Centre du secteur privé : La sécurité au sein des entreprises au cœur des préoccupations

0

Le management de la qualité et la sécurité au sein des entreprises, sont deux thèmes de formations organisées par le centre du secteur privé en collaboration avec le programme TOKTEN à l’intention des entreprises Maliennes. La première a débuté du 9 au 22 et la seconde du 14 au 16 octobre 2014.

 

Centre du secteur privé
La présidente de l’APEP, Mme Gakou Salimata Fofana (C)

La présidente de l’APEP, Mme Gakou Salimata Fofana a rappelé que depuis 6 ans, des formations à l’intention des entreprises Maliennes, se font dans le cadre de leur collaboration avec le Programme TOKTEN. Ce programme a-t-elle indiqué a pour objectif de permettre à la diaspora malienne de partager ses connaissances avec ceux restés au Mali. Selon elle, il s’agit d’une sixième expérience.

 

Les thèmes déjà discutés lors de sessions précédentes ont porté sur : l’efficacité énergique et les énergies renouvelables ; la qualité dans les systèmes d’information en particulier dans le secteur financier ; les nouvelles technologies de l’information et de la communication ; les entreprises de sécurité. Aujourd’hui, la formation porte sur le management de la qualité et la sécurité au sein de l’entreprise.

 

Elle a saisi l’occasion pour saluer le partenariat institutionnel entre l’Etat et le centre du secteur privé qui est le fruit d’un partenariat Etat du Mali – Banque Mondial –APEP, appuyé par le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de la France. En dehors du Programme TOKTEN, des partenaires sont intéressés à travailler avec l’APEP et le Centre. Ce sont : le projet d’Appui aux Collectivités Territoriale PACT/GIZ, le Centre International de Langue CILAB, la Coopération néerlandaise, le Centre d’Etudes et de Renforcement de Capacités(CERCAP), la Coalition des Entreprisses pour la lutte contre le Sida, l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), le FAFPA,… Le représentant du FAFPA et celui du ministre de l’industrie ont signifié leur soutien à L’APEP et au Centre, tout en indiquant que le Mali est entrain de mettre en place une stratégie pour appuyer les entreprises championnes.

Fakara Faïnké

PARTAGER