Le contrat de gestion a été signé hier entre Koïra hôtel investment (KHI) et le groupe Starwoods : Cessé Komé va bientôt doter Bamako d’un hôtel Sheraton de 200 chambres pour coût de 40 milliards de FCFA

5
L'homme d'affaire Cessé Komé et  Ludig  Bouldoukian signent les documents en présence de nombreuses personnalités
L’homme d’affaire Cessé Komé et Ludig Bouldoukian signent les documents en présence de nombreuses personnalités

L’hôtel Sheraton qui sera implanté l’ACI 2000 Hamdallaye, non loin de la cité administrative, sera un R+9 doté d’une capacité d’accueil de 200 chambres avec un centre commercial. L’infrastructure, qui sera prête pour le sommet Afrique – France prévu en 2016 dans notre capitale, va coûter la bagatelle de 60 millions d’euros, soit 40 milliards de FCFA.

C’est en présence de plusieurs membres du gouvernement (les ministres de la Promotion des investissements et du secteur privé ; de l’Urbanisme et de l’habitat ; de la Défense et des anciens combattants, des Maliens de l’extérieur) que le promoteur de Koïra hôtel investment KHI, notre compatriote Cessé Komé, un Malien de la diaspora résidant en Côte d’Ivoire et le Directeur développement Afrique du groupe Starwoods, Ludig Bouldoukian ont signé, hier lundi 27 avril, à l’hôtel Radisson, le contrat de gestion du futur hôtel Sheraton de Bamako. C’était également en présence du vice-président développement Afrique et Moyen Orient de Stardwoods, Neil George ainsi que le président de la Commission d’organisation du Sommet Afrique – France.

Le nouvel hôtel sera bâti selon l’architecture des hôtels Sheraton. Il sera un imposant immeuble de neuf étages  doté de trois angles avec un centre commercial.

Plus de 1000 emplois attendus

A travers cet ambitieux projet, Koïra hôtel investment KHI va investir 60 millions d’euros (40 milliards de FCFA). Le projet créera 600 emplois directs pendant la phase de construction, 200 emplois directs et 300 indirects seront générés pendant la période d’exploitation. Le projet a bénéficié du soutien de Afrixim Bank, représenté au Mali par Coris Bank international dont la Directrice générale, Mme Sidibé Aïssata Koné, a pris part à la signature.

Le patron de Koïra hôtel investment (KHI) dira que l’ambition de sa société est de faire du Mali une destination beaucoup plus agréable en le dotant d’un hôtel international digne de ce nom. “ Le groupe KHI a confiance en notre pays. C’est pourquoi, depuis des décennies, nous avons beaucoup investi et continuons encore aujourd’hui à le faire parce que personne ne viendra construire ce pays à notre place ” a déclaré M. Komé qui a remercié les plus hautes autorités de notre pays pour leur soutien. Le Directeur développement Afrique du groupe Starwoods, qui gère des hôtels Sheraton, Ludig Bouldoukian a affirmé que son groupe est fier de sa collaboration avec M. Komé qui, dit-il, a été un visionnaire en initiant un premier hôtel de standing international à Bamako.

Le nouveau joyeux vient donc consolider ce travail pour le Mali qui dispose d’un potentiel touristique important. Il a souligné que le groupe Sheraton est une chaîne hôtelière qui dispose de 1200 établissements à travers le monde dont 37 en Afrique.

Le ministre de la promotion des investissements et du secteur privé, Mamadou Gaoussou Diarra, s’est réjoui de ce projet qui va contribuer à résorber nul doute l’épineuse question d’infrastructures hôtelières.  C’est pourquoi, il a remercié les différents acteurs qui ont bien voulu mutualiser leurs efforts en vue de mettre en place un environnement propice à l’émergence et au développement d’un secteur privé fort, pouvant servir de locomotive à la croissance économique et élever l’excellence au premier rang des valeurs nationales.

Youssouf CAMARA

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Vous êtes tous naifs. Comment peut on construire un Hôtel de haut standing en si peu de temps. Cet h^tel ne sera pas prêt avant 2018. Soyons sérieux, on ne peut pas construire un grand Hôtel en si peu de temps.

  2. Très bonne nouvelle pour le peuple malien car cela permettra à la jeunesse de trouver des emplois et le taux de chômage diminuera inchala !!!

  3. C’est une bonne initiative pour le pays (Mali) car cet projet va créer des emplois

  4. C’est bien, mais en ce moment, c’est des hélicoptères de combat qu’on veut pour imposer la paix…le tourisme, tué par cette guerre imposée, renaitra alors !

    • Je vous comprends mais en meme temps l’un n’empêche l’autre.. Ici c’est un secteur privé qui investit et cree des emplois mais en meme temps il faut que l’Etat assure un environnement sain et securisé…

Comments are closed.