METD – Désenclavement : Plus 240 milliards de F CFA pour bâtir des routes en 2017

0
METD - Désenclavement : Plus 240 milliards de F CFA pour bâtir des routes en 2017

L’Etat en 2017 débloquera 240 milliards de F CFA pour la construction et le bitumage de plusieurs routes à l’intérieur du pays dans le cadre de la politique de désenclavement du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita.

Le METD Mme Traoré Seynabou  Diop, a annoncé hier à l’Anac à Sénou la décision de l’Etat de construire des routes à hauteur de 240 milliards de F CFA en 2017. Elle a fait l’état des lieux des travaux routiers au cours. Le METD a insisté sur la qualité des travaux et des méthodes d’intervention. Elle a exhorté les acteurs à faire des choix judicieux.

L’année 2016 a été marquée par  le bitumage de la route Tominian-Bénéna-Frontière Burkina Faso, d’une longueur de 33 km, de la route Niafunké-Tonka-Goundam-Diré-Tombouctou sur une longueur de 198 km et la route Banamba-Touba sur une longueur de 13 km.

Les projets en cours concernent les travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro sur 45 km ; la construction du pont de Kayo sur le fleuve Niger à Koulikoro et celui sur le fleuve Dégou à Manankoro et de ses voies d’accès.

Dans la région de Sikasso, on note les travaux de construction du pont de Kouoro-Barrage sur la RN11 (Sikasso-Koutiala) et ses voies d’accès. A Ségou, plusieurs travaux sont en cours notamment la construction de la route Niono-Goma Coura, l’aménagement en 2×2 voies de la section Ségou-San sur 7 km  de la RN6. Sans oublier l’échangeur au carrefour de la route de Markala à Ségou et l’aménagement de 10 km de voiries urbaines dans la ville de Ségou.  A Mopti, on peut noter le projet d’aménagement et de bitumage de la section de route Wo-Bankass-Koro.

Au nord du pays, des travaux de construction de route sont en cours aussi notamment  entre Léré et Niafunké. Les travaux de reconstruction de la route   et de bitumage de la route Bafoulabé-Mahina dans la région de Kayes sont également en cours de réalisation.

L’entretien routier

Le METD Traoré n’a pas occulté les travaux de voiries urbaines dans le district de Bamako pour une longueur de 35 km pour rendre plus fluide la circulation dans la capitale à l’orée du Sommet France-Afrique. D’un coût de 27,3 milliards de F CFA. Ces ressources ont permis  l’entretien de plus de 8665 km de routes prioritaires dont 4822 km de routes revêtues. A ces réalisations, Il faut ajouter l’introduction des méthodes à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans le cadre du Programme indicatif national du Mali pour le 11e Fed d’un montant de 16 milliards de F CFA sur une période de 3 ans. Il créera près de 6680 emplois.

“Ces efforts de construction et réhabilitation des routes sont sous-tendus par la volonté manifeste du gouvernement, sous l’impulsion du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita et  avec l’accompagnement constant des PTF”, a déclaré Mme Traoré. L’objectif visé à travers le développement et la promotion des infrastructures routières est l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base, l’approvisionnement du pays à moindre coût, la relance de l’économie durable, la valorisation des zones de production agricole et minière et la promotion de l’écotourisme.

 Les perspectives

Il est prévu le démarrage effectif des travaux de bitumage de la route Bénéna-Mandiakuy, du 2e pont à Kayes et ses routes d’accès, ainsi que la construction du pont de Dioïla et ses voies d’accès,  et la construction et de bitumage de la route de Zantiébougou-Kolondiéba-Frontière Côte d’Ivoire.

En 2017, environ 169 milliards de F CFA du budget  national permettront de lancer de nouveaux chantiers de développement à travers le pays. Il s’agit, entre autres, de la construction et de bitumage des routes : Kayes-Sadiola,  Kangaba-Dioulafoundo-Frontière Guinée, Yanfolila-Kalana-Frontière Guinée, Banconi-Dialakorobougou-Safo-Dabani-Nossombougou, Barouéli-Tamani, l’aménagement en 2×2 voies de la route reliant le 3e pont de Bamako à la RN6 y compris la construction d’un échangeur au croisement avec la RN6 et la réhabilitation de la section Tour de l’Afrique-Yirimadio.

D’autres infrastructures sont prévues sur ce fonds : la construction et le bitumage de la bretelle de Katélé-Kadiolo-Zégoua et l’aménagement de 10 km de voirie dans la ville de Kadiolo, la construction et le bitumage de la voirie ceinture Ouest de Koulikoro et enfin l’aménagement de la voie de Koulibléni à Kalabancoro.

La BID financera à hauteur de  73 milliards de F CFA  les travaux de construction de la route Kwala-Mourdiah-Nara y compris les contournements de Goumbou et de Nara. Les travaux seront lancés courant 2e trimestre 2017. Il est prévu également le lancement des travaux d’aménagement de la traversée de la ville de Sikasso sur financement de la BOAD et du budget national.

Des chantiers qui prouvent à suffisance les efforts déployés par les autorités pour le désenclavement et le développement du pays.

Ousmane Daou

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here