Approvisionnement en eau potable du district de Bamako : La station compacte de Missabougou bientôt opérationnelle

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Ministre Français délégué au développement était en visite ce mardi 19 février 2013 sur le site de Missabougou. Il s’agissait pour M. Pascal Canfin de visiter cet ouvrage dans la perspective de la reprise des travaux arrêtés à la suite du coup d’état du 22Mars 2013. Accompagné par le Ministre David Sagara qui assurait l’intérim de son homologue de l’Energie et de l’Eau, du Président Directeur Général de la SOMAPEP M. Adama T. Diarra et du nouveau Directeur général de l’Agence Française du développement (AFD).

Pour le Ministre Français délégué au développement, la France est mobilisée sur toutes les dimensions du développement au Mali. Autant elle s’active militairement dans la libération des régions nord du pays, autant elle va participer à tous les aspects du développement. C’est pourquoi M. Canfin a annoncé la reprise de la coopération au développement. C’est dans cette dynamique que s’inscrit la reprise des travaux de construction de cette station compacte de Missabougou financée à 96% par l’AFD. Cette station va coûter plus de 12 millions d’euros, elle permettra d’approvisionner 200 mille personnes en eau potable.

Les travaux avaient été arrêtés à la suite des événements du 22 Mars 2012 qui avaient entraîné une suspension de l’aide au développement. Mais d’ores et déjà, rassure le responsable de l’entreprise, la station sera disponible dans 4 mois puisque tous les matériels sont en place. Il s’agit alors pour l’ensemble des acteurs de se mettre au travail pour que la station soit plus tôt opérationnelle. Il est important de rappeler que la station compacte de Missabougou est le second que la France offre au Mali, la première étant celle de Magnambougou qui est déjà opérationnelle. La station de Missabougou sera aussi dotée d’un réseau d’adduction de 63 km pour permettre à de nombreux quartiers de pouvoir accéder au réseau d’eau potable de la ville. Alors ce sont plus de 200.000 Bamakois qui seront connectés au réseau d’eau potable.

La visite, faut-il le rappeler, avait débuté sur le site de Missabougou où le ministre Sagara avait accueilli son homologue Français aux environs de 15 heures. La séance avait été introduite par le PDG de la SOMAPEP M. Diarra qui avait qualifié de mesure d’urgence les stations compactes de Magnambougou et de Missabougou en attendant l’effectivité d’un projet beaucoup plus structurant comme la station de Kabala qui a plus d’envergure.

En effet, les 2 stations de Missabougou et Magnambougou ont une spécificité, elles sont conçues pour être redéployées. C’est-à-dire qu’il est techniquement possible de démonter les 2 stations pour les installer ailleurs au besoin. Après les explications techniques du représentant de l’entreprise, la délégation a visité les infrastructures et surtout la prise d’eau de la station qui est au cœur du dispositif. Après le site de Missabougou, la délégation est arrivée à Magnambougou où la station est déjà opérationnelle et raccordé au réseau.

Sur cet autre site, c’est le directeur de la SOMAGEP qui va conduire la visite des lieux aux pas de course. A la fin de la visite, le ministre Canfin a rassuré le Mali de l’accompagnement de la France pour cette période difficile pour notre pays. C’est pourquoi, la France a décidé de reprendre sa coopération, elle est aussi en train d’œuvrer pour organiser bientôt une conférence des donateurs avec l’Union Européenne pour mobiliser l’ensemble des partenaires du Mali pour l’accompagner avec la mobilisation d’importantes ressources pour le développement.

Youba KONATE

 

 
SOURCE:  du   23 fév 2013.    

Une Réaction à » Approvisionnement en eau potable du district de Bamako : La station compacte de Missabougou bientôt opérationnelle

  1. Dauda

    Tv en direct pour l’Afrique francophone canalafrique.livetelevision.info