Projet d’aménagement en 2X2 voies de la section Bamako- Ségou-San sur 7 km de la route nationale N°6 : Un autre moyen pour tripatouiller les fonds publics

0

Depuis un certain temps l’axe Bamako-Ségou-San enregistre des dizaines d’accidents meurtriers. Ainsi pour mettre fin à ce drame, des fonds ont été mis à la disposition du département en charge de l’entretien des routes. Mais le hic est que dans un laps de temps, ces fonds ont disparus sans trace.

Peut-on se réjouir de l’aménagement de la route 2×2 voies de l’axe Bamako-Ségou ?

La réponse est tout simplement non. Et  il suffit de demander l’avis des usagers de cette route. Ils ne manqueront pas de dénoncer la mauvaise qualité de la route qui fait toujours l’objet de réparation.

A en croire nos sources, le ministre en charge des routes, roule pour ses intérêts personnels et ne refuse pas de dessous de table.  Et malheur à celui qui n’obéit pas à ses obligations, ce dernier est automatiquement mis à la touche.

Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance N° 2013-018/ P-RM du 03 décembre 2013 autorisant la ratification de l’accord de prêt, signé entre le gouvernement du Mali et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour le financement partiel du projet d’aménagement en 2X2 voies de la section Bamako- Ségou/San sur 7 km de la route nationale N°6 a été adopté par 113 voix par l’Assemblée Nationale.

L’objectif principal de ce projet est de désengorger le trafic à l’entrée de la ville de Ségou, plus spécifiquement, il s’agit d’assurer l’écoulement du trafic sur la section de Ségou- Bamako-San.

Chose qui permet également d’augmenter à 50% les conditions de fluidité et de sécurité. Le coût du projet est estimé à 14. 418.000.000 de F CEA.

Rappelons que ce prêt sera remboursé sur une période de vingt-sept ans avec un différé de cinq ans le planning prévisionnel proposé dans cet accord de prêt accuse un retard dans sa réalisation.

 

Affaire à suivre

 

 

Yacouba Dembélé

PARTAGER