vite, le budget d’Etat a déboursé 15 milliards de nos francs dans le cadre dudit projet. Il permettra le développement de toutes les grandes villes à travers le Sénégal par le corridor Nord-Sud, soutient l’honorable Yacou.

Il comprend aussi la réalisation des tronçons Kayes- Diema- Kolokani- Bamako. Et un autre tronçon vers le corridor sud, Kéniéba, déjà réalisé. Dans la région de Kayes, le tronçon Mahina-Bafoulabé de 5 km en chantier depuis plus de 5 ans, est fini. Puisqu’IBK en a voulu. Au bonheur desdites populations. Aussi, dit-il, le ralliement de Bafoulabé à Kayes et à Bamako nécessite la construction de 2 ponts. Un sur le Bagoé et l’autre sur le Bafing. L’accès à Bafoulabé s’effectunt par les bacs, il faut vite rallier Bafoulabé, Toukoto, Kita, Kati, Bko. Et l’autre pour rallier Kayes qui se fait aujourd’hui par bac. Des priorités parmi tant d’autres du président IBK. Il y a le lancement des travaux d’aménagement du tronçon Oussoubidjana-Diakhon-Sandaré, attendu depuis des décennies qui est un véritable cordon vivrier, l’accès au centre de santé. Aussi, Oussoubidjana à Sandaré, un calvaire de 75 km sera dans moins de 6 mois un mauvais souvenir. En un mot, Bko-Kayes dépasse le stade d’entretien, il faut le refaire et Ibk en a décidé ainsi.

Déjà, indique Yacou, Kati-Kolokani-Djidiéni est en réhabilitation avec environ 2 milliards de nos francs. Kayes-Sadiola-Kéniéba, une voie primordiale pour IBK, route des miniers, doit se réaliser en concertation avec les miniers. Elle doit coûter plus de 80 milliards.

Pour la région de Koulikoro, il y a déjà l’exécution de 2×2 voies entre Bamako et Koulikoro. Aussi, la réalisation du pont de Kayo est une bouffée d’oxygène pour le désenclavement. Ce pont relie directement Koulikoro à Ségou sans passer par Bko, d’où une économie de plus de 100 km. Joindre l’utile à l’agréable, il y a Kangaba- Djoulafounou (frontière de la Guinée).

A Sikasso, le pont de Korobarrage (en métallique) est démodé. Il sera un pont adapté aux réalités du moment, le financement est acquis, indique l’honorable Yacou. La réalisation du tronçon Zantiébougou-Kolondiéba-frontière ivoirienne est une réalité. Tout est bouclé, les travaux vont bientôt démarrer. Sikasso-Zégoua en 2X2 voies, toujours une liaison avec la RCI, les études sont finies. Parmi tant d’autres.

SEGOU

Pour Ségou, point de se lamenter. L’avenue l’an 2000 en 2×2 voies, les travaux de voies de 10 km de voirie à l’intérieur de la ville de Ségou, l’échangeur du rondpoint de Markala avec le bitumage de 7 km de route vers Péléngana. Tous ces travaux ont démarré et avancent à hauteur de souhait. Le tronçon Diambarabougou – Kirango en cours est une fierté de cette commune qui l’attendait depuis 50 ans.

Quant à la région de Mopti, le président Ibk a mis en garde les autorités qui doivent faire la route du poisson. Afin que les travaux de cette route se réalisent le plus vite que prévu. Les travaux du tronçon Konna-Korianzé et aussi ceux de Bandiagara-Wô- Bankass ont été lancés.

Pour le grand nord c’est-à-dire Tombouctou-Gao-Kidal, Ibk entend les mettre au même niveau que tout le reste du pays. D’où son engagement ferme à signer l’accord de paix. Pour que toutes les populations se sentent maliennes.

Ousmane COULIBALY

 

PARTAGER

72 COMMENTAIRES

  1. Le problème de développement de l’Afrique en général et du Mali en particulier réside dans son enclavement. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗
    Tout à fait! Raison pour laquelle nous devons soutenir les actions de décentralisation du président IBK et aussi ses actions de désenclavement à travers la construction de routes, ponts et autres infrastructures routières parce toutes ses actions sont des clés de développement.

