Réalisation de la route : Les travaux coûteront plus de 2 milliards FCFA

0
1

Avec le lancement, samedi 9 décembre, des travaux de réalisation de la route Banamba-Touba, le chef de l’Etat vient sans nul doute d’apporter une réponse concrète à l’une des  préoccupations majeures des populations de cette localité. Les 13 km de route qui relieront désormais la ville sainte à Banamba vont booster le développement économique de l’ensemble du cercle. Les opérateurs économiques, présents lors de la cérémonie de lancement, se sont à juste titre engagés sur cette voie.

 

Les mots ne manquaient pas pour rendre un vibrant hommage au chef de l’Etat. C’est le Tout Touba qui a tenu à le lui réaffirmer avec en tête des opérateurs économiques qui ont rallié leur village pour la circonstance. "Nous sommes contents et très satisfaits du Président Amadou Toumani Touré le bâtisseur" a introduit, pour sa part, le maire. Il sera suivi par le député de Banamba Hammadaou Sylla, également originaire de Touba. Il saluera le chef de l’Etat pour sa sollicitude à l’égard du cercle de Banamba. Il notera qu’avec la réalisation de cette voie, ce sont toutes les conditions du développement local qui seront  désormais réunies. 

 

 

L’élu de Banamba profitera de l’occasion pour exhorter les opérateurs économiques, les chefs d’entreprise à initier sur place des activités pourvoyeuses de revenu.

Actualité oblige,  sur la question du référendum prévu le 29 avril, Hammadaou Sylla a assuré qu’il y aura 100% de «oui» dans le cercle de Banamba. Par ailleurs, le maire aussi bien que le député ont attiré l’attention du chef de l’Etat sur la réalisation de la route Touba- Sirakola  distante d’une trentaine de km.

En effet,  la route Banamba-Touba s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du volet infrastructures routières du PDES et est une section de la RN27.

Sa réalisation favorisera le développement économique et social de la ville de Touba qui a beaucoup souffert de son enclavement, alors qu’elle n’est distante que de 13 kilomètres de la route nationale RN27.

Elle contribuera substantiellement à la réduction de la pauvreté par une relance significative des activités de production et de commercialisation.

Cette route, dont les travaux seront exécutés par l’entreprise SITAC-SA comporte les caractéristiques  suivantes : une vitesse de référence de 80 km/h, une largeur de plateforme de 10 m et une largeur de chaussée de 7m et deux accotements. Sa réalisation coûtera plus de 2 milliards FCFA. Cette somme est issue de la vente des 51% des actifs de la Sotelma.

Le ministre de l’Equipement et des transports Ahmed Diane Séméga a beaucoup insisté sur le délai d’exécution de 12 mois des travaux.

Le chef de l’Etat, dans son intervention, saluera la population de Touba pour sa mobilisation.

En réponse aux doléances exprimées par les élus de la localité à savoir l’électrification et la réalisation de la route Sirakola-Touba, Amadou Toumani Touré dit avoir pris bonne note de toutes  ces doléances et que le Gouvernement s’y attèlera dans les jours à venir. Il a, par ailleurs, exhorté la population à sortir massivement pour voter «oui» lors du référendum.

 

Abdoulaye DIARRA


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.