Commune de Duguwolonwila : De l’espoir à la désillusion !

2
0

La vie réserve toujours des surprises, agréables ou désagréables. Première commune du pays il y a environ dix ans, entente et unité y faisant foi ; aujourd’hui la commune des 7 villages est l’une des dernières ou la dernière du pays. Pour cause, l’aveuglement dirigiste d’un seul individu qui, pourtant, avait bénéficié du soutien de tous en devenant maire puis député – maire. Toutes choses qui lui auraient permis d’abuser de la confiance des villageois en utilisant fallacieusement les cent millions de récompense offerts par l’Etat moins les 18% de TVA.

La ville sainte de Touba au Mali souffre aujourd’hui à cause de la complicité de l’administration. Par laquelle les enfants de la cité sont aujourd’hui dos à dos. Tout simplement par le truchement du pouvoir les gagnants sont devenus les perdants.

Peut-on trouver une solution à un problème dont la solution est déjà connue de tous ? Certainement non ! Alors, il ne s’agit ni plus ni moins que de la poudre aux yeux. Surtout que le Chef de l’Etat mieux imprégné du problème plus que quiconque est allé à Touba sans daigner lever le petit doigt. Pourtant une quelconque adresse de sa part aurait pu adoucir les cœurs et les esprits, ce qui pouvait être un pan pour amorcer la sortie de crise. Mais, rien n’y fit. Seulement, cette présence ce 10 décembre2011 aété l’occasion d’en rajouter lorsque des dispositions particulières furent prises pour honnir des responsables politiques et même des artistes qui ne sont que des éclaireurs.

A la base de tous ces déboires que connaît sa cité, Hamadaou Sylla tente de noyer le poisson dans l’eau à Banamba lorsqu’il se présente aux côtés des responsables de l’Adéma pour s’excuser. Il n’en fallait pas pour réveiller le courroux de ceux qui avaient été emprisonnés, molestés même dans les Mosquées et Zawiya. Heureusement que les organisateurs ont eu le flair de faire intervenir Bakoré Sy Savané au nom des meurtris. Ce dernier a su bien répliquer en ces termes : «Il n’y a jamais eu de problème avec nous mais ce qui s’est passé ne saurait se régler ici alors je vous demande d’aller à Touba pour vous excuser…». Depuis, la tension est au comble et à certains de s’interroger sur la situation des cent millions qui ont été offerts par le Président Alpha Oumar Konaré lorsque Duguwolonwila fut désigné meilleure commune du Mali. Au moment où Hamadaou était le maire.

DES VIEILLES MACHINES SUR CALE

A vu d’œil c’est l’espérance mais dans la pratique on se rend compte que c’est de la poudre aux yeux. Car, de sources bien informées, depuis l’acquisition de l’argent et l’achat des machines, il n’y a jamais eu de compte rendu. Enquêtes menées, il aurait été signifié que les machines sont des vieilles machines qui ne vaudront même pas 50 millions de nos francs et qui depuis leur arrivée à Touba, elles n’ont servi à rien qu’à désembellir la cour de la mairie. Où est donc parti l’argent ? C’est la question qui taraude les esprits à un moment où, semble-t-il, Hamadaou serait dans l’expectative de rejoindre l’Adéma pour se réfugier. Le Pdes étant en train de chavirer. Il ne s’agit ni plus ni moins pour lui que d’essayer encore de se faire-valoir. Dioncounda et les siens peuvent lui accorder l’asile politique. Mais, il faudra mieux le surveiller car c’est un véritable poison. Sinon qui peut détruire son village de la sorte ?

B. DABO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
tapalapa<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 708</span>
Membre
tapalapa 708
4 années 6 mois plus tôt

Au Mali le ridicule ne tue plus, la plupart des hommes politiques n’ont ni peur, ni honte, ni pitié. Or si tu vois quelqu’un qui n’a pas au moins un de ces caractères, il faut s’en méfier, il est capable de tout. Ils ont atteint le sommet de la cupidité. Ce qui est sûr, la sanction viendra des urnes, car seuls les électeurs peuvent régler ces genres de problèmes. On doit pas s’étonner de voir les gens qui ne font plus confiance à nos politiciens verreux. Ils nous ont déçu, mais on les attend au tournant.

Kafoh<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 291</span>
Membre
Kafoh 291
4 années 6 mois plus tôt

Merci, Mr le journaliste. Tu vien de dire la realite, aujourd’hui les Toubiens sont devenus des enemies, tout ca a cause de att, encore, l’injustice qu’a cause tout ca!!!

wpDiscuz