  2. Merci IBK pour ce que tu as fait dans la région du nord
    IBK est un homme de parole, un travailleur, un patriote
    VIVE LE MALI
    VIVE IBK 8) 8) 8) 8)

  3. On ne cessera de plagier les experts qui nous disent toujours que la route apporte le développement. Notre pays était en manque criard de cette infrastructure de première nécessité. Le fait qu’IBK y met un point d’honneur va certainement modifier le visage du pays parce que les biens et les personnes pourront circuler librement et auront donc pour bénéfice l’amélioration des revenus de notre pays.

  4. IBK est l’homme de la situation. L’avenir se trouve dans l’éducation et le président IBK en a fait une priorité avec la construction de l’IFM. Il n’y a pas de doute que l’avenir du Mali est assuré avec lui.

  5. les maliens doivent se vanter avec IBK, nous sommes très fier de lui. C’est un président qui a fait preuve de bonne gérance dans sa gouvernance et cela dans tous les secteurs possibles. Lentement, mais surement il est en train de redresser le pays.

  6. Infrastructures routières : “Ibk a tenu toutes ses promesses” 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛
    On ne peut que s’en réjouir car c’est dans notre intérêt que ses actions sont entreprises. Vivement la fin de tous ces travaux et aussi le réhabilitation de certaines voies de notre capitale pour donner un autre visage à notre pays.

  7. La réhabilitation d’infrastructure des régions du nord du président de la république nous a fait savoir la réalité de certaine chose au niveau de sa promesse . IBK est la solution n’écoutons pas les ennemis du Mali, ils transforment tous les biens du président en mal.

  8. Je crois que les seules difficultés auxquelles IBK est confronté sont des difficultés d’ordre financiers. On ne peut pas toujours appeler l’aide extérieur mais quand on vient de si loin c’est la seule option pour que des actions de développement puissent être menées pour notre bien-être.

  9. IBK vous avez toujours défendu vos mots et vous êtes toujours en train de les défendre, ces mots de campagne auxquelles nous sommes en train d’assister en réalisation.
    Vous avez parlé de l’intégrité du territoire National, de l’Unité nationale, de la forme laïque et de la républicaine de l’Etat.
    Vous vous êtes combattit et votre combat se sent aux yeux de tout le monde.
    IBK de la même sorte que vous avez fait du Mali votre cœur, c’est de cette même façons que je vous soutiendrez tout au long de votre mandat au pouvoir.

  10. ”IBK le malien”
    Nous sommes fier de votre réveille pour le Mali,
    un réveille comme celui de Soundiata Keïta,
    Un réveille comme celui du soutien de la population de la grande Bretagne pour le combat vaincu de la deuxième guerre mondiale.
    le Mali reprend son chemin..

  11. Ce que les maliens n’ont pas encore compris est que si jusque là IBK n’avait pas commencé avec ces genres de réhabilitation d’infrastructure c’est parce qu’il voyait d’autre priorité comme par exemple faire la paix et la réconciliation.

  12. Après une rentrée en politique assez difficile dans une atmosphère tumultueuse, si IBK arrive à faire cela; c’est la preuve qu’il aime son pays et veut le faire avancer. Nous devons tous l’accompagner et l’aider dans cette voie car au final c’est nous le peuple qui gagnons.

  13. L’homme n’est rien sans la volonté. IBK éprouve la volonté de faire plus pour sa nation. Il a une volonté en fer c’est pourquoi je ne me lasserai jamais de dire que nous devons être patients. Le temps ne ment pas.

  14. Moi je pensais vraiment que ça ne travaillait pas au Mali djaaaa IBK travaille. Comment arrive t-il a poser ce genre d’actes quand on nous dit qu’il n’a pas de vision pour le pays? 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    La route est encore longue mais on doit le féliciter pour ce qui est déjà fait. 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  15. Je pense que de plus en plus le gouvernement doit communiquer sur ses actions de développement pour que nous puissions savoir ce qui se fait réellement pour nous. Le pays a été tellement détruit que les efforts pour le mettre debout ne peuvent pas être vu du premier coup d’œil.

