Réhabilitation de la RN6 à Ségou : La nouvelle autoroute se dessine

2

Deux mois après le lancement officiel des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la section Ségou-San sur 7 kms de la Route nationale n°6, ce gigantesque chantier ne cesse d’émerveiller les Ségoviens non seulement par la qualité des travaux, mais aussi par le nombre d’engins déployés. Tous sont unanimes que  de ce chantier sortira une belle ville moderne de Ségou.

La ville de Ségou est envahie aujourd’hui par un nombre incalculables de Caterpillars, de bulldozers, de bennes et autres gros engins pour effectuer les travaux lourds de la nouvelle autoroute de Ségou. Celle-ci comporte, en plus des composantes classiques d’une autoroute un échangeur et la construction de 10 kilomètres de route bitumée à l’inter urbain à Ségou.

Les travaux comprennent également les installations de chantier, le dégagement des emprises, l’exécution de terrassements, la réalisation de la chaussée et du revêtement, l’assainissement et le drainage, l’exécution des travaux de signalisation et de protection des remblais, l’éclairage public.

Les employés du chantier ont épousé un rythme infernal en travaillant tous les jours de 7h30 à 19h souvent au-delà, sauf les dimanches. Un crédit est accordé aux groupements d’entreprises qui sont en train d’effectuer les travaux au vue du travail déjà fait. En des endroits, on les voit creuser et remplir les trous avec du sable transporté du fleuve avant les  latérites. Mieux, la route est arrosée puis remblayée par de gros porteurs. Les 7 km de l’autoroute sont totalement remblayés et la Nationale 6 a disparu en des endroits.

En ce qui concerne les travaux inter urbains, ils ont commencé à Ségou Coura où la voie passant derrière la Compagnie de la gendarmerie est dégagée et remblayée jusqu’au niveau du marché de Médine. Les travaux seront exécutés sur une période de 18 mois par le Groupement d’entreprises ETEP / EGK.

La réhabilitation reconstruction de la Nationale 6 est devenue une réalité grâce à un prêt de 13 milliards que la Banque ouest africaine de développement (BOAD), accordé au Mali.

Ainsi, la réalisation de ce projet contribuera à la promotion des échanges économiques et de l’intégration régionale. En plus de l’accroissement de 50 % du trafic, l’aménagement améliorera la qualité de vie des populations environnantes, en débouchant la circulation à l’entrée Est de la ville de Ségou et en mettant en place des ouvrages modernes.

Albert Kalambry

Daouda Coulibaly

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. C'EST UNE TRES BONNE CHOSE POUR LA VILLE DE SEGOU, LE DEVELOPPEMENT D'UN PAYS NE S'ARRETE PAS AU CAPITAL CAR SEGOU EST LE COEUR DU DEVELOPPEMENT DU MALI.
    SI POSSIBLE DE DELOCALISE CERTAINE MINISTERE DANS LES REGIONS COMME LE CAS DE L'UNIVERSITE DE SEGOU QUI COMPTE PLUS 1000 ETUDIANTS AUJOURD'HUI.

  2. C'EST UNE TRES BONNE CHOSE POUR LA VILLE DE SEGOU, LE DEVELOPPEMENT D'UN PAYS NE S'ARRETE PAS AU CAPITAL CAR SEGOU EST LE COEUR DU DEVELOPPEMENT DU MALI.
    SI POSSIBLE DE DELOCALISE CERTAINE MINISTERE DANS LES REGIONS COMME LE CAS DE L'UNIVERSITE DE SEGOU QUI COMPTE PLUS 1000 ETUDIANTS AUJOURD'HUI.

Comments are closed.