Commune de Banco dans le cercle de Dioïla : L’ANICT dote le village de Klè d’un CSCOM pour un montant de 74 millions FCFA

3
Le représentant du ministre de la Santé, Marakatié Dao (c) coupant le ruban symbolique
Le représentant du ministre de la Santé, Marakatié Dao (c) coupant le ruban symbolique

C’est dans une ferveur populaire  que l’inauguration du CSCOM de Klè s’est déroulée. C’est   le représentant du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Markatiè Daou qui  a procédé à l’inauguration de cet édifice. Il était accompagné pour  la circonstance  de  la directrice régionale de la santé de Koulikoro et des ressortissants de la localité  qui ont fait massivement le déplacement. Le CSCOM de Klè,  faut-il le rappeler,  est composé d’une pharmacie, d’un magasin, d’un bureau pour le médecin. Il comprend aussi  salles pour les soins, les  consultations prénatales, d’accouchement et d’un logement pour le médecin.  Le représentant du maire de Banco et le préfet adjoint de Dioïla, Boubacar Kané se sont réjouis de cette initiative. Selon le représentant du maire,  la commune avec ses 37 000 habitants compte moins d’une demi-douzaine de  CSCOM et 17 maternités.

Nous remercions l’ANICT de nous avoir doté et nous prenons l’engagement que bon usage sera fait de l’infrastructure ” a souligné le représentant du maire. A sa suite, le représentant des ressortissants de la commune de Banco ont salué la construction de cette structure sanitaire. Ils ont évoqué différents problèmes dans la zone relatifs à l’insuffisance d’enseignants et des  problèmes d’infrastructures routières.

Quant au représentant   du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Markatiè Daou, il a rappelé que cette infrastructure  contribue au  renforcement de la dynamique d’extension de la couverture sanitaire en cours dans la région.

Il est attendu de l’aire de santé de klè avec ses 6172 habitants, des résultats à la hauteur de la renommée de la localité : vous êtes le dernier né des 23 Cscom de Dioïlae et je souhaite que dans un proche avenir vous compterez parmi les CSComs les plus performants ” a ajouté le représentant du ministre. Il a saisi l’ occasion pour dévoiler les perspectives en matière de développement sanitaire et social dans le district sanitaire de Dioïla. Ces perspectives s’articulent autour  de la dotation du district de médecins spécialisés en gynéco-obstétrique, en chirurgie et en pédiatrie, le renforcement des équipements des Cscom et la construction des Cscom de Toukoro, Siankoro, N’djilla-fignana, Falani central, Bouraba avant la fin du plan quinquennal de développement sanitaire et social en cours.

                        K.THERA

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

Comments are closed.