  16. On a coutume de dire : la route précède le développement. Et tout le monde est unanime sur cela. Nous encourageons donc nos autorités à nous apporter le développement par la route.

  17. L’état Malien fait bien de faire face à l’impératif de promouvoir le développement des régions par leur désenclavement et d’assurer la liaison entre les différents villes et régions. les autorités du Mali doivent donc réaliser les travaux de bitumage des routes pour apporter ce développement tant recherché.

  18. Cet accord qui a été signé aujourd’hui renforce la capacité et garanti l’unité nationale. Le peuple Malien a n’est vraiment conscient, car on est au début de la fin de crise.

  19. Le Gouvernement du Mali a décidé d’accorder une grande importance à la construction et à la réfection du réseau routier national pour répondre aux besoins du développement économique et social du pays et surtout répondre au problème crucial de l’enclavement. La volonté politique se traduit par des actions concrètes. En effet, depuis plus d’une décennie, des efforts importants ont été déployés par les autorités maliennes pour le développement d’infrastruc­tures routières. Merci donc à IBK pour toute ses actions.

  20. Je demande à tous les acteurs de l’accord de paix à œuvrer pour sa mise en application. En effet, sa mise en oeuvre est la condition pour que le Nord du pays puisse bénéficier des travaux d’infrastructures de tout genre afin de pallier à la disparité régionale.

  21. L’avènement du président IBk a suscité beaucoup d’espoir au sein de la population Malienne qui a un moment avait perdu tout équilibre. Le président tant bien que mal conduit allègrement le navire Mali pour son essor socio-économique pour le bien-être de tous. Pour ce faire, il faut soutenir et encourager le président dans toutes ces entreprises en faveur du pays et du peuple. Car c’est l’homme de la situation.

  22. Le manque d’infrastructures routières tant à Bamako qu’à l’intérieur du pays se pose avec acuité. Fort de ce constat alarmant, le président s’est engagé dans un vaste projet d’infrastructures routières afin de faciliter le mouvement des personnes et des biens. C’est de bonne augure pour le développement socio-économique de notre pays.

  23. Ne dit-on pas que la route précède le développement ? En effet, le président conscient de cette réalité s’est lancé dans un vaste projet de réalisations d’infrastructures routières pour le bonheur de son peuple. C’est pour dire que le président tient à ses engagements. Je pense que cela est à encourager.

  24. IBK est vraiment une fierté pour tous les maliens car il se soucie du bien être de sa population.
    Il engagé tous ces grands travaux pour le développement de notre Maliba.
    Merci président et bonne continuation…

  25. IBK est vraiment le Président que le Mali attendait depuis longtemps.Il est là et fait honneur à tous les bond MALIENS.Merci Président pour toutes ces réalisations qui feront le bonheur de ton peuple. 😀 😀 😀 😀

  26. La réaction d’IBK est vraiment celle d’un Président qui se soucie du développement et partant,du bien être de sa population.Alors il fait tout son possible pour relever ce défi chaque jour de son existence.On ne peut qu’être fier d’un tel Président. 😛 😛 😛

  27. Le plus beau sentiment de bonheur est lorsqu’on est heureux parce que l’on a rendu quelqu’un heureux. IBK pense à rendre son peuple heureux ceci ne peut être apprécié par celui-ci. Nous sommes avec vous…

  28. Un bon Président c’est celui qui aime son peuple,
    Un bon Président c’est celui qui fait tout pour que son peuple vive dans de bonnes conditions,
    Un bon Président c’est celui qui fait mains et pieds pour trouver des investisseurs pour construire son pays,
    Un bon Président c’est IBK car il réunit en lui toutes les qualités sus citées.
    Merci Président pour tout ce que vous faite pour notre pays. 😛 😛 😀 😀

  29. La force d’un homme réside en sa capacité réactionnelle face aux difficultés qu’il rencontre. Et IBK fait bien de réagir face aux besoins de sa population en l’occurrence celle de Koulikoro à travers le lancement des travaux de bitumage de l’axe Koulikoro-Bamako en faveur du désenclavement de cette localité du pays et partant toutes les régions qui bénéficieront des projets d’infrastructure.

