2è édition de la caravane médiatique de Plan International Mali : Kangaba à l’honneur !

0

Du 21 au 25 juin derniers, la 2è édition de la caravane médiatique nationale organisée par Plan International Mali, a sillonné la localité de Kangaba. Objectif ? Constater sur le terrain les différentes réalisations effectuées par le partenaire dont les interventions ciblent surtout le développement de la petite enfance.

C’est le mardi 21 juin dernier que la directrice adjointe de Plan International Mali, Mme Nadia Nour, a donné le top départ de la caravane à travers la remise symboliquement du fanion aux caravaniers. Après Kita, l’année dernière, la caravane a ciblé, cette année, la localité de Kangaba où Plan, depuis plus de 30 ans, apporte aux communautés différents appuis et soutiens pour l’épanouissement de sa cible : la petite enfance. Les caravaniers, accompagnés de deux membres du staff de Plan, Tiékoro Coulibaly et Estelle Ayaba, devaient visiter les réalisations de l’ONG dans différents villages.

A Kangaba, 1ère étape, les caravaniers ont, d’abord, rendu une visite de courtoisie aux autorités administratives et coutumières de la ville, avant d’entamer, sous la direction de l’équipe de l’Unité de Programmes sur place, les visites de terrain proprement dites. Visites qui ont débuté avec la commune de Siby. Là, la délégation a été reçue par le maire Kanimagan Camara, entouré de tous ses autres conseillers. Les deux parties se rencontrent dans la salle des délibérations pour échanger autours des actions que Plan International a réalisées dans la commune. «Plan est un partenaire stratégique de Siby dans les domaines des infrastructures, de l’éducation et de la santé. Si l’on prend simplement l’exemple sur l’éducation, nous avons obtenu de Plan certaines infrastructures que nous n’aurions pu avoir si sous devrions mobiliser nous-mêmes les ressources nécessaires à leur les réalisations», a indiqué le maire, satisfait de tout ce que Plan a posé comme actions de développement au profit de la commune.

2è édition de la caravane médiatique de Plan International Mali : Kangaba à l’honneur !
Les enfant jouant dans la cour de cdpe à Guena

Après Siby, la caravane s’est rendue au niveau du village de Guena. Là, avec passion la petite Sadio (3 ans) joue à la « balançoire » avec ses camarades, dans l’enceinte du Centre pour le développement de la petite enfance. Ce Cdpe est un élément d’un paquet de projets réalisés par Plan dans le village et comprenant, notamment une école fondamentale, une cantine et son magasin bien approvisionné en denrées et un forage qui est venu mettre fin aux difficultés que rencontraient les habitants à accéder à l’eau potable. Lors d’un débat public organisé devant le Cdpe, une rencontre à laquelle, le chef de village, malgré son âge avancé, a tenu à participer, femmes, hommes et jeunes du village ont intervenu pour dire, chacun, ce que l’autre a oublié d’ajouter à la longue liste des réalisations du partenaire dans un village où l’on commence déjà à se soucier du jour où Plan mettra fin à cette très fructueuse collaboration. Puis, la caravane a mis le cap sur Congola. Dans ce village situé sur l’axe Bamako-Siby-Kourémalé, Plan International, outre la construction d’une cantine scolaire et l’allocation de ressources importantes pour l’organisation des cours de rattrapage, a également beaucoup aidé les femmes en éducation pour le changement de comportement (EPC). Grâce à la technique du «tekéréni» (un genre de micro finances) elles (les femmes) sont parvenues à mettre sur pied un fonds de roulement qui a permis à plusieurs membres du groupe soit de financer de petites activités génératrice de revenus, soit pour faire face à certaines dépenses tombées à l’improviste. Tout comme à Guena,  les populations de Congola ne tarissent pas d’éloges à l’endroit de Plan International, un partenaire qui a su apporter des réponses pragmatiques à plusieurs difficultés auxquelles les populations du village, notamment les enfants, sont confrontés.

C’est le 23 juin, que la caravane est arrivée à Balazan, un village relevant de la commune de Koniogo. Là encore, les enfants sont les plus gâtés ; Plan International y a construit un Centre pour le développement de la petite enfance doté d’une cantine, d’une aire de jeux pour l’épanouissement de la centaine d’enfants qui y sont suivis. Outre les enfants, le village a obtenu de Plan plusieurs autres aides : forages, aides en fournitures scolaires, aide au Cscom, soutien lors des campagnes de vaccination… «Aujourd’hui, on ne trouve dans aucune famille un enfant en âge d’aller à l’école et qui n’ait pas été déjà inscrit à l’école ; aussi, le mariage précoce des filles tend à disparaitre de Congola ; Tout cela grâce au partenariat avec Plan International», a déclaré un intervenant, lors des échanges avec la délégation.

A Kéla où plan a financé plusieurs projets (Cdpe, cantine, forages, cours de rattrapage…) l’un des succès concerne le  Gouvernement des enfants, une initiative assez originale pour le développement du leadership enfant. Ici, chacun des ministres font du mieux qu’ils peuvent pour promouvoir les droits des enfants, notamment en matière d’éducation, d’accès à l’eau potable, à l’assainissement, à la santé, ainsi que pour l’abandon de la pratique de l’excision.

Papa Sow

Envoyé spécial

PARTAGER