Inauguration de la Direction régionale de l’industrie de Kayes : Un joyau flambant neuf financé à plus de 108 millions FCFA

0

Après Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Kidal et Bamako, la Direction régionale de l’industrie de Kayes (DRI Kayes) vient d’être rendue fonctionnelle à travers son inauguration le 10 juin dernier par le ministre de l’industrie et du commerce, Abdoul Karim Konaté. Ce joyau architectural a été réalisé par le Groupe d’entreprises Traoré (GET), sous la maîtrise d’ouvrage délégué de l’Agetier pour un coût de 108.558.698 de Fcfa.

 

Le ministre de l'Industrie et du commerce, Abdoul Karim Konaté coupant le ruban symbolique
Le ministre de l’Industrie et du commerce, Abdoul Karim Konaté coupant le ruban symbolique

Construit à l’entrée de la capitale des rails, le nouveau bâtiment de la DRI est composé de sept bureaux, une salle de réunion, trois toilettes et une loge pour le gardien. Il a été réalisé pour un montant de 108.558.698 Fcfa.

 

 

Afin d’accélérer la mise en œuvre de la politique de développement industriel pour l’atteinte des objectifs de croissance économique, le gouvernement a initié une vaste réforme institutionnelle du secteur qui s’est traduite par la restructuration de la Direction nationale de l’industrie. Dans le cadre de cette restructuration, il a été créé des directions régionales chargées de la mise en œuvre à l’échelle régionale de la politique de développement industrielle, à travers la promotion de la création d’entreprises industrielles et la transformation des matières premières locales. C’est ce qui justifie la création de la DRI de Kayes.

 

 

Le ministre de l’industrie et du commerce, Abdoul Karim Konaté a invité le tout nouveau directeur de la DRI, Sabou Mathias Dembélé et ses collaborateurs à prendre soin de ce joyau et à répondre aux attentes ainsi qu’aux aspirations des usagers à travers des services de haute qualité. Abdoul Karim Konaté a indiqué que le recensement industriel 2010 classe la région de Kayes au 6ème rang avec seulement treize unités industrielles alors que la région dispose d’immenses potentialités, notamment dans les domaines miniers et agro-sylvo-pastoral. Il a demandé à l’équipe de la DRI de corriger ce paradoxe en relation avec les autorités administratives et politiques ainsi que l’ensemble des opérateurs économiques de la région. A le croire, la direction doit créer un cadre d’échanges et de dialogue propice à la promotion des investissements industriels comme ce fut le cas de l’usine de production de ciment de WACEM à Gongotery, l’usine de production de marbre de la société STONE-SA à Sélinkegny et l’usine de production de carreaux de KALIMAT à Kayes. Il a invité les opérateurs économiques de la région à s’inscrire dans cette dynamique afin de contribuer à l’effort de développement du pays.

 

 

Par ailleurs, le ministre du commerce a profité de l’occasion pour s’assurer de l’approvisionnement du pays en sucre et en riz en cette période qui précède le mois de carême. Ainsi, le ministre et sa délégation ont visité le magasin de Oumar Touré. Celui-ci a indiqué qu’il y a assez de stock disponible pour faire face au mois de carême. D’autres commandes assez importantes sont en cours de chemin en provenance du port de Dakar, a conclu le commerçant.

 Falé COULIBALY , Envoyé spécial

PARTAGER