  30. Les pays,dans l’histoire de leur évolution cherchent toujours des hommes capables.Et très souvent ces hommes arrivent de manière providentielle.C’est le cas de notre IBK.
    En effet depuis son accession au pouvoir le pays est partout en chantier avec des routes et des ponts.
    Merci président et bonne continuation…

  31. Le développement du Mali a été mis en mal à un certain moment de son histoire.
    Dieu merci,depuis deux ans nous avons un président qui travaille pour rattraper ce retard.
    L’illustration parfaite de ce développement de sont les construction de route car c’est la route qui précède le développement…

  32. Un Peuple-Un But-Une Foi telle est la devise cette nation.En effet, IBK en est l’illustration:
    IBK pense Peuple;
    IBK a un seul but le développement du Mali;
    IBK a une foi celle de voir un Mali retrouver son lustre d’antan…

  33. C’est une belle réponse à ceux qui disent que le président n’a pas de projet en terme d’infrastructures pour son pays dont la réalisation ne saurait tarder. Pour ce faire, je demande à la population de faire confiance à IBK car c’est l’homme de la situation. Et IBK s’illustre bien et cette de bonne augure pour la population…

  34. Pour avoir de la crédibilité,les opposants maliens gagneraient à soutenir le président dans ses actions de développement et non se lancer dans des campagnes de diffamation sur le Président et même sur le pays.
    Cela montre toute leur immaturité politique et leur incapacité à diriger. 🙄 🙄 🙄 🙄

  35. Les attentes de la population sont plus importantes que de répondre aux sottises d’une opposition irresponsable qui est en manque de d’arguments convaincants.C’est pourquoi le Président passe à d’autres choses qui peuvent faire le bonheur du peuple malien.
    Courage Président,ton peuple te soutient. 🙁 🙁 🙁 🙁

  36. Tous ces chantiers de développement dont en phase d’exécution établis par le président sont plus qu’un désenclavement et partant un boom économique pour ces différentes localités. Tous ces grands projets d’infrastructures concourent au bien-être de la population.

  37. IBK fait vraiment honneur au peuple qui a placé sa confiance en lui le votant à plus de 77% de l’électorat.
    Le peuple doit être en ce moment très fier du boulot qu’il fait chaque jour pour le bonheur de ses concitoyens.
    Vive IBK,vive le Mali. 😛 😛 😛 😛 😛

  38. Tous ces chantiers que le Président lance concourent au développement du pays et surtout au bien être des population des localités concernées mais aussi de tout le Mali.Merci encore IBK… 😀 😀 😀

  39. C’est de bonne guerre que le Président se tourne vers la réalisation de grands travaux d’envergure à travers l’élaboration des projets d’infrastructures routières. Tous ces projets seront réalisés pour le bien-être de la population. Cela augure un lendemain meilleur pour le pays et le peuple que nous sommes.

  40. Je pense qu’avec toutes ces explications de l’expert Yacou, aucun vrai malien ne peut se plaindre de la gestion des affaires d’IBK . Le pays a sombré dans une crise sans précédent. Conscient de cette situation, je suis convaincu que le bilan d’Ibrahim Boubacar Keïta est salutaire.

  41. Je sais qu’avec ces éclaircissements d’autres trouveront des choses à dire. YACOU est un expert dans ce domaine d’infrastructure routière. C’est pourquoi, il a présidé cette commission à l’assemblée nationale.
    Je pense qu’à cette allure, le pays a déjà amorcé son émergence de 2020.

  42. Les habitants de Bafoulabé sommes satisfaits de son travail. Ici le transport de nos produits n’est pas chose aisée. Si aujourd’hui, le président a permis que nos routes soient réhabilitées avec des ponts on ne fait qu’être heureux. Nos moyens de transport seront diversifiés avec la voie ferroviaire qui est un véritable casse-tête pour nous.

