Passerelle piétons de Sogoniko : Des travaux pour sauver l’édifice

0

La passerelle pour piétons de l’auto-gare de Sogoniko en état de délabrement poussé est en chantier depuis plusieurs jours, histoire de sauver l’édifice d’effondrement.

 

Après la visite éclair du directeur adjoint des routes, Abdoulaye Daou et du directeur de l’Anaser, Mamadou S. Konaté,  les travaux de réfection de la passerelle-piéton de Sogoniko ont démarré au bonheur des usagers. Cet édifice construit sur l’avenue l’UA en 2010 a été tout le temps à la solde des transporteurs véreux, qui n’hésite pas de le transgresser avec leur surcharge.

Longtemps soumis à cette barbarie, l’une des poutres latérales a fini par se fragiliser, détériorant la qualité de l’équipement. C’est à travers les constats des usagers diffusés sur les réseaux sociaux que les autorités et le public ont été mis au parfum.

Les techniciens s’attèlent avec modestie à remettre en selle la passerelle pour établir la circulation normale des usagers. Pour ce faire, l’une des voies d’accès du carrefour de l’auto-gare à celui de Magnambougou est suspendue à la circulation.

A en croire Abdoulaye Daou, cette réparation va permettre de rehausser la passerelle de ses 5 mètres actuels à 6 mètres. Cependant, lors de sa précédente visite, il a lancé un appel aux transporteurs à éviter la surcharge et à respecter la limite de gabarit indiquée.

En plus de la dégradation poussée de la passerelle, il faut ajouter la piste cyclable des voies d’accès de l’UA jonchée de nids de poule. Un état qui met en danger, tous les jours, la vie de milliers de motocyclistes.

La direction des routes est interpellée.

Ousmane Daou

PARTAGER