  43. Le président a toujours jouit l’acte à la parole car selon lui la parole donnée est sacrée. Ainsi le peuple doit toujours lui réaffirmer sa confiance car il est notre messie. Avec lui, c’est le Mali qui gagne

  44. On sait à quoi sert l’argent du contribuable malien. Tout ceci montre que l’argent travaille. Donc nous devons savoir les retombées se feront ressentir sur la population lorsque la circulation sera facilitée.
    Cela rend plus heureux nos commerçants qui voyaient leurs produits périr à cause de la dégradation de nos infrastructures routières.

  45. Le peuple malien ne s’est pas trompé sur la personne d’IBK car nous sommes fiers de lui avoir accordé nos voix. Il faut souvent porter à la connaissance de ces opposants véreux que le pays en chantier.

  46. Je pense qu’il ne faut pas limiter les actions du président aux infrastructures routières seulement. A cela, il faut ajouter également les actions de paix qui est le socle de tout projet de développement.

  47. IBK a une grande vision pour notre pays, celui de le rendre émergent. Ces nombreuses infrastructures routières sont les moteurs de développement de toute nation. Il ambitionne de faire de notre pays un passage obligation de toutes les compagnies routières.

  48. Il faut féliciter et encourager le président pour ce vaste chantier de grande portée pour notre pays. En effet, ces infrastructures permettront de désenclaver les régions du pays en facilitant le transport des matières premières et des personnes.

  49. Le président a parfaitement raison, la route précède le développement. C’est pour cette raison qu’il veut tout mettre en oeuvre pour pallier le retard causé depuis belle lurette.
    Merci à YACOU pour avoir éclairci nos lanternes sur les projets du ”KANKELETIGUI”

  50. IBK est un “Kankélentigui”, il tient toujours ces promesses. La population malienne doit soutenir IBK dans sa politique de gouvernance. Lors des campagnes présidentielles IBK a fait des promesse dont il est en train tenir, l’honorable Yacou peut y témoigner.

  51. IBK a toujours tenu sa promesse, l'honorable YACOU le soutient dans son domaine respectif qui est l'infrastructure routière. J'encourage le président IBK à d'avantage s'impliquer dans le domaine de l'infrastructure routière de notre pays.

  52. IBK est un homme de parole, il l’a démontré plusieurs fois par des œuvres réalisés. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir sinon le pays gouverner par IBK avance comme sur des roulettes. Les maliens sont ravis de la politique de gouvernance d’IBK.

  53. Je soutiens le président IBK dans sa promotion des infrastructures routières de notre pays. Le développement de l’infrastructure routière est synonyme de la rehausse de l’économie. L’infrastructure routière joue une grande partition dans le développement de notre pays.

  54. IBK est sur le point de réaliser toutes ses promesses électorales. De 2013 à aujourd’hui, il créé plus de 81.600 emplois sur une promesses de 200.000 emplois d’ici 2018. Et 1552 logements sociaux dont les clés ont été remis aux bénéficiaires à N’Tabacoro.

  55. IBK a toujours tenir sa promesse cela ne sera pas la première fois. Il a besoin simplement d’être soutenir par sa population dans tous ses actes. L’honorable Yacou Ancien président de la commission des travaux publics de l’Assemblée nationale peut le confirmer. Toute la population malienne est fière des nombreux travaux accomplit par le président de la république.

  56. Je remercie l’honorable Yacou pour sa franchise dans son métier, car il accomplit la tâche qui lui est confié et aussi le président de la république pour son travail dans le domaine des infrastructure routière de notre pays.

  57. Je félicite le président IBK doit tenu ses promesses en ce qui concerne les infrastructures routières de notre pays. IBK est en train de tenir ses promesses. Toute la population malienne encourage le président IBK dans travail.

  58. Je suis sans nul doute d’avis avec l’honorable Yacouba Traoré sur les réalisations du président de la république. Ces réalisations d’infrastructures et autres sont toutes des promesses qu’avait le président au moment des campagnes électorales.

  59. Bien sûr que le président Ibrahim boubacar Keïta sur le plan de l’infrastructure a tenu ses promesses. Le président IBK est décidé à sortie le pays de cette crise. L’honorable Yacou confirme se travail salutaire d’IBK.

  60. De son avènement à aujourd’hui, plusieurs infrastructures ont été mise en place par le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta dans le cadre du développement. Et plusieurs promesses ont été ténues.

  61. Lors des élections présidentielles de 203, Ibrahim Boubacar Keïta avait promis de créer 200.000 emploi d’ici 2018. Dans ce domaine, tous les emplois promis n’ont pas été encore créés mais l’essentiel a été fait avec 81.689 emplois, seulement à mi-mandat. C’est remarquable dans un pays qui traverse une crise.

  62. Les maliens ont finalement donné raison à Ibrahim Boubacar Keïta pour son nom « Kankelentigui » en français homme de parole. On a vu qu’il a tenu la totalité de ses promesses. Nous le remercions pour avoir ténu ses multiples promesses.

  63. De son accession au pouvoir en 2013 avec plus de 77% des voix à aujourd’hui, rares sont les promesses du chef de l’Etat qui n’ont pas été réalisées. La signature de l’accord d’Alger, la mort de Wadoussène, la loi de programmation et d’orientation militaire, la loi sur le quota, les logements sociaux, etc.

  64. Je félicite le président de la république pour la constructions des infrastructures au Mali. L’infrastructure routière est un grand facteur de développement car elle joue un rôle primordiale dans la rehausse de l’économie malienne.

  65. Avec Ibrahim Boubacar Keïta, toutes les promesses seront réalisées. Avant son arrivée au pouvoir, il avait promis de trouver une solution à la crise qui prévaut dans le pays depuis des décennies. Aujourd’hui, il a fait un grand pas dans ce sens.

  66. De son avènement au pouvoir à aujourd’hui, IBK a comblé la majeure partie des attentes de la population malienne. Nous sommes reconnaissants envers lui pour son engagement dans la réalisation de ses promesses électorales.

  67. D’ici 2018 Ibrahim Boubacar Keïta créera tous les emplois qu’il a promis de créer aux maliennes et autres promesses. Mais pour le moment il ne pouvait pas faire plus que ce qu’il a fait dans le cadre de la création d’emploi des jeunes. On peut être sûr de la réalisation de cette promesse ainsi que toutes ses autres promesses. Vu qu’il a déjà créé plus de 81.600 emplois.

  68. La manière dont Ibrahim Boubacar Keïta a créé plus de 81.000 emplois en moins de cinq ans, rien ne lui empêchera de tenir la promesse de créer 200.000 emplois et ses autres promesses en cinq ans. Il suffit tout simplement de lui faire confiance et de le laisser faire.

  69. Je suis tout à fait d'accord avec l'honorable Yacouba Traoré, Ibrahim Boubacar Keïta, de son arrivée au pouvoir en 2013 à aujourd'hui, a tenue presque toutes ses promesses. C'est une bonne chose pour un pays qui traverse une crise d'avoir un président qui tient ses promesses.

  70. D’où pour IBK, “La route précède le développement”, pour un pays enclaver comme le cas de notre pays la seul politique de désenclavement est la construction des infrastructures routières. Qui parle de développement par aussi de la valorisation ds infrastructure routières.

  71. Decidement il sera extremement difficile de faire avancer le Mali quand cest la promotion de la mediocrite brillante nuit et jour. Je rappelle simplement l’Honorable Traore qu’il n ya absolument pas de route au Mali: IBK lui-meme nous l’avait lamenté une lors d’une rencontre…. que l’on est en train de jeter des milliards dans la construction des route mediocre qui prennaient que 2 ou 3 ans pour se degrader completement. Peut etre que l’Honorable ne se bien promoné en Europe ou meme Cote d Ivoire pour decouvrir combien de fois nous sommes mediocre en terme d infrastructure routiere. En plus pourquoi parler d autre routes alors que les route de Bamako sont delabrees de la maniere la plus honteuse?

Comments